Et si on salivait ensemble devant des drama culinaires ?

En cette fin du mois de septembre, on vous propose de régaler vos papilles avec une sélection de dramas culinaires japonais pas tout à fait comme les autres… Afin de passer le cap de l’entrée en automne, quoi de mieux que de bons petits plats à découvrir et à partager ?

Journal du Japon s’est penché sur la question et vous propose trois dramas présents sur Netflix ! Trois univers, mais trois visions de la gastronomie japonaise qui risque bien de vous faire saliver de plaisir.

Midnight Diner – Tokyo Stories – Le chef au grand cœur malgré lui

Affiche du drama Midnight DinerOn commence cette sélection avec un drama qui fait du bien tout simplement en le regardant. On suit en effet les pérégrinations de toute une bande de travailleurs et/ou retraités, dans une ruelle du quartier de Shinjuku, la nuit. La particularité du lieu où ils se retrouvent n’est autre que son ouverture nocturne. Contrairement à d’autres restaurants, ce dernier ouvre à minuit, ne possède que peu de choses au menu (soupe miso, bière, porcs sautés) mais…. Le chef, s’il possède les ingrédients, peut réaliser n’importe quel plat à ses clients demandeurs.

En somme, ce drama est très instructif sur la vie nocturne tokyoïte et sur les ruelles de la ville qui ne dort presque jamais. Peu de places sont disponibles dans ce restaurant pas comme les autres, et pourtant les habitués sont bel et bien au rendez-vous. On passe des salary-man et salary-woman, terminant tard leur journée, à une chauffeur de taxi, des travestis, des joueurs invétérés de mahjong et même des commerçants du quartier. Une troupe hétéroclite qui fait passer un agréable moment à essayer de comprendre leurs déboires ou leurs joies. Une petite troupe qui se réchauffent le cœur les uns et les autres, qui pansent leurs blessures ensemble. Une petite leçon de vie qui indique que oui, c’est encore possible de trouver de l’humanité sur cette terre. Peut-être suffit-il simplement de pousser le pas de porte d’un certain restaurant ?

Et si vous ne craquez pas pour ces habitués hauts en couleurs, alors vous tomberez forcément sous le charme du chef, un peu bourru mais toujours ouvert à la discussion, et avec le bon mot au bon moment. Le plus du drama ? À chaque épisode un plat, et à chaque fin d’épisode une explication sur la manière de réaliser le plat en question. Vous verrez, vous serez vite accroc.

Midnight Diner : Tokyo Stories

Une saison de 10 épisodes sur Netflix (2016).

 

Kantaro – The sweet tooth salaryman – Le paradis des desserts !

Affiche du drama Kantaro the sweet tooth salary manVoici ensuite un ovni en matière de drama culinaire. Pourquoi ? Car au-delà d’un propos centré sur les desserts alléchants, la série est extrêmement comique, voire parodique à sa manière. Au contraire du précédent, plus dans la tranche de vie et au ton quelque peu solennel, on ne prend rien au sérieux ou presque dans Kantaro… Les desserts avant tout !

On y suit cette fois Kantaro Ametani, un homme qui s’est reconverti comme commercial dans une maison d’édition, afin de pouvoir s’adonner à sa passion secrète : la découverte des desserts parfaits pour alimenter son blog culinaire. Jusqu’ici rien d’étonnant, nous direz-vous, et pourtant… C’est bien là que commence le burlesque de situations. Très vite Kantaro joue double-jeu avec ses collègues : il apparait propre sur lui, limite froid et hautain, mais face à un dessert il se change littéralement en une sorte de pervers. En réalité, pour s’accrocher au visionnage de ce drama, il vous faudra bien composer avec la personnalité du héros, et les clichés des personnages qui l’entourent.

Mais une fois ce cap passé, vous prendrez plaisir à suivre ses découvertes, d’autant qu’il joue un peu au chat et à la souris avec une collègue qui tente de le démasquer. On découvre des desserts à la fois traditionnels japonais, mais aussi  européens… voire même un mix des deux ! La série se déroule ensuite avec les saisons : ici surtout l’été et l’automne. Un régal pour les yeux, mais là aussi attention au burlesque : à chaque dégustation de dessert on se retrouve plongé en plein cœur d’un joli nanar ! Bref, vous voilà prévenu, mais il serait vraiment dommage de ne pas l’essayer !

Kantaro Netflix

Une saison de 12 épisodes sur Netflix (2017).

Samouraï Gourmet – Le drama au cœur coulant

Affiche du drama Samourai gourmetTerminons cette jolie sélection avec un drama qui nous fait retomber en enfance, ou qui, plutôt, nous offre énormément de tendresse. On découvre en effet un vieux monsieur, Kasumi, qui du jour au lendemain se retrouve avec énormément de liberté : il vient en effet de devenir retraité. Passé le fait d’être perdu face à tout ce temps libre, il décide d’écouter sa femme et de se trouver un hobby.

Et pas n’importe lequel : la nourriture. Comme il a travaillé durant de très longues années et à toujours fait attention à tout, notamment à prendre le même plat le midi à la cantine, il décide d’explorer ses envies et se laisser porter ses pas, où bon leur semblent. La particularité de ce drama repose également sur l’aspect samourai comme le mentionne son titre. En quoi ? Eh bien, Kasumi est un fervent lecteur de livres sur le sujet, et il ne cesse de s’imaginer à la place d’un samouraï quand il hésite sur un sujet, ou quand il aimerait intervenir et qu’il n’en a pas le courage.

Très vite on offre alors au spectateur un retour dans le passé, car Kasumi se retrouve projeté à l’ère des samouraïs : la tonalité devient alors celle du sépia, et on assiste à de vraies scènes d’époque. Kasumi en est le témoin et en prend de la graine pour essayer de s’affirmer. Pas simple quand on est un vieux monsieur et que toute sa vie on n’a toujours fait qu’une seule chose, celle qu’on attend de vous. Mais ces pérégrinations le font évoluer, et prendre de l’assurance. La découverte des plats est tout aussi alléchante car on nous montre la manière dont chacun est réalisé et les focus sur ces derniers font réellement saliver. Enfin on se surprend à sourire, en voyant Kasumi manger, tant il est expressif.

Une série qui ne cesse de surprendre avec ses apparitions de samouraïs et un retraité auquel on s’attache indubitablement, qui a une relation réellement agréable avec sa propre femme… Un passionné malgré lui qui fait fondre le spectateur. Alors pourquoi ne pas vous laisser tenter et suivre ses traces ?

Une saison de 12 épisodes chez Netflix (2017).

 

Vous l’aurez compris, si vous prévoyez un voyage au Japon ou si vous en avez la nostalgie alors ces trois dramas aux univers différents vous plairont sans aucun doute, chacun à leur façon ! À noter que vous pouvez aller plus loin chez certains. Midnight Diner est une adaptation live de La Cantine de Minuit qu’on trouve en France au catalogue du Lézard Noir dont le 6e volume sort en octobre. Kantaro the sweet tooth salaryman est lui aussi tiré d’un manga, encore inédit en France, et le Samouraï Gourmet ne fait pas exception puisque c’est également une adaptation d’un manga non disponible chez nous (Nobushi no Gourmet). De quoi prolonger le plaisir en somme… D’ici là, bon visionnage… et bon appétit !

Charlène Hugonin

Rédactrice à Journal du Japon depuis deux longues années, je suis un peu une touche-à-tout niveau mangas, anime et culture. Mais j'ai une jolie préférence pour tout ce qui a trait à la gastronomie japonaise, et ce qui tourne autour ! Peut-être pourrons-nous même en parler ensemble ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *