Le printemps arrive : une renaissance pleine de livres colorés !

Quand les mots « Printemps » et « Japon » sont mis côte-à-côte, c’est immédiatement aux sakura (fleurs de cerisier) que les amoureux de culture japonaise pensent. Journal du Japon salue l’arrivée du printemps avec des livres remplis de fleurs, de poissons et de lunes pour grands et petits !

Tokyo Ohanami : des pétales par milliers et un guide pour aller les admirer !

tokyohanami_2015Ce livre d’Alexandre Bonnefoy aux éditions Issekinicho est une invitation au voyage, un départ immédiat pour Tokyo et ses cerisiers en fleurs dans différents quartiers.
Le Ohanami est une fête pour les japonais : on se retrouve entre amis ou en famille pour manger sous les cerisiers. Ce moment hors du temps a été photographié par Alexandre dans des lieux connus et populaires : du palais impérial au parc de Ueno, en passant par la rivière Meguro et la rue Nakano. Chaque lieu fait l’objet d’un dessin et d’un texte expliquant comment et pourquoi s’y rendre (nombre de cerisiers, personnes qui s’y rendent, intérêt du site). Les photos prennent ensuite toute la place sur une ou deux pages. Vous y croiserez des habitants émerveillés, jeunes et moins jeunes, des animaux également (oiseaux, chiens, chats) … et surtout des fleurs dans un dégradé de rose enivrant.

La nouvelle édition 2015 contient également un guide de 48 pages avec les adresses de 100 parcs et allées de cerisiers dans tout le Japon : une aide très précieuse avec période de floraison, plan précis des lieux, accès, tarifs, et même des QRCode permettant de localiser facilement chaque endroit sur GoogleMaps.

Pour voir de larges extraits de ce livre, rendez-vous sur le site des éditions Issekinicho. Prix : 23,20€

 

Atelier de fleurs en papier : pour mettre du printemps partout dans la maison

Livre_-_Fleurs_en_papierLes amateurs de papier japonais connaissent bien Adeline Klam et ses livres sur l’origami, la décoration pour la maison ou pour les fêtes (tous parus chez Marabout). Cette fois-ci, ce sont des fleurs par dizaines que la créatrice fabrique dans ce livre frais et vivifiant comme un bouquet champêtre.

Avec peu de matériel (papier crépon, papier de soie, papier origami, scotch de fleuriste, pistils et tiges que l’on peut trouver dans sa boutique parisienne ou sur son e-boutique), le printemps entre facilement dans la maison : camélias, violettes, fleurs de cerisier, et bien d’autres fleurs s’inviteront, en quelques minutes de bricolage, sous forme de bouquets, couronnes, mais aussi pourquoi pas colliers et bijoux de cheveux. Cet art du papier, dont les japonais sont friands, est accessible à tous grâce aux explications très détaillées de la créatrice, et aux photos pas à pas qui viendront à bout de toutes les maladresses.

Pour un souffle japonais dans la maison, quoi de mieux que ces fleurs de sakura à éparpiller sur une nappe printanière ou cette branche de cerisier à poser dans un vase ! 

A vos papiers, prêts, PRINTEMPS !

Pour le livre, mais aussi tout le matériel nécessaire à la fabrication des fleurs, rendez-vous sur le site d’Adeline Klam. Prix: 15,90€

Le long voyage de Pirika : le cycle de la vie

long-voyage-de-pirika Le printemps, c’est un nouveau cycle qui commence, la nature qui renaît. Quelle plus belle histoire pour expliquer le cycle de la vie que celle d’une femelle saumon qui retourne dans la rivière du Nord du Japon qui l’a vu naître, pour y donner à son tour la vie. Inspirée des légendes aïnous, ce livre aux textes de Noriko Ochi et  superbement illustré par Toshiki Sawada raconte la vie.

Tout commence dans l’océan. De superbes saumons nagent ensemble. Pirika, qui veut dire « magnifique » et « plein d’avenir » en langue aïnou, est la plus forte et la plus belle. Attirés par la voix de leur mère qu’ils n’ont pourtant jamais connue, ils arrivent à l’embouchure d’une rivière dont l’odeur leur est familière. Après bien des péripéties, Pirika trouvera l’endroit où donner la vie, sur un banc de graviers multicolores, comme sa mère, sa grand-mère, la mère de sa grand-mère l’ont fait avant elle.

Magnifique ode à la vie, à l’éternel recommencement, à ce qui fait ce qu’est chaque être vivant : des parents, des lieux, des odeurs, des sensations. Pour comprendre que la fin n’est que le début d’autre chose ! 

Une réussite graphique avec des poissons beaux, vivants, émouvants. Un mariage de réalisme et de poésie.

Pour les enfants à partir de 7 ans. aux éditions Rue du Monde. Prix : 17€

Bonne nuit Tsuki-san ! : deux enfants découvrent la nuit sous le regard bienveillant de Madame la Lune

Bonne nuit tsukisanVoici un livre attendrissant pour les petits à partir de 3 ans. Texte de Delphine Roux, illustrations de Pascale Moteki aux éditions Picquier Jeunesse.

Petite-Mi et Petit-Dô, deux adorables enfants à la bouille toute ronde et au large sourire quittent leur maison et ceux qu’ils aiment pour aller passer une nuit dehors. Munis d’un lampion de papier et d’un furoshiki bien garni, ils cheminent dans la nature sous le regard de Tsuki-san, une lune à lunettes et chignon qui ressemble à une tendre grand-mère. Le ciel rosé vire au mauve tandis qu’ils croisent de nombreux animaux. Lorsque la nuit tombe, les lucioles s’envolent et la chouette part travailler. C’est l’heure de manger pour les deux enfants. Ils poursuivent ensuite leur marche et leurs découvertes et trouvent enfin l’endroit idéal pour dormir à la belle étoile.

Les images sont à la fois douces et colorées, le graphisme est tendre et enfantin. Les fleurs de cerisiers se mêlent aux étoiles. Les rizières se teintent de mauve et le feuillage des plantes se dessine finement dans la nuit.

Le texte se marie magnifiquement aux illustrations : ni trop ni trop peu. Chaque instant invite à l’émerveillement et les phrases de Delphine Roux sonnent comme des haïkus. C’est aussi l’occasion d’amener le jeune lecteur à ses premiers mots japonais : tsuki bien sûr (qui veut dire lune), mais aussi yuzu, mochi, azuki, jizô et bien d’autres rassemblés à la fin du livre dans un petit lexique très bien conçu pour les plus petits.

Après la lecture, les enfants  ne regarderont plus la lune de la même façon et verront venir la nuit avec plus de sérénité voire de bonheur !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site des Editions Philippe Picquier. Prix : 13,50€

Journal du Japon souhaite un joyeux printemps aux petits et aux grands !

Vous aimerez aussi...

13 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *