Wingman : Katsura à ses débuts

Wingman volume 1Volume 1 ©1983 Masakazu Katsura

Les fans de Masakazu Katsura sont nombreux et Tonkam l'a bien compris. Après sa deuxième venue à Japan Expo en 2010 et l'édition de Katsura Trilogy pour fêter ses 30 ans de carrière, les inconditionnels du papa de Video Girl, I"s et autres DNA² sont aujourd'hui comblés avec la réédition de Wingman.

Oui, réédition. Certains s'en souviennent peut-être, Wingman, publié entre 1983 et 1985 au Japon, fut publié chez nous de 1997 à 1998 par Manga Player. Malheureusement cette édition n'ira pas à son terme et s'arrêtera après 6 tomes sur les 13 que compte la série au total, privant ainsi le public français de la fin des aventures de Kenta et Aoi ; le dessin animé diffusé dans le Club Dorothée à partir de fin 1989 n'allant pas, lui non plus, jusqu'au bout du manga.

Tonkam édite donc depuis avril une édition deluxe, à l'instar de ce qui a été fait pour I"s Perfect, de Wingman et devrait nous proposer un volume tous les deux mois (le second étant prévu pour le 13 juin) avant de finir la série au bout de 7 tomes (l'édition deluxe étant, rappelons-le, plus épaisse qu'un volume classique) presque 30 ans après sa première parution japonaise. Mais 30 ans, ça ne vous rappelle rien ? Tout à fait, c'est autant que la carrière de Katsura ! Et pour cause, Wingman est la première série hebdomadaire de l'auteur, qui plus est dans le Weekly Shônen Jump, celui-ci n'ayant publié que des one-shot auparavant.

Wingman volume 1Volume 1 Tonkam ©1983 Masakazu Katsura

Étant toujours à ses débuts, les traits reconnaissables de Katsura ne sont pas encore vraiment forgés dans ce premier tome de Wingman et l'on se surprend à découvrir un chara-design très années 80 (ce qui est parfaitement en phase avec la date de parution mais qui peut surprendre légèrement aujourd'hui). Attention, l'histoire n'en est pas vieillotte pour autant.

Quand on est un jeune garçon. Et qu'on va au lycée. Quelle joie d'avoir dans sa maison. Une fille d'une autre dimension. Tirées du générique de l'anime chanté par Bernard Minet, ces paroles introduisent Wingman à la perfection.
Dans cette comédie reprenant certains codes du sentai sur fond de triangle amoureux, Katsura nous propose de suivre Kenta, un jeune lycéen turbulent qui aime faire rire sa classe en revêtant sa panoplie de super-héros afin de rétablir la justice (i.e. réveiller un de ses camarade s'étant endormi en plein cours). Alors qu'un beau jour la belle Aoi, fille venant d'une autre dimension, lui tombe littéralement dessus. Après l'avoir ramené, inconsciente, dans sa chambre, il se met à dessiner un costume de super-héros sur le cahier bizarre qu'elle transportait. C'est en se voyant transformé dans ce costume de Wingman qu'il percute que tout ce qui est écrit dans ce cahier deviens réel. Très vite, Aoi lui apprend que ce cahier est la cible de personnes mal intentionnées venant du même endroit qu'elle. N'écoutant que son courage et sa soif de justice, il décide de la protéger en utilisant son pouvoir afin de devenir Wingman.
Mais notre héros en herbe pourra-t-il repousser l'invasion au compte-gouttes des monstres de l'autre dimension ? Pour y parvenir il devra faire appel à son imagination et créer tout un tas d'armes et autres super-coups tel winer une moto volante multifonction permettant de traverser les dimensions ou l'épée chrome raver.

Zetman volume 10Alpha en couverture de Zetman
©2003 Masakazu Katsura

Katsura aime les super-héros. Zetman, sa dernière œuvre, toujours en cours de parution depuis 2002 et qui connait en ce moment au Japon une adaptation anime, traite aussi d'un super-héros, bien que beaucoup plus sombre et plus inspirée comics que sentai cette fois. Il a également été à l'origine du chara-design sur Tiger & Bunny, anime du printemps 2011 mettant en scène... des super-héros.

Il n'est donc pas surprenant pour Katsura d'avoir débuté sa carrière avec l'histoire d'un enfant réalisant son souhait de devenir justicier masqué avec Wingman. Véritable best-seller au Japon en son temps, la série n'a pas mal vieillie et se laisse dévorer sans difficulté aujourd'hui. Surtout que, Katsura touch oblige, les plans culotte (parfois même déchirée dans ce premier volume) sont bien évidemment de la partie. Alors n'hésitez pas à découvrir ce Wingman que vous soyez fan de l'auteur et que vous souhaitiez le découvrir à ses débuts ou que vous aimiez tout simplement les histoires fantastiques de lycéen sauvant le monde.

Alexis Martin