Animasia : à la découverte du Festival made in Bordeaux !

À l’occasion de la 14e édition du festival Animasia le 13 et 14 octobre prochain – c’est ce weekend ! – l’équipe de Journal du Japon est allé à la rencontre de l’équipe en plein travail, du côté du Parc des Expositions de Bordeaux. Car il n’y a pas que Paris Manga, Japan Expo où le Salon du Livre et que des festivals méritent le déplacement en province, nous avons voulu en savoir plus en interrogeant Aurélie Braud, la chargée de programmation, sur l’histoire d’Animasia et les spécificités de l’édition 2018. 

Alors c’est quoi Animasia ? Pour le savoir, lisez ce qui suit !

Animasia

Journal du Japon : Bonjour Aurélie Braud, et merci pour votre temps…
Pour vous présenter un peu à nos lecteurs est-ce que vous pouvez nous expliquer vôtre rôle au sein du festival et comment vous avez rejoint cette aventure ?

Je suis chargée de programmation pour le festival Animasia et j’ai rejoint l’aventure en 2016, dernière année du festival au Hangar 14, puisque nous sommes maintenant au Parc des Expositions de Bordeaux afin de pouvoir accueillir tout le monde ! Le succès de l’événement nous a donc fait déménager en 2017 et nous sommes de nouveau cette année sur 10 000 m² de festival.

Comment est né Animasia ? Quel était l’objectif au départ, la philosophie de l’événement ?

Animasia est né en 2005, avec l’envie de faire découvrir une culture opposée à la nôtre. L’Association Mandora fondée en 2002 a donc pris l’initiative de proposer au public un voyage au cœur de l’Asie, pour permettre un accès aux cultures d’ici et d’ailleurs. Tout a commencé avec le cinéma et des projections de films asiatiques, puis des animations se sont invités et aujourd’hui c’est 10 000 m² qu’il faut à Animasia pour proposer toute la richesse culturelle de l’Asie.

Aujourd’hui Animasia en chiffres c’est combien d’exposants, combien de visiteurs, combien de litres de sueurs pour tout organiser ?

200 exposants, plus de 22 000 festivaliers, des litres de sueurs (!) mais surtout plus de 300 bénévoles avec l’Association Mandora qui travaille en collaboration avec l’agence Lenno pour mener à bien ce bel événement.

Animasia-logo

Quelle place pour le manga et le Japon à Bordeaux, où se déroule justement à Animasia ? Est-ce que le lien est fort entre la ville et la culture nippone ?

Le Kyushu et sa capitale, Fukuoka, jumelée à Bordeaux depuis 1982, sont mis en avant durant le festival afin de mettre en exergue les actions liées au jumelage et notamment créer des passerelles dans la filière des jeux vidéo grâce à la 6e édition de l’Indie Game Factory qui aura l’honneur durant plusieurs jours d’accueillir des studios japonais. Le Festival a donc une place incontournable à Bordeaux.

« Animasia » : on pense donc à l’animation et aux pays d’Asie en général… Pourtant aujourd’hui Animasia semble parler de bien plus de choses que ça, non ?

En effet, il s’agit là de présenter la culture asiatique sous toutes ses formes. Cela passe par des expositions, les arts martiaux, le matsuri, la calligraphie, l’origami, mais aussi par des éléments moins connus du grand public avec le Haïku, les conférences sur des thématique sélectionnées pour l’occasion. Animasia c’est bien plus qu’un événement, c’est un festival !

En parlant de contenu, ce numéro d’Animasia va clôturer une année spéciale avec l’initiative Hors les Murs : pouvez-vous nous en dire plus et faire un premier bilan sur ce projet ?

Il a été initié en 2016 avec l’Inde mais il a pris de l’ampleur cette année en effet. Animasia « Hors les Murs » c’est ce qui nous permet de mettre en avant la culture asiatique tout au long de l’année avec des animations chez nos partenaires. En 2018 avec le Japon c’est donc plus de 20 événements dont un festival consacré à Ghibli et plus de 1 000 participants qui montre qu’Animasia s’étend au-delà du festival.

festival-ghibli-by-animasia-films

Les invités sont toujours un vecteur important pour attirer des visiteurs, quels sont le genre d’invités que l’on peut rencontrer à Animasia ?

La diversité de nos invités font du festival un événement pour tous. Nous avons par exemple des spécialistes, auteurs, voyageurs ou conférenciers qui apportent avec eux des conférences aux thématiques pointues, mais nous avons aussi des vidéastes sur Youtube, qui parlent de l’Asie a un public plus néophyte.

Au bout de 14 édition on se dit que tout doit rouler, mais je suppose que ce n’est pas si simple que ça… Qu’est-ce qui reste le plus difficile pour vous dans l’organisation d’Animasia, en amont ou le jour J ?

Il est en effet plus simple de vivre le festival en tant que visiteur ! Mais le Festival Animasia est une production qui en est à son 14e anniversaire, les équipes sont soudées et bien organisées pour ne laisser aucun imprévu fragiliser l’édifice ! Car oui, il y a des imprévus comme dans tous les événements ! Il n’y a pas d’éléments plus difficiles que d’autres, car tous les postes ont leurs contraintes et leurs avantages. La gestion sur place des festivaliers notamment avec les dédicaces et le cosplay restent nos points de vigilance pour que tout le monde puisse assister aux animations.

Animation JPOP et KPOP cette année à Animasia !

Animation JPOP et KPOP cette année à Animasia !

A contrario qu’est-ce qui vous motive à remettre le couvert chaque année ?

Les commentaires sur les réseaux ou sur le questionnaire de clôture ! Toutes ces personnes qui s’expriment pour nous dire que le festival était génial, qu’ils reviendront l’année prochaine et surtout qu’ils ont appris ou découvert quelque chose sur cette culture.

Allez, pour finir, donnez-nous 3 raisons de venir à Animasia ce weekend !

La première, c’est l’ambiance ! Vous allez vivre un moment convivial et chaleureux. Vous allez faire de jolies rencontres et vous repartirez avec le sourire et des souvenirs plein la tête.

La deuxième, c’est la programmation ! Elle est d’une grande qualité, que ce soit avec les animations proposées, les démonstrations ou encore les thématiques des conférences.

La troisième ce sont nos invités ! Ils ont hâte de venir à Bordeaux, ils attendent impatiemment de faire des dédicaces et de rencontrer ce public Bordelais qui est lui aussi de grande qualité 😉

Très bien c’est noté. Merci Aurélie et rendez-vous ce weekend pour la 14e édition d’Animasia !

Plus d’informations sur le site internet de l’événement ou encore sur leur compte sur les différents réseaux sociaux, comme Facebook, Twitter, Instagram ou même You Tube !

 

Remerciements à Aurélie Braud pour son temps.

Paul OZOUF

Rédacteur en chef de Journal du Japon depuis fin 2012 et fondateur de Paoru.fr, je m'intéresse au Japon depuis toujours et en plus de deux décennies je suis très loin d'en avoir fait le tour, bien au contraire. Avec la passion pour ce pays, sa culture mais aussi pour l'exercice journalistique en bandoulière, je continue mon chemin... Qui est aussi une aventure humaine avec la plus chouette des équipes !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *