Catégorie : Etude du marché musical japonais

0

Marché musical japonais : le streaming roi en 2016, les droits d’auteurs en question

La production de musique au Japon a connu, en 2016, une légère baisse de 1% à 298.5 milliards de yens en valeur, tandis que le chiffre d’affaires global bénéficiait lui d’une très légère hausse de 0.4% à 230.6 milliards de yens. Mais cette apparente stabilité cache en réalité une profonde recomposition du marché musical nippon, amorcée l’année passée…

RIAJ 0

Marché musical japonais : des ventes en berne, sauvées par le streaming

Le marché musical japonais connaît – certes, tardivement – une mutation similaire aux marchés des pays occidentaux, avec une hausse considérable du recours aux services de streaming. Cependant, le japon conserve sa spécificité avec des supports physiques toujours très appréciés du public, selon une étude menée par la RIAJ.

26

[Dossier] Classements musicaux : face aux critiques, l’Oricon ne “changera rien”

Le Top Oricon, sacro-saint classement des ventes musicales au Japon, fêtera en 2018 ses 50 ans. Début mai, le journal Asahi a publié une interview de Koh KOIKE, président de la société Oricon. Chose assez rare, cette interview aborde de façon très directe tous les sujets qui fâchent. Mais les réponses apportées par M.KOIKE sur ces problèmes ainsi que sur l’avenir d’Oricon ont de quoi laisser perplexe à la vue de la réalité du marché musical japonais…