Auteur : Maxime Lauret

katsuya_tomita 0

Vers un cinéma multiculturel : Rencontre avec le réalisateur Katsuya TOMITA

À l’occasion de la projection du film “Bangkok Nites” de Katsuya TOMITA au Festival du cinéma japonais contemporain Kinotayo, Journal Du Japon a rencontré le réalisateur, véritable fer de lance du cinéma indépendant japonais, pour l’interroger sur son travail et sur la réalité du cinéma dans l’archipel aujourd’hui.

koji_fukada_banner 0

La France, la politique et le cinéma : rencontre avec le réalisateur Kōji FUKADA

À l’occasion de la 11e édition du Festival du cinéma japonais contemporain Kinotayo, le réalisateur Kōji FUKADA était particulièrement mis à l’honneur avec la projection en avant-première de son dernier film en date, Harmonium – qui a notamment remporté le Prix du Jury Un Certain Regard au Festival de Cannes – ainsi que de l’inédit Sayonara en compétition officielle.
Journal Du Japon a rencontré le réalisateur pour aborder les questions du cinéma indépendant et de la politique au Japon.

nhk_world 0

NHK World : La TV japonaise à l’assaut du monde

À l’occasion de la projection à la Maison de la Culture du Japon à Paris de deux documentaires produits par la chaîne internationale NHK World, Journal Du Japon a rencontré Miwako NISHIKAWA – senior manager de la division “global strategy” de la chaîne – et Tomoko MATSUDA – productrice du documentaire Inside The Tsunami – venues spécialement du Japon pour présenter la chaîne au public français.

+51_aviación_san_borja 0

[INTERVIEW] “+51 Aviación, San Borja”, Melting pot théâtral

À l’occasion des représentations de la pièce “+51 Aviación, San Borja” de Yudai KAMISATO organisées au Théâtre de Gennevilliers dans le cadre du Festival d’Automne à Paris, le metteur en scène et sa troupe ont accordé une interview-fleuve à Journal Du Japon pour évoquer le rôle du théâtre et les questions de migration.

roman_porno_reboot_03 0

Roman Porno : Film rose nouveau cru

Annoncé en début d’année par la Nikkatsu à l’occasion des 45 ans des débuts du label, la relance du roman porno a fait saliver plus d’un cinéphile dans le monde du cinéma japonais et international. Porté par cinq réalisateurs clefs du cinéma du Pays du Soleil Levant, le renouveau de ce sous-genre iconique du cinéma érotique s’annonçait dès lors à la fois comme un grand coup médiatique et comme une preuve du sérieux avec lequel le studio souhaitait ramener cette madeleine de Proust cinéphile à la vie.

roman_porno 1

Roman Porno : La Vie en rose

À l’occasion de la vingt-deuxième édition de L’Étrange Festival, qui diffusait cette année en exclusivité deux titres issus du programme de reboot du roman porno par les studios de la Nikkatsu, Journal Du Japon vous propose un cours de rattrapage en cinéma érotique japonais.