Étiqueté : Nikkatsu

1

101 cinéastes japonais couchés sur papier

Carlotta films complète son dictionnaire sur l’âge d’or du cinéma japonais en 101 cinéastes par un second opus consacré aux acteurs de cette prolifique période de la production cinématographique que fut celle de 1935 à 1975. Journal du Japon revient sur ces deux volumes littéraires sur le cinéma japonais le temps d ‘un week-end spécial avec, dans un premier temps, la critique du volume 1 et de ses 101 portraits de cinéastes.

0

Festival du Film de Fesses : Paris et les postérieurs japonais

« Montre tes nippons » – Tel sera le mot d’ordre dans les cinémas du Quartier Latin de Paris – Reflet Médicis et Les 3 Luxembourg à partir du 28 juin et jusqu’au 1er juillet. Alors que Facebook censure de manière absurde la page du festival et témoigne à nouveau de sa pudibonderie, Journal du Japon a souhaité jeter un petit coup d’oeil – discret – à cette rétrospective du cinéma érotique japonais des années 1960 à nos jours.

1

Roman Porno : Film rose nouveau cru

Annoncé en début d’année par la Nikkatsu à l’occasion des 45 ans des débuts du label, la relance du roman porno a fait saliver plus d’un cinéphile dans le monde du cinéma japonais et international. Porté par cinq réalisateurs clefs du cinéma du Pays du Soleil Levant, le renouveau de ce sous-genre iconique du cinéma érotique s’annonçait dès lors à la fois comme un grand coup médiatique et comme une preuve du sérieux avec lequel le studio souhaitait ramener cette madeleine de Proust cinéphile à la vie.