Megaman X legacy Collection : 20 ans plus tard !

À l’époque de sa sortie, Megaman était une petite révolution dans le genre du plateformer. Cette saga apportait un certain renouveau dans le gameplay de la Super Nintendo, un renouveau musical avec des OST devenues maintenant cultes et une aubaine pour les amoureux du pixel art.

Sorti il y a quelques temps Megaman X Legacy Collection est la compilation sur PC, PS4, Xbox One et Switch des 8 opus sortis sur Super Nintendo et Playstation entre les années 1993 et 2004.
Alors, que nous réserve cette nouvelle adaptation ? Quelle différence avec les premières compilations ? Tâchons d’y voir plus clair dans ce test !

MEGAMAN X LEGACY COLLECTION : les débuts de la saga

Megaman X constitue le premier spin-off de la série Mega Man. Cette série de jeu avait déjà fait l’objet d’une compilation en 2006 sur les consoles Gamecube et Playstation 2, mais ne reprenait que les 6 premiers opus – sortis à ce jour. Cette nouvelle compilation sur console Next Gen se divise en deux épisodes : Megaman X Legacy collection et Megaman X Legacy Collection 2, reprenant respectivement les opus 1 à 4 et 5 à 8.

Avant toute chose, un point historique s’impose pour les néophytes de la saga : dans un futur non daté le professeur Light lance le programme Robot master, ayant pour but de prouver au monde l’avancée de l’intelligence artificielle. Devant le succès de ses robots, son éternel rival, le professeur Willy reprogramme tous les robots du Pr. Light pour attaquer la ville. Seul Rock, qui a été épargné accepte d’être transformé en robot de combat pour arrêter le Pr. Willy ; il est depuis ce jour connu sous le nom de Mega Man (ou Rockman dans la version japonaise).

Comme on peut s’en douter, en tant que plateformer, le scénario dans Mega man est plus une excuse qu’autre chose pour introduire l’action.

Mais en ce qui concerne Megaman X, l’histoire a été intégrée de façon plus intelligente au jeu, de sorte que les différents objectifs à atteindre ait une utilité scénaristique.  Ainsi, dans cette nouvelle série se déroulant 100 ans après l’originale nous raconte les aventures de X, ultime création du professeur Light amené à se battre contre les mavericks. Le professeur Cain, impressionné par le travail du Pr. Light tentera de copier le modèle de X pour créer une armée de nouveaux androïdes ; les réploïdes.

Mais leur état instable fait qu’ils peuvent à tout moment basculer du côté obscur, se transformant alors en Mavericks. Une division spéciale chargée de traquer les Mavericks défectueux est alors fondée (« Les chasseurs »), avec à sa tête un puissant réploïde du nom de Sigma. Mais même lui n’est pas à l’abri de se transformer en Maverick. X et Zero, deux chasseurs de Mavericks, reprennent le commandement et partent en guerre contre les 8 Mavericks renégats et leur chef Sigma !

Les six premiers volets de Megaman X reprendront à peu près la même structure narrative, tournant autour des aventures de X et Zero affrontant les armées Mavericks.

Nouveautés & Nostalgie 

Dès l’allumage du jeu on peut voir que Capcom a apporté une attention particulière à des détails qui raviront les fans de la première heure.

Premièrement, vous pouvez choisir les voix japonaises pour l’audio et même les dialogues en japonais ! Également la possibilité de choisir Megaman (la version occidentale) ou Rockman (la version japonaise). Ensuite, en tant que portage sur consoles dernière génération, les développeurs ont essayé de rendre les graphismes plus « actuels » en lissant les contours des sprites. Cependant, il est toujours possible de jouer en mode pixel perfect afin de conserver les graphismes originaux de la Super Nintendo (SNES) qui font tout le charme de la saga Megaman.

En outre, autre nouveauté, on peut constater l’ajout d’un mode « facile ». Information qui a son importance dans le sens où Megaman est une série de jeu de type plateformer assez connue pour son exigence et sa difficulté. Les développeurs ont dont adapté le niveau au public actuel, qui pourrait être décontenancé par la complexité propre aux jeux de l’époque. Mais cela reste bien sûr qu’une possibilité, et les gamers en recherche de challenge pourront jouer en mode classique !

Justement, ces derniers pourront compter sur la présence de trophées ! Ainsi les « trophy hunters » s’en donneront à cœur joie avec 53 succès sur steam et PS4, afin de débloquer le tant convoité « Platine » une fois le jeu fini à 100%. D’autant plus qu’ils sont pour la plupart bien conçus. On retrouve des défis qui nous amènent à récupérer toutes les pièces d’armures ou tous les cœurs, essentiels pour progresser contre les boss de plus en plus puissants. Mais attention, les obtenir ne sera pas chose aisée. En effet Megaman fait partie des premiers jeux du genre à avoir amené le concept de contenu caché. Il faudra alors rester attentif pour déceler tous bonus savamment dissimulés par les développeurs. En somme, des défis qui poussent à explorer le jeu à 100% pour avoir le maximum d’armes et profiter de la meilleure expérience.

bonus megaman xEt une fois la trame principale terminée vous pourrez toujours vous attaquer au nouveau mode de jeu, le « X challenge ». Dans ce mode le joueur pourra affronter deux boss à la fois mais en choisissant son propre équipement. Au total 36 stages à compléter en trois niveaux de difficultés disponibles : autant dire que l’on a de quoi s’occuper ! Le score final détermine ensuite votre classement en ligne, afin de finalement savoir qui est le meilleur joueur de Megaman !

Enfin, les deux compilations regorgent d’une pléthore de petits bonus qui vont ravir les fans : galerie d’artworks, OST, des jouets d’époques ultra collectors, Gashapon, trailers et spots TV japonais de l’époque. On profitera également du court-métrage Day of Sigma qui raconte, en 25 minutes sous la forme d’un OAV, le basculement de celui qui deviendra le nouveau chef des Mavericks.

En somme cette version reste une émulation de qualité, on pourra seulement lui reprocher un très léger input lag (temps de retard à l’affichage des images) sur les versions Switch et PS4, comme la plupart des jeux NES de l’époque quand ils doivent tourner sur les consoles next gen. Mais en réalité le détail est tellement minime qu’il ne gênera que les speedrunners et les vétérans très pointilleux.

Un plateformer exigeant 

Concernant le principe, il reste le même que dans Megaman premier du nom, il s’agit d’affronter 8 boss dans l’ordre souhaité. Il faut cependant savoir que certains boss sont plus complexes que d’autres. Ainsi il faudra choisir judicieusement l’ordre, car certains boss permettent d’obtenir l’arme adéquate pour battre un certain autre boss en particulier !  De plus, ces armes additionnelles permettent d’apporter une certaine profondeur de gameplay supplémentaire car, employées au bon moment, elles vous sortiront de situations délicates ou vous aideront à battre quelques boss intermédiaires un peu ardus. Une fois ceci fait vous débloquerez alors la possibilité d’affronter Sigma, le chef des Mavericks, en tant que boss final.

On conserve globalement ce schéma pour l’ensemble de jeux de la série Megaman X, en notant toutefois que chaque nouveau jeu développe son propre univers et sa propre esthétique de level design.

De plus défaire les huit boss ne sera pas chose aisée. En effet, comme nous le disions précédemment la saga des Megaman est connue pour être un plateformer exigeant avec des contrôles très précis. Lorsque vous perdez vous savez que c’est entièrement votre faute pour ne pas avoir appuyer sur le bon bouton au bon moment. Mais lorsque vous gagnez, vous savez que c’est grâce à des heures d’efforts pour avoir maîtrisé les contrôles et appris les patterns des boss.boss lobby megaman x

Si ces premiers patterns ne sont pas extrêmement durs à maîtriser, les derniers boss vous donneront du fil à retordre avec une panoplie d’attaques de plus en plus élaborée. Vous finirez par devoir absolument maîtriser les techniques de dash et de wall jump afin d’atteindre certains objets cachés et battre certains boss. Dans X2, vous devrez maitriser ces techniques dès le premier boss ! Voilà pourquoi il est d’autant plus conseillé de faire les jeux dans l’ordre de sortie – si ce n’est pour suivre le scénario évidemment.

Et puis, bien évidemment, chacun des jeux de la saga apporte son lot de nouveauté par rapport au précédent. Ainsi X pourra piloter une moto dans X2, pour la première fois Zero sera jouable dans X3 : chaque épisode présente une nouvelle armure et de nouvelles améliorations.

MEGAMAN X LEGACY COLLECTION 2

Cette critique s’est essentiellement consacrée sur les quatre premiers épisodes de la saga, sans conteste symboles de l’âge d’or de Megaman. Concernant la seconde partie de la compilation Megaman X : X5 et X6 sont passables, mais encore loin du niveau des premiers opus. X7 est une maladroite tentative de moderniser la saga avec l’utilisation de la 3D, mais il en résulte seulement en un jeu vidé de tout ce qui fait Megaman. Le mélange entre 3D et 2.5D ainsi qu’une caméra parfois incontrôlable rend le jeu injouable et les contrôles brouillons. On perd le côté immersif des premières heures qui nous faisait traverser le niveau à toute vitesse. Quant à X8 il permet de remonter le niveau en choisissant de se consacrer entièrement à la 2.5D, permettant de récupérer ces contrôles très précis et la fluidité de mouvement qui font la sève de cette saga.

megaman X7 gameplay

Enfin, même si cela reste subjectif, la seconde compilation est clairement en dessous de la première, et donc se révèle plus dispensable. Toutefois, vous pouvez toujours commencer avec la première et, qui c’est ? Peut-être tomberez-vous sous le charme du robot bleu et déciderez alors de tenter les suites !

 

Alors finalement me demanderez-vous, cette compilation vaut elle le coup ? Eh bien oui. Pour seulement une vingtaine d’euros sur steam vous pouvez avoir accès à quatre épisodes de la saga alors que certains sont maintenant presque introuvables et côtés à plusieurs centaines d’euros pièce. Les fans de la saga y retrouveront les sensations de leur enfance. Quant aux nouveaux venus qui connaissent peut-être plus les titres récents comme Cuphead et Dead Cells, Megaman X est définitivement une série de jeux que vous devriez essayer !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *