Issak, un Japonais au cœur de la guerre de trente ans

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. dbhurley dit :

    Quand les américains, les européens et Israël crient et pleurent, alors on comprend que ce sont leurs mercenaires qui se battent contre larmée syrienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *