Kojiki, la chronique des faits anciens : au commencement, il y avait Izanagi et Izanami…

David Maingot

Je m'appelle David et j'ai 27 ans. J'habite à Angers (49) et je suis comptable de formation et e-commerçant dans le bento et les accessoires de cuisine. Passionné de culture et d'histoire du Japon, je rédige des articles en lien avec ces thèmes :)

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Martin Amandine dit :

    Le passage sur la descente au royaume des Enfers est très proche de la mythologie grecque, de l’histoire de Perséphone enlevée par Hadès, ou encore le mythe d’Orphée qui ne doit pas regarder en arrière dans les Enfers lorsqu’il retourne chercher Eurydice… Est-ce simplifié, ou exagéré ? Je suis tout à fait consciente que la structure des mythes du monde sont similaires, mais je voudrais simplement être certaine si je m’en sers dans une étude. Merci !

    • David Maingot dit :

      Bonjour Amandine,
      Oui, cet épisode du Kojiki rappelle ces deux épisodes grecs (Perséphone avec Hadès et Orphée et Eurydice). Ces ressemblances sont fortuites car les deux mythologies ne se sont pas inspirées l’une de l’autre. Je pense que ces ressemblances peuvent s’expliquer par le fait que l’homme étant mortel, le sujet de la mort ne pouvait pas ne pas être développé dans les mythes. Non abordé dans l’article, on peut remarquer une ressemblance avec la mythologie égyptienne. En effet, Osiris y tient le rôle d’Izanami tandis que Isis celui d’Izanagi. Il y a une inversion des sexes. D’ailleurs, la civilisation égyptienne était très avancée pour l’époque dans les droits des femmes.
      David

  1. 26 septembre 2017

    […] mois dernier, nous nous étions quitté dans la première partie sur les ablutions d’Izanagi et la naissance des Illustres Amaterasu, Tsukuyomi et Susanoo. […]

  2. 7 février 2018

    […] textes japonais. Parmi ceux-ci on compte bien entendu le Kojiki, la chronique des faits anciens dont nous vous avons parlé précédemment, ainsi que le Nihon Shoki, deux textes cristallisant l’origine mythologique du pays. Ce […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *