Brèves manga et japanim' : Ankama arrête le manga japonais

Depuis le début du mois de mars, les annonces de nouvelles licences mangas côtoient celles de simulcasts du printemps. Trois nouvelles séries y auront droit, en plus de la saison 2 d'Ore no Imōto ga Konnani ni Kawaii Wake ga Nai annoncé dans les brèves de début mars, et ce n'est que le début, Wakanim annonce de nouvelles acquisitions dès le début du mois d'avril !

Les nouvelles licences mangas

  • Doki Doki

Antimagia

Ce seinen de Kyu Aiya se déroule dans un univers fantastique où le prince Lucas a été déchu de son trône par un tyran cruel. Après une longue absence, il revient dans son pays armé de l'Antimagia, une forme de magie capable de transformer les êtres vivants en monstres préhistoriques ! Grâce à ce pouvoir, il récupère sans difficulté sa position mais, au grand désespoir de sa sœur, il a changé et sa mémoire semble s'estomper avec le temps...
La série compte deux volumes, respectivement prévus en mai et en juin.

  • Isan Manga

Kamen Rider

Ce shonen mythique de Shotaro Ishinomori, publié à l'origine en 1971, raconte l'histoire de Takeshi Hongo, un brillant étudiant en biochimie. Lors d'une course de moto, ce dernier est victime d'un accident, à la suite duquel le groupe terroriste Shocker tente de le transformer en cyborg surpuissant afin de l'utiliser à leurs propres fins ! Mais Takeshi arrive à s'échapper avant qu'on lui lave le cerveau, et va se servir de ses nouveaux pouvoirs pour combattre ceux qui ont fait de lui ce qu'il est devenu, le Kamen Rider.
Les éditions Isan Manga publieront un premier volume regroupant les deux premiers tomes le 27 juin.

  • Ki-oon

Green Blood

Masasumi Kakizaki, l'auteur de ce seinen, est également l'auteur de Hideout, aux éditions Ki-oon, mais aussi de Rainbow, chez Kazé Manga. Après l'univers carcéral et l'horreur, il signe cette fois-ci un western. A la fin du XIXe siècle, la misère ravage Five Points, un ghetto de Manhattan. Dans cet enfer contrôlé par la pègre, Luke Burns est un jeune docker qui s'efforce de rester honnête dans ce monde où la corruption est omniprésente, sans savoir que son frère Brad n'est autre que le Grim Reaper, un assassin à la solde du pire clan mafieux de la ville, les Grave Diggers...
Encore en cours au Japon, cette série compte pour l'instant quatre tomes, dont le premier sera disponible le 4 juillet.

La Main droite de Lucifer

L'auteur de Saru Lock, Naoki Serizawa, revient en France avec une nouvelle série ! On y suit Yu Katsumi, un jeune médecin qui a rompu le serment d'Hippocrate afin de survivre durant les 3 années qu'il a passé en Afrique dans une ONG. De retour au Japon, il n'est plus que l'ombre de lui-même... Il n'est plus qu'un marginal au bras droit tatoué à l'image de Lucifer, alcoolique et rongé par le remords. Alors qu'il s'était juré de ne plus jamais pratiquer la médecine, il va se retrouver obligé de travailler dans la clinique du docteur Minamoto. Cet obscur établissement soigne les sans-abris, les nécessiteux... mais surtout des mafieux en tout genre !
Le premier tome de ce seinen en six volumes débarquera en librairie le 13 juin.

  • Komikku

Malicious Code

Quatrième série des éditions Komikku, Malicious Code est un shonen de Masahiro Ikeno.
En 2034, le bus dans lequel Hiiro Sasaki se rend au lycée se fait attaquer par une mystérieuse fille aux yeux rouges. Il se réveille dans Tokyo, dont l'accès est interdit depuis 10 ans à la suite d'une contamination causée par un virus dévastateur. Dans cette cité peuplée de garçons et de filles aux caractéristiques particulières, Hiiro apprend qu'une redoutable malveillance est gravée à l'intérieur de son corps...
Le premier volume de cette série comptant quatre tomes sortira le 7 mai. Le second tome est quant à lui prévu pour le 4 juillet.

  • Picquier

Paris, le retour !

Après A nous deux, Paris, J.P. Nishi signe un second album, synthèse de ses aventures et de sa découverte de la France avec beaucoup d'humour et d'auto-dérision, après un séjour de plusieurs mois à Paris. Cet ouvrage sera disponible en mai.

  • Pika

Space Brothers

Ce titre ne devrait pas laisser indifférents les amateurs d'animation, puisque la série a été adaptée en anime en 2012 et est toujours en cours. Elle est d'ailleurs disponible en simulcast chez Genzai.
Ce seinen de Chuya Koyama raconte l'histoire de Mutta et de son petit frère Hibito. Ce dernier est un des plus jeunes astronautes de l'histoire et a été sélectionné pour une mission lunaire, tandis que Mutta est au chômage, après avoir donné un coup de boule à son supérieur ! Alors qu'il désespère de pouvoir retrouver un emploi, son frère envoie discrètement une candidature au nom de son frère à la JAXA... Bien décidé à marcher sur les traces de son petit frère, Mutta va redécouvrir la passion pour l'espace qu'il nourrissait quand il était enfant. Mais ne devient pas astronaute qui veut, le chemin risque d'être long et difficile avant de pouvoir surpasser son petit frère et devenir le grand frère modèle qu'il a toujours voulu être !
Forte de son succès au Japon, cette série compte actuellement 20 volumes et est toujours en cours de publication. Le premier volume devrait être disponible en France en fin d'année.

