[Attentes Mangas] En juin, les vacances arrivent, ta PAL de manga tu ravives !

Avec le mois de juin, on voit les grandes vacances approcher tout comme Japan Expo à l’horizon. Résultat, les sorties se multiplient du côté des éditeurs. Et c’est de cette façon que l’on fête l’été : avec quelques séries à se mettre sous la dent ! Que diriez-vous d’aller prendre un peu l’air et de vous poser dans un parc ou un jardin pour lire tranquillement des mangas ? Toujours autant de nouveautés à disposition donc, et ce n’est pas le choix de l’équipe qui dira le contraire vu toutes les séries proposées ! Un mois plutôt chargé avec pas moins d’une 40aine de nouveautés et one-shot ! De quoi trouver votre bonheur. Découvrez-vite la sélection de Journal du Japon et laissez-vous tenter. 

Voici donc les titres à ne pas rater d’après l’équipe, ainsi que toutes les nouveautés nippones sous forme de fiches dans notre album dédié avec toutes les informations essentielles pour vous aider à vous décider sur vos achats du mois.

Bonne lecture et bonne découverte !

Les petits nouveaux

Biki et Maru de TARASAWA Michi est un volume unique édité en juin 2018 par Black box. Il s’agit d’un manga d’une auteure qui parle des ses deux chats, Biki et Maru, qu’elle a reçus de son mentor, la mangaka Yumiko Ôshima. D’autres artistes et leurs chats y font également leur apparition. Le titre, Biki et Maru, des chats, est un hommage au manga à succès de Yumiko Ôshima : Guu-guu Datte Neko de Aru -Gu Gu le chat- (adapté en film et en drama).

Encore un manga avec des chats me direz-vous et je vous répondrais pourquoi pas. Les anecdotes sur les chats sont toujours amusantes et universelles. Les animaux ont cette particularité de nous apaiser et de nous rendre heureux, de soulager nos peines. La ronronthérapie n’est pas un mythe alors tentons l’aventure ! Ce manga sera disponible dès le 25 juin. De la même auteure, L’hôpital de mes amis (sur des vétérinaires) sera disponible en fin d’année toujours chez Black Box. (Tatiana)

 

Un manga de SHINZO Keigo pour accompagner l’arrivée de la belle saison, en voilà une bonne nouvelle. Publié chez Le Lézard Noir, ce jeune trentenaire possède un style singulier et maîtrisé, et balade sa plume aussi aisément en dessin qu’en scénario. À l’aise sur le format série avec Tokyo Alien bros, c’est avec un one-shot composé de récits courts qu’il revient cette fois-ci dans l’actualité manga.

Holiday Junction est composé de 7 histoires autour de duos et de la tranche de vie, ordinaire ou extraordinaire mais toujours surprenante, qu’ils traversent. 7 instantanés que l’aptitude quasi géniale de SHINZO à capter les moments de bascule dans une vie, devrait rendre irrésistibles. De plus, la couverture promet de retrouver son trait délicat et tout en rondeur, son travail fin et précis du noir et blanc et surtout ses superbes planches colorées. Une chouette lecture en perspective. (Emilie)

 

Fan du dessin et de la première heure de TAKANO Ichigo, l’auteure de Orange, j’ai été attirée par cette courte série en deux volumes de chez Akata : Le pâtissier de mes rêves. C’est simple : un peu de romance, de la tranche de vie, des sucreries… Il m’en faut peu pour craquer et me dire que ce titre est fait pour moi ! Outre le dessin si connu et agréable à regarder de TAKANO Ichigo, je suis curieuse de voir ce qu’elle peut faire en collaboration.

Ici l’histoire nous conte la déception amoureuse de Miu, qui pour se consoler va s’adonner à son passe-temps favori : manger autant de sucreries que possible ! Elle arrive ainsi dans une pâtisserie inconnue au bataillon et où l’un de ses camarades semble travailler. Découvrant que chaque recette est là pour apporter du bonheur aux autres, elle se rapproche de son camarade Hayato, mais que l’avenir lui réserve-t-il ? Un petit côté enfantin de Heartbroken chocolatier ? L’amour pointera-t-il ? Pour le savoir il faudra attendre le 28 juin ! (Charlène)

AONAGI Nobu nous offrira une adaptation en manga du jeu Tales of Berseria de BANDAI NAMCO à partir du 7 juin 2018 chez Mana Books. Si la série ne fait que 2 tomes au japon, on est heureux de se plonger dans une nouvelle épopée fantastique des séries Tales Of en ce début d’été. Alors qu’elle vit paisiblement dans le monde de Wasteland en compagnie de son petit frère, Velvet Crowe voit son bras gauche transformé lors d’une terrible nuit de lune rouge.

Elle devient alors une « Daemoneater » et se retrouve enfermée dans une prison aux allures lugubres. Animée par le désir de vengeance, elle partira à la recherche de l’homme qui a détruit sa vie et son humanité accompagnée d’une alliée inattendue. Le character design des univers Tales Of, toujours très travaillé, et la richesse des scénarios ayant toujours fait mon bonheur, je ne peux qu’être optimiste face à une nouvelle intrigue plus sombre basée sur le désir de vengeance. Tales of Berseria, Tales of Revenge ! (Aurora)

 

Les suites


Les corbeaux de Karasuno ont remporté leur premier match du tournoi du Printemps inter-lycées. Alors qu’ils assistent aux matchs des lycées Nekoma et de Fukuradani, Hinata tombe nez à nez avec Hoshiumi du lycée Kamomedai, un jeune joueur qui a participé au stage intensif de l’équipe nationale Espoirs. Comment Hinata va-t-il réagir face à celui qu’on surnomme déjà le “Petit Géant” ?! En ce deuxième jour de tournoi, les équipes tête de série sont de la partie !

J’attends toujours avec impatience les sorties d’Haikyû, les as du volley!! mais avec le tournoi du Printemps inter-lycées la tension est à son comble ! Qui accédera au troisième jour du tournoi tant souhaité ? Pour le savoir il faudra attendre le 6 juin prochain pour pourvoir lire le tome 28 d’Haikyû du génial FURUDATE Haruichi et publié par les éditions Kaze. (Delphine)

 

Alors qu’une famille kakuen tente désespérément de faire perdurer sa lignée en forçant un village à sacrifier une jeune fille, un moine en voyage décide de faire appel à un puissant exorciste réputé du nom de Hayate. Ce dernier s’avère en réalité être un reiken, un chien magique capable de prendre une apparence humaine. Envoyé au village afin de vaincre les kakuen, Hayate est finalement adopté par Mashira, l’un des kakuen, persuadé au départ qu’Hayate n’est qu’un chien parmi tant d’autres.

Alors que ce dernier dévoile peu à peu un caractère unique et particulier, Hayate décide d’élire temporairement domicile auprès des kakuen et de vivre parmi eux. Néanmoins, Mashira doit trouver une solution afin de permettre à la lignée dont il est le descendant de continuer à vivre. Comment nos deux compères vont-ils réussir à accomplir leur mission respective ? Le duo Fuetsudo et ICHIMURA Hitoshi nous offre un scénario rafraîchissant à travers un design maîtrisé, donnant presque vie aux personnages du manga. À retrouver chez Doki Doki ! (Juliet)

 

Ce mois-ci, j’attends avec impatience le retour des aventures gastronomiques de Gloutons et Dragons. Ce cinquième tome devrait signer une nouvelle étape importante dans cette histoire d’heroic-fantasy pas comme les autres. Suite aux événements du dernier volume, nos héros-cuistots se verront confronter à de nouveaux ennemis d’un tout autre niveau que ce à quoi ils avaient pu avoir affaire jusqu’à présent…

Si la série se prêtait allègrement à une écriture très tranche de vie, enchaînant les petites péripéties se concluant par une nouvelle recette, le rythme s’est fortement accéléré depuis peu. L’action se fait plus présente, l’univers s’étoffe et de nouveaux enjeux apparaissent. Mais le tout en conservant cette originalité centrée sur la cuisine de monstres (oui oui) qui fait tout le sel de la série, littéralement. Une nouveauté Casterman à déguster le 13 juin prochain ! (Léonard)

 

Plus la série avance et plus DeadTube se fait gore, et sans concession. À mon sens l’atout de cette série repose sur son ambivalence à créer des ambiances à la fois érotiques, qui viennent brutalement être contrastées par des scènes d’une rare violence. Cette capacité à nous placer constamment à la frontière entre deux sentiments est pour le moins originale. Le tome 7 était particulièrement éprouvant, après avoir suivi notre héros pervers psychopathe pendant 6 tomes, on lui découvre enfin une petite vie de famille tranquille, qui viendra bien sûr être chamboulée par le site du DeadTube

Tout cela permet d’alimenter la critique de fond du manga qui cherche à nous alerter sur les dérives que peuvent entraîner cette course à l’audimat sur les réseaux sociaux. Ainsi, ce tome 8 devrait donc conclure l’arc des « vidéos de 15s » sur un combat final mettant en scène la terrifiante et énigmatique Mai Mashiro. Et c’est donc à retrouver du côté de Delcourt-Tonkam dès le 6 Juin ! (Quentin)

 

Dans la ligne directe des shôjo précédemment édités par les Éditions Kana, on retrouve So Charming!, la nouvelle série de KAWAHARA Kazune (Mon histoire, Koko Debut, Aozora Yell). Cependant, bien que nous soyons au quatrième tome, on ne peut pas dire que le manga ait marqué l’actualité. Et c’est justement pour ça que j’ai choisi de vous en parler.

Amateurs de shôjo si vous cherchez des personnages attachants, une romance qui prend son temps sans pour autant tirer sur la longueur, des belles planches et de la comédie, alors ce titre est fait pour vous. Véritable feel good cette série est un coup de cœur. J’ai été entraînée durant ma lecture des deux premiers tomes par l’énergie et la chaleur des personnages. So Charming! est une petite romance toute choupie et positive, dont je ne peux que vous recommander la lecture. Néanmoins, si vous êtes allergiques aux trames prenez garde à vos yeux ! (Perrine)

 

Toutes les bonnes choses ont une fin

Je regretterai jusqu’au bout que Dolly Kill Kill soit passé inaperçu auprès des lecteurs de shônen, sans doute car il est arrivé au mauvais moment fin 2016, avec MHA en plein essor, et dans une thématique de base, les poupées qui viennent envahir la terre, trop proche d’autres succès déjà bien installés. Ce titre avait pourtant de l’énergie à revendre et un talent graphique évident pour ses phases de combat, toujours très lisibles, fluides et dynamiques.

On prend plaisir d’y retrouver des figures du genre, souvent des grandes gueules ou des introvertis, qui se révèlent chaque fois comme des caractères bien trempés et possédant LE petit grain de folie qui fait la différence. Ils ont réussi à nous emballer même lorsqu’ils sont au pied du mur. Avec 11 volumes seulement le scénario n’a jamais eu besoin d’être dilué et on ne va pas gâcher notre plaisir en dévorant le grand final.  Rendez-vous le 06 juin chez Pika pour le savourer ou, qui sait en profiter pour acheter toute la série et vous faire une belle aventure de lecteur ! (Paul)

 

Les petits bonus du mois

Pour fêter les 30 ans du film Mon Voisin Totoro, Glénat nous gâte avec la réédition de l’artbook du film culte du studio Ghibli. Au menu : des crayonnés, des dessins, des peintures, des aquarelles, du charadesign, une multitude de documents montrant le travail préparatoire à la réalisation du chef d’œuvre de MIYAZAKI. En guise de conclusion, on appréciera la série d’interviews des membres de l’équipe du film et particulièrement celui du compositeur Joe HISASHI à qui l’on doit la musique de la plupart des films de MIYAZAKI.

Faut-il encore présenter cette œuvre incontournable de l’animation japonaise ? C’est l’histoire de 2 fillettes qui viennent s’installer avec leur père dans une grande maison à la campagne afin de se rapprocher de l’hôpital où séjourne leur mère malade. Elles feront la connaissance de créatures merveilleuses, les Totoro, esprits qui habitent la forêt. (David)

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Night dit :

    Encore un magnifique mois en prévision ! Depuis quelques temps la qualité des sorties est vraiment incroyable ! Plein de genres différents, il y en a pour tout le monde et ça c’est génial. Concernant le nombre de sorties de ce mois de juin 2018, combien il y a en a t-il, svp ?

    • Bonjour et merci de suivre avec autant d’enthousiasme ces attentes !

      Charlène Hugonin, rédactrice et ayant participée à cet article.

      Il y a environ 156 sorties prévues pour le mois de Juin, sans compter les différents agenda et autres romans/light novel dédiés, avec ces derniers on monterait facilement à 170 sorties environ.
      Mais dans le lot donc, une quarantaine de véritable nouveautés. Autant dire qu’en effet il y a de quoi faire et pour tous les goûts 😉

  2. Night dit :

    Bonjour Charlène,

    Je vous remercie pour votre réponse. Tout plein de manga à se lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *