Catégorie : Festivals Cinéma

Retrouvez l’essentiel des films et des bilans des festivals consacré au cinéma japonais

katsuya_tomita 0

Vers un cinéma multiculturel : Rencontre avec le réalisateur Katsuya TOMITA

À l’occasion de la projection du film “Bangkok Nites” de Katsuya TOMITA au Festival du cinéma japonais contemporain Kinotayo, Journal Du Japon a rencontré le réalisateur, véritable fer de lance du cinéma indépendant japonais, pour l’interroger sur son travail et sur la réalité du cinéma dans l’archipel aujourd’hui.

koji_fukada_banner 0

La France, la politique et le cinéma : rencontre avec le réalisateur Kōji FUKADA

À l’occasion de la 11e édition du Festival du cinéma japonais contemporain Kinotayo, le réalisateur Kōji FUKADA était particulièrement mis à l’honneur avec la projection en avant-première de son dernier film en date, Harmonium – qui a notamment remporté le Prix du Jury Un Certain Regard au Festival de Cannes – ainsi que de l’inédit Sayonara en compétition officielle.
Journal Du Japon a rencontré le réalisateur pour aborder les questions du cinéma indépendant et de la politique au Japon.

roman_porno_reboot_03 0

Roman Porno : Film rose nouveau cru

Annoncé en début d’année par la Nikkatsu à l’occasion des 45 ans des débuts du label, la relance du roman porno a fait saliver plus d’un cinéphile dans le monde du cinéma japonais et international. Porté par cinq réalisateurs clefs du cinéma du Pays du Soleil Levant, le renouveau de ce sous-genre iconique du cinéma érotique s’annonçait dès lors à la fois comme un grand coup médiatique et comme une preuve du sérieux avec lequel le studio souhaitait ramener cette madeleine de Proust cinéphile à la vie.

roman_porno 1

Roman Porno : La Vie en rose

À l’occasion de la vingt-deuxième édition de L’Étrange Festival, qui diffusait cette année en exclusivité deux titres issus du programme de reboot du roman porno par les studios de la Nikkatsu, Journal Du Japon vous propose un cours de rattrapage en cinéma érotique japonais.

quand_l_embryon_part_braconner 1

Cinéma, politique, érotisme et censure(s)

Pendant une semaine au début du mois de février dernier, le cinéma L’Écran à St-Denis est devenu, à travers une rétrospective de 80 films censurés, autocensurés ou interdits et couvrant plus d’un siècle de cinéma et de mentalités, le théâtre de ces images qui effraient gouvernements et bonnes mœurs. De la censure soviétique aux pressions contemporaines des autorités chinoises en passant par le Code Hays aux États-Unis et les non-dits de l’époque coloniale et de la guerre d’Algérie pour notre douce France, nul n’est épargné par le doigt moqueur de la superbe programmation concoctée pour cette 16e édition.

100_yen_love 0

“100 Yen Love” : Success-story poids-plume

Envoyé à l’Académie des Oscars pour représenter le Japon, “100 Yen Love” de Masaharu TAKE a été diffusé sur nos écrans français à l’occasion du Festival du cinéma japonais contemporain Kinotayo et a récolté une mention spéciale du jury pour la performance de son actrice principale, traçant ainsi sa petite success-story.

Aller à la barre d’outils