[Concours] Supa ! 30 euros pour cuisiner japonais

Le concours de ce mois-ci vous permettra de satisfaire vos papilles avec des goûts du Pays du Soleil Levant. Pour cela, Journal du Japon s’est associé à Supa afin de vous offrir des chèques cadeaux des plus alléchants : du miso, du curry, des dorayaki, du Ramune… Miam ! Vous avez du 24 au 29 janvier pour tenter votre chance.

 

À propos de Supa…

Supa est un supermarché en ligne basé en France et spécialisé dans les produits japonais.

Pour les amoureux de la cuisine japonaise habitant par chez nous, il est difficile de se procurer les indispensables sans se ruiner. Pour palier à cela, Supa nous apporte une solution sur un plateau. Bien sûr, gourmands comme nous le sommes, nous avons voulu en savoir plus et sommes allés leur poser quelques questions.

Journal du Japon : Bonjour. Qu’est-ce que c’est Supa et comment êtes-vous nés ?

Supa : En japonais Supa スーパー signifie « supermarché ». Nous avons décidé de créer le site Supa.fr à la suite de nombreux voyages au Japon, car il y existe un certain nombre de boutiques d’import japonais sur le web mais avec plusieurs gros défauts à notre goût :

  • les prix élevés, la lenteur des envois et le risque des frais de douane,
  • l’impossibilité de trouver plusieurs types de produits au même endroit, chaque site étant relativement spécialisé.

Du coup même si nous connaissons bien le Japon, nous avons créé Supa directement en France pour pouvoir proposer des produits authentiques avec à la fois des prix attractifs, des livraisons rapides, l’absence totale de frais de douane et un catalogue qui s’enrichit régulièrement.

Quel est votre catalogue actuel, dans les grandes lignes ?

Nous avons commencé par l’alimentaire et la boisson, qui sont naturellement au cœur d’un supermarché ! Ainsi notre épicerie japonaise compte à l’heure actuelle plus d’une centaine de références, avec aussi bien les indispensables (riz, sauce soja, nouilles, thé, curry…) que des ingrédients japonais beaucoup plus typiques tels que le konjac et les gâteaux traditionnels. Chaque produit possède sa propre fiche détaillée sur le site Supa, qui permet de le découvrir pour ceux qui ne le connaissent pas, avec des idées de préparation, des conseils d’utilisation et bien d’autres informations.

Supa est encore tout jeune et vous prévoyez pas mal d’évolution en 2017 dans les produits proposés, qu’est-ce qu’on peut attendre ?

Dès début 2017 nous allons ouvrir plusieurs nouveaux rayons :

  • lecture : des livres en français liés au Japon et à sa cuisine,
  • vaisselle : des magnifiques collections pour accueillir les produits cuisinés,
  • artisanat et décoration : des objets traditionnels de différents genres.

Nous avons beaucoup d’idées en tête mais nous préférons garder quelques surprises pour la suite ! Tout sera annoncé au fur et à mesure sur notre site et nos pages de réseaux sociaux (Facebook et Twitter).

Comment trouvez-vous vos produits, est-ce que vous avez des critères de sélections ?

Nous sélectionnons avec attention tous les produits que nous mettons en vente sur Supa. Au niveau alimentaire, il doit s’agir d’ingrédients utilisés dans la cuisine japonaise et exploitables dans des recettes de ce côté-ci du globe. Pour le reste des produits, nous cherchons à présenter des aspects intéressants ou amusants de la culture japonaise au sens large, cela peut aller du traditionnel à l’insolite.

 

En terme de tarif et de frais de port, comment vous vous situez par rapport à vos concurrents en ligne (et aux supermarchés asiatiques physiques) ?

Les tarifs de nos produits sont parmi les moins chers de tous nos concurrents, que ce soit sur le web ou dans les supermarchés physiques. De plus, nous en profitons pour offrir 10% de réduction aux lecteurs de Journal du Japon avec le code SUPAJDJ, valable sur toute première commande. Enfin, nous expédions tous nos envois protégés via Colissimo Suivi et nous offrons systématiquement les frais de port gratuits dès 75€ d’achat !

Pour finir, un produit coup de cœur dans chacune de vos sections de catalogue (épicerie / boisson / accessoire) ?

Outre les grands classiques de l’épicerie japonaise (riz ou sauce soja), il est intéressant de s’aventurer vers des goûts plus insolites tels que le miso ou le dashi. En terme de boissons, le thé est vraiment représentatif du Japon, notamment la bouteille de thé vert prêt à déguster, qui rappelle vraiment les voyages sur l’archipel.

Merci à Supa d’avoir répondu à nos questions.
Pour en savoir plus sur les produits qu’ils proposent rendez-vous sur leur e-boutique.

Et maintenant, le plus important : vous allez pouvoir tenter de gagner un bon d’achat de 30 euros sur la boutique en ligne de Supa : miso, curry, dorayaki, Ramune et plus encore… Lisez ce qui suit pour tenter votre chance !

Comment participer au concours ?

Rien de plus simple. Il vous suffit de nous suivre attentivement sur les réseaux sociaux du 24 au 29 janvier 2017 compris. Chaque jour, Journal du Japon annoncera ce concours à travers un statut, accompagné de visuels des lots à gagner sur Facebook, Twitter et Instagram.

Pour avoir la chance de remporter l’un de ces lots, il vous suffira juste de partager ce statut sur Facebook, de le retweeter sur Twitter ou enfin en taguant en commentaire deux de vos amis sur Instagram. Nous tirerons au sort 3 gagnants à la fin du concours parmi les personnes qui auront partagé un statut sur l’un des réseaux sociaux. Nous annoncerons les vainqueurs aux alentours du 2 février, ici-même en fin d’article. 

Il y aura 3 gagnants qui se partageront les 3 chèques cadeaux : un gagnant par réseau social, donc. Ils seront tirés au sort sur ces réseaux sociaux parmi ceux qui ont partagés, donc tentez votre chance partout !

Nous enverrons ensuite un message à ces derniers sur les réseaux où ils ont été tirés au sort. Pensez donc à jeter un œil à vos messages dès le 30 janvier.

Le concours commence demain, le 24 janvier, et dure jusqu’au 29… Bonne chance à tous !

 

Edit du 31/01/2017 : les gagnants ont été tirés au sort, voici les résultats !

Comme promis, 3 gagnants remportent chacun un chèque cadeau de 30 euros. Les voici :

Sur Facebook : Thierry V.
Sur Twitter : Jujuvoyage
Sur Instagram : Gensencha

Ils ont été contactés sur les réseaux sociaux concernés. Bravo à toutes et à tous et un GRAND merci pour votre enthousiasme !!!

Paul OZOUF

Rédacteur en chef de Journal du Japon depuis fin 2012 et fondateur de Paoru.fr, je m'intéresse au Japon depuis toujours et en plus de deux décennies je suis très loin d'en avoir fait le tour, bien au contraire. Avec la passion pour ce pays, sa culture mais aussi pour l'exercice journalistique en bandoulière, je continue mon chemin... Qui est aussi une aventure humaine avec la plus chouette des équipes !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *