Manga & Japanim' : de plain-pied dans le second semestre !

Pendant que Japan Expo annoncent ses derniers invités, les éditeurs redoublent d'actualité pour annoncer de nouvelles licences, des départs, des arrivées et plus encore...

Voici donc toutes les infos qu'il ne fallait pas rater en ce début juin !

Japan Expo : les invités, suite et fin

Après plusieurs semaines d'annonces il semble bien que nous soyons arrivés à la conclusion des invités de l'édition 2013. Après seconde partie des invités musique que nous vous résumions il y a quelques jours ici, Ankama Editions clôture vraisemblablement la liste avec ses propres auteurs... Et ils seront nombreux !

Sur un stand de plus de 1 000 mètres carrés, vous pourrez retrouver plus d'une quinzaine d'auteurs dont Dara (Appartement 44), Maliki (Maliki), Guillaume Lapeyre et Rémi Guérin (City Hall) ou encore le dernier auteur des studios : Tony Valente, pour une nouvelle série des plus intéressantes, Radiant.

Signalons également que le site internet de Japan Expo a mis en ligne les jours de présence de nombreux invités, utile pour commencer à organiser votre venue. Le listing est ici et il est régulièrement mis à jour.

Nouvelles licences : déjà l'automne ?!

Alors que l'été n'est pas encore arrivé, les éditeurs nous parlent déjà de la rentrée.. Voire même de la fin 2013 !

On commence avec Panini, et un spin off à la série High-School DxD, logiquement intitulé High-School DxD - Spin off qui sort en décembre 2013. Le premier tome de la série d'origine, un seinen qui mélange comédie et fantastique, sort ce mois-ci en France. L'éditeur a également annoncé que la série de Hatori Bisco, Sennen no Yuki, a repris au Japon et fait son retour en France en 2014.

Enfin nous venons d'apprendre la sortie prochaine, en août, de Shooting Star Lens de Mayu Murata. Ce shôjo en cours compte 6 tomes au Japon, chez Shueisha et se situe dans le cadre classique de la romance lycéenne.

Autre éditeur et pas encore de date, mais une annonce qui fait déjà plaisir : Kurokawa a annoncé l'acquisition de la série Nobles Paysans, recueil humoristique et autobiographique d'Hiromu Arakawa (Silver Spoon, Fullmetal Alchemist). En effet, avant de devenir une mangaka, la mangaka a travaillé pendant 7 ans au sein de l'exploitation de ses parents, dans la région d'Hokkaido. Une aventure pour découvrir sa famille atypique et son parcours (d)étonnant !

Après avoir annoncé deux invités à Japan Expo, Ki-oon nous propose deux nouvelles licences pour le prochain semestre et la première est une suite... Après Alice au Royaume de Cœur, le scénariste Quinrose et le dessinateur Mamenosuke Fujimaru reviennent avec une nouvelle histoire : Alice au Royaume de Trèfle qui s'inspire toujours de l'univers créé par Lewis Carroll. Sept tomes sont attendus et les deux premiers sortent simultanément le 29 août prochain.

Le second manga est une nouveauté qui vient agrandir la liste des femmes de caractère chez l'éditeur de Bride Stories, Emma et Gisèle Alain... Voici cette fois-ci une petite canaille : Lucika Lucika !

La demoiselle est née sous la plume de Yoshitoshi Abe (Ailes Grises, Serial Experimental Lain) et elle débarque le 24 octobre 2013, dans une édition totalement en couleur.

On passe ensuite aux méconnues éditions FLBLB qui annonce pour septembre un nouvel ouvrage d'Osamu Tezuka, publié à la fin des années 60 : La grande pagaille du Diletta.

Synopsis : Précipité du haut d'un immeuble par un producteur de télévision sans scrupules, le dessinateur de BD Otohiko Yamanobe acquiert la faculté, appelée « Diletta », de faire physiquement partager aux gens qui l'entourent les fantasmes délirants de son cerveau d'artiste génial. Le producteur va populariser le « Diletta » en construisant un immense émetteur, créant ainsi un nouveau média bien plus puissant que la télévision...

On revient au shôjo avec les éditions Soleil, qui viennent tout juste d'annoncer la publication fin août des deux premiers tomes de Chibi Devil, de Hiromu Shinozuka (Mirumo).

Synopsis : Honoka a 14 ans et se sent très seule. Mais un jour, alors qu'elle se trouve au bord du désespoir, un événement fantastique vient bouleverser sa vie : un couple de démons décide de lui confier leur bébé Ensemble, ils découvrent l'existence de la crèche des chibi devils et de son directeur farfelu où ils rencontrent plein d'autres bébés
démons...

Enfin, Akata / Delcourt nous dévoile le nom de son prochain shôjo à paraître en octobre : Dreamin' Sun d'Ichigo Takano, une série en 10 tomes parue dans le Betsuma, l'un des magazine de prépublications de la Shueisha.

Synopsis officiel : Shimana est une lycéenne mal dans sa peau depuis le décès de sa mère. N'arrivant pas à trouver sa place au sein de sa nouvelle famille, elle décide alors de fuguer mais va croiser un jeune homme intriguant qui va lui proposer une colocation...qui changera sa vie à jamais !

Une histoire s'achève mais d'autres commencent !

Puisque nous parlons d'Akata, quelques nouvelles sont venus éclaircir la séparation de ce label avec l'éditeur Delcourt, qui aura lieu en fin d'année, comme nous vous l'annoncions ici.