  • Soleil Manga

Prunus Girl

Ce manga de Tomoki Matsumoto conte l'histoire de Maki et de sa rencontre avec Aikawa, une de ses camarades pour le moins marginale. Au premier abord, Aikawa est une jolie fille, gracieuse et délicate, à tel point que Maki est immédiatement tombé sous le charme. Mais lors de leur première journée de cours, elle se présente comme étant... un garçon ! Maki ne semble pas convaincu, tant le comportement d'Aikawa est ambiguë. Mais qu'il soit une fille ou garçon, est-ce vraiment important en soi ?
Les éditions Soleil Manga ont prévu que la série compterait six ou sept volumes. Le premier sortira le 9 mai.

Seirei Produce

Ce shojo de Toko Miyagi est l'histoire de Shiina Momose, une lycéenne capable de détruire quasiment n'importe quoi en le touchant. Un jour, elle rencontre Mizukagami, un jeune homme qui prétend être un dieu ! Oublié depuis longtemps par les Hommes, il est revenu sur Terre pour reconquérir des fidèles, et il a décidé que Shiina serait sa première adepte ! Shiina n'en croit pas un mot, et lors d'une altercation avec Mizukagami, elle ouvre un éventail scellé, le seul objet qui lui permettait de retourner dans son monde. Isolé, menacé par d'autres forces occultes et mystérieusement lié à la jeune fille, le dieu déchu va devoir se faire aimer de ses fidèles, à commencer par sa première dévouée !
Les deux volumes que compte la série sortiront en même temps, en juin.

Rose & Wolf

Cette série est signée Jun Yuzuki, connu en France pour Gakuen Ouji, disponible chez le même éditeur.
Yoshino Futaba est en première année dans l'un des lycées les plus prestigieux du Japon. Cette école est divisée en deux unités, dont l'une est réservée aux élèves spéciaux. Yoshino est folle amoureuse d'un de ces mystérieux élèves, Kiriya. Alors qu'elle était chargée de garder le chien d'un de ses professeurs, ce dernier s'enfuit jusqu'à la section spéciale, interdite aux élèves normaux ! Elle y surprend Kiriya, qui se met en colère en l'apercevant. Par accident, elle avale le pendentif du jeune homme, et découvre que les élèves spéciaux sont en fait des hommes-loups, et que le pendentif contenait la force vitale de Kiriya. Son destin est désormais lié à celui de Yoshino, qui détient ainsi sa vie !
Le premier volume de cette série comptant trois tomes sortira en juin.

Les nouveaux simulcasts

  • Kazé

Deux nouveaux simulcasts ont été annoncé pour ce printemps sur Kzplay.

Le premier est Photo Kano, produit par le studio Madhouse. Il s'agit de l'adaptation d'un jeu de drague signé Enterbrain (_**Amagami**_, KimiKiss), sorti sur PSP en 2012. Cette comédie nous emmène aux cotés de Kazuya Maeda, un lycéen passionné de photo.

La seconde licence est My Teen Romantic Comedy SNAFU (_**Yahari ore no seishun Love Come wa machigatteiru**_ au Japon). Produit par Brain's Base, il s'agit de l'adaptation d'une light novel de Wataru Watari. Comme son titre l'indique, cette série est une comédie romantique centrée autour d'Hikigaya Hachiman, un lycéen qui a une vision très pessimiste de la vie. Il n'a pas d'amis ni de petite amie, et ne voit de toute façon pas pourquoi ni comment cela pourrait changer. Son professeur va le pousser à rejoindre un club scolaire dirigé par Yukino, surnommée la beauté de glace. Elle pense que c'est aux gens d'exception de guider les brebis égarées.
Au Japon, la diffusion de ces deux séries débutera le 4 avril.

  • Wakanim

Après l'acquisition des deux saisons d'Oreimo, Wakanim a récupéré les droits de diffusion de Valvrave the Liberator, la nouvelle création des studios Sunrise, sur un scénario original d'Ichirou Okouchi, le scénariste de Code Geass, et réalisé par Kou Matsuo (_**Rozen Maiden**_, Kure-nai). On notera que le Character Designer n'est autre que Hoshino Katsura, l'auteure de D. Gray-man !
Dans Valvrave the Liberator, 70% de l'humanité vit dans l'espace grâce au développement des cités spatiales. La Fédération militaire Dorshia, fondée via des alliances militaires, et l'Atlantic Ring United States (_ARUS_), fondée via des accords commerciaux, constituent les deux puissances majeures. Entre ces deux fédérations, il existe Jiourou, une petite nation prospère où habite Haruto. Alors que son pays est envahi par les troupes de Dorshia, ce lycéen va mettre la main sur Valvare, une arme humanoïde interdite...
Le simulcast commencera le 11 avril.

Ankama se retire du marché du manga

C'est officiel, Ankama a annoncé l'arrêt de publication de ses séries japonaises en cours, à savoir Black Joke, Hitman - Part Time Killer, La Paire et le Sabre et Togainu no Chi. Les séries françaises partageant le même format, comme City Hall, continueront d'être publiées normalement. L'éditeur explique que « ces titres n'ont malheureusement pas su trouver leur public. »


Jean-Baptiste Bondis