Auteur : Maxime Lauret

1

« Parade For The End Of The World » : Cent ans de fin du monde

Si le bon goût de la Maison de la Culture du Japon à Paris et la qualité de sa programmation en matière d’art contemporain ne sont plus à prouver, la présentation de la performance Parade For The End Of The World à l’occasion du centenaire approchant de l’œuvre pluridisciplinaire Parade parachève de faire de la MCJP un lieu clef de l’art à Paris.

1

Have A Nice Day! : Nouvelle romance underground

Alors qu’on la pense souvent stagnante, voire moribonde, la scène musicale japonaise a bien plus d’un atout dans sa manche et ne semble jamais à court de surprises. Dissimulée par l’écran de fumée des groupes de pop, pop-rock et autres nombreuses déclinaisons visuelles ou non qui constituent le haut de l’iceberg qui seul parvient jusqu’à nos frontières, une véritable révolution s’opère au sein de la scène underground tokyoïte, qui prouve une fois de plus qu’elle semble – dans toute sa richesse et son excentricité – une des seules capables d’étonner encore.

3

Hana & Alice mènent l’enquête de Shunji IWAI : Une Histoire d’enfants

Près de trente ans se sont écoulés depuis le début de la carrière du réalisateur Shunji IWAI. Pourtant, c’est avec le film d’animation Hana & Alice Mènent L’Enquête que son travail est pour la première fois visible dans les salles françaises. Retour sur ce nouveau film du réalisateur et coup de projecteur sur l’ensemble de sa carrière.

1

Cinéma, politique, érotisme et censure(s)

Pendant une semaine au début du mois de février dernier, le cinéma L’Écran à St-Denis est devenu, à travers une rétrospective de 80 films censurés, autocensurés ou interdits et couvrant plus d’un siècle de cinéma et de mentalités, le théâtre de ces images qui effraient gouvernements et bonnes mœurs. De la censure soviétique aux pressions contemporaines des autorités chinoises en passant par le Code Hays aux États-Unis et les non-dits de l’époque coloniale et de la guerre d’Algérie pour notre douce France, nul n’est épargné par le doigt moqueur de la superbe programmation concoctée pour cette 16e édition.