C'est bien Delcourt qui continuera les séries actuellement en cours, sous la direction de l'ancien directeur de Pika Editions, Pierre Valls, qui sera donc en charge de ce label "Delcourt Manga".

Du coté d'Akata, un nouveau départ est donné en septembre avec un premier titre 100% Akata. Un changement encore obscur mais dont les premières lignes sont que « l'équipe décide de se lancer dans l'édition et plus particulièrement de faire découvrir ses auteurs. Un nouvel élan qui amorce le nouveau projet de l'ouverture d'un studio d'artistes proche de (chez) nous. »

Une autre aventure débute également pour Black Box, car l'éditeur de japanimation se lance cette année...dans le manga ! Aussitôt annoncé aussitôt publié, leur premier titre s'intitule Comment ne pas t'aimer et il est disponible depuis le 14 juin !

Ce shôjo est un manga du début des années 80 de Masako Yoshi publié dans le Margaret. Il est publié en deux tomes chez nous (contre trois au Japon). Amateurs de romance à l'université, vous pouvez vous procurer ce titre en l'achetant directement sur le site de l'éditeur, chez certains libraires, ou encore sur les sites de VPC comme Amazon.

Gainax sur tous les fronts

C'est une injustice qui va bientôt être réparée : Nadia, le secret de l'eau bleu, premier succès TV du studio Gainax, va enfin voir le jour chez nous autrement que sous format VHS. C'est bien évidemment Dybex qui s'attèle à cette tâche, et nous promet prochainement l'intégrale de la série non censurée en DVD, Blu-ray et Blu-ray Collector.

L'anime de 39 épisodes, réalisé par Hideaki Anno, est une libre adaptation de Vingt mille lieues sous les mers. Il nous emmène en 1889, où Jean, un jeune garçon, et son oncle sont venus pour participer à un concours d'aviation à l'Exposition Universelle de Paris.

Jean rencontre sur place Nadia, une jeune acrobate poursuivie par trois étranges personnages : Gladys, Caïus et Titus. Ces derniers désirent s'approprier le pendentif, orné de la pierre bleue, que Nadia porte autour du cou. Jean va donc aider Nadia à leur échapper et après nombres péripéties les deux adolescents se retrouveront dans le Nautilus, un sous-marin ultra sophistiqué commandé par le mystérieux capitaine Nemo...

Gainax toujours mais avec Abenobashi Magical Shopping Street cette fois-ci. L'anime fut adapté en deux mangas distincts au Japon mais c'est sous la forme d'un one shot de 416 pages (format A5) qu'il arrivera en septembre dans le catalogue de l'éditeur Black Box, dont nous parlions plus haut. Ce second titre de l'éditeur table sur les dessins de Ryūsei Deguchi et le scénario de Satoru Akahori pour entamer une collection Seinen.

Synopsis : Dans le quartier commerçant d'Abeno, à Osaka, les affaires vont mal. La plupart des magasins ont fermé et le quartier est voué à la restructuration. Sasshi et Ayumi, deux adolescents, vont découvrir parmi des décombres un objet leur permettant de "voyager" à travers le quartier, mais dans des univers parallèles très liés aux goûts de Sasshi : science-fiction, heroic fantasy, arts martiaux, le tout avec les mêmes habitants. C'est ainsi que l'on y croisera Harry Potter, Zinedine Zidane ou encore Nadia et Jean ! Les enfants vont tout faire pour retourner dans leur monde. Mais au fond d'eux, le veulent-ils vraiment ?

A voir et à revoir

Dybex met en avant sa série phare, à savoir Evangelion, avec la projection consécutive des 3 premiers films de la tétralogie, en version originale sous-titrée.

C'est à Paris, le 29 Juin au Grand Rex, à partir de 18h30 que vous pourrez faire ce marathon en payant 20€. Un événement rare, alors, comme le dit l'éditeur : « You can (not) avoid ! ».

Et nous finissons ce récap' avec une comédie et une adaptation, que la plateforme de streaming légal Genzai propose désormais en simulcast pour tous ces abonnés. Ces deux animes diffusé au Japon au printemps sont Yuyushiki et Devil Survivor 2 The Animation.

Yuyushiki est produit par le studio Kinema Citrus (Code : Breaker, Tokyo Magnitude 8.0), et nous conte l'histoire des inséparables Yuzuko, Yui et Yukari qui viennent tout juste d'entrer au lycée. Après les cours, elles vont à leur propre club d'informatique, avec 2 ordinateurs et un tableau blanc, elles cherchent des mots au hasard sur Google puis discutent des résultats. Bienvenue dans leur vie quotidienne, faite de petits riens, de disputes et de rires !

C'est le studio Bridge, avec à la réalisation Seiji Kishi (Persona 4, Kamisama Dolls), qui produit quant à lui Devil Survivor 2 The Animation.

Le Japon est soudainement confronté à une situation extrême. Derrière ce chaos, un mystérieux groupe d'envahisseurs, appelé Septentriones, veut plonger le pays dans un désespoir sans fin ! Serait-ce un test pour les humains ? Alors que cette réalité épique et cruelle joue avec la vie des gens, treize individus avec des caractéristiques uniques passent des contrats avec des démons pour devenir des "Devil Summoners," et obtenir le pouvoir de lutter contre les envahisseurs.

Olivier Benoit & Paul Ozouf