[Japanime] Automne 2018 : c’est un déluge… d’animes !

L’automne, ahhh la nature qui se pare de ses plus belles couleurs, les températures qui reviennent à la douceur, l’été indien… Oui enfin ça c’est la théorie. Parce qu’en pratique, ben il fait juste dégueu et il pleut. Le bon point cela dit, c’est que changement de saison oblige, il pleut – aussi – des animes. Et ça c’est quand même cool. Parce que si la météo, elle, est passée en mode dépression totale, coté japanime par contre, il y a pas mal de raisons de se réjouir en ce mois d’octobre 2018. Alors malgré la grisaille on garde le moral et on jette un coup d’œil au line up des simulcasts qui nous attendent cet automne sur nos plateformes de streaming préférées ! D’ailleurs, c’est aussi ce qu’à fait la team JDJ, qui vous donnera ensuite son avis sur quelques unes de ces nouvelles séries, tantôt intrigantes, tantôt carrément enthousiasmantes.

Alors attrapez un stylo (si si, y’a encore des gens qui s’en servent), lancez vos doigts à l’assaut de votre clavier ou réservez un bloc mémoire dans un coin de votre cerveau, c’est l’heure de constituer votre watch list des animes de l’automne !

P.S. N’hésitez pas à cliquer sur le titre de chaque anime pour accéder au trailer de celui-ci.

Japanime Automne 2018

 

Le line up des animes de l’automne

Wakanim

Chez Wakanim, en plus de GeGeGe no Kitarô qui poursuit sa diffusion depuis le printemps, ce sont 5 nouvelles séries ou saisons qui nous attendent pour l’automne.

Sword Art Online Alicization - WakanimEt on attaque directement avec un gros morceau puisque débarque finalement la suite attendue – au tournant ? – d’une licence phénomène de ces dernières années, j’ai nommé Sword Art Online. Une série qui, en bien ou en mal, n’aura laissé personne indifférent. Après 2 saisons et plusieurs arcs alternant les hauts et les bas, on attaque enfin l’adaptation de l’arc Alicization qui couvre pas moins de 10 tomes complets du light lovel d’origine, plus 2 volumes annexes. Celle-ci devrait donc compter au moins autant d’épisodes que l’ensemble des arcs précédents (qui représentaient les 8 premiers tomes) et s’étaler sur plusieurs saisons. Autant dire que ce n’est que le début ! Autre suite, autre cas de figure avec la 2e saison de Tokyo Ghoul : Re, qui devrait signer la fin des aventures de Ken Kaneki. Après un parcours animé mouvementé – 2 saisons pour l’adaptation de Tokyo Ghoul qui avait divergé du manga de Sui ISHIDA, puis une première saison revenant à la fidélité pour adapter la suite Tokyo Ghoul : Re – on espère que cette fois, la série restera fidèle à l’original jusqu’au bout…

Goblin Slayer - WakanimDu coté des nouveautés pures, le favori c’est dans doute Goblin Slayer. Eh oui, si vous avez un peu suivi l’actualité ces derniers mois, vous avez forcément déjà entendu parler de cette licence qui se défini comme la nouvelle référence de Dark Fantasy, et qui est en train de déferler sur la France sous toutes ses formes. Après le light novel et le manga parus chez Kurokawa en septembre, l’adaptation animée suit le mouvement chez Wakanim. Comme quoi pour une fois on peut dire qu’on a l’embarras du choix, et que chacun pourra trouver le format qui lui convient le mieux !

Enfin, si l’aventure, l’action et le massacre de monstres n’est pas vraiment votre tasse de thé, que votre truc c’est plutôt l’émotion et les sentiments, que vous reste-t-il ? Ne paniquez pas, Wakanim ne vous a pas oublié et deux choix s’offrent à vous ! Option 1 : vous aimez les bunny girls, les filles à problèmes et vous ne savez pas résister à une âme en détresse ? Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai vous promet une gentille comédie romantique à tendance harem, saupoudrée d’une touche de mystère et de surnaturel, comme seul les light novels savent les faire. Option 2 : vous préférez les hommes qui aiment… les hommes qui… ne savaient pas qu’ils aimaient les hommes mais ne vont pas tarder à l’apprendre ? Alors c’est plutôt vers Dakaichi – My Number 1 qu’il faut vous tournez et qui adapte le manga yaoi édité depuis 2015 aux éditions Taifu.

Tokyo Ghoul Re Saison 2 - Wakanim Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai - Wakanim Dakaichi My Number 1 - Wakanim

 

Anime Digital Network

Outre les séries longues toujours en cours sur la plateforme depuis plus ou moins longtemps (Boruto, One Piece, CaptainTsubasa, Detective Conan), cette saison Anime Digital Network nous proposera une bonne petite poignée de nouveautés à se mettre sous la dent avec 8 nouvelles séries au programme. Parmi celles-ci, il est à noter que 2 licences ont également été acquises par Crunchyroll, un phénomène toujours assez peu fréquent, même si plus vraiment exceptionnel.

JoJo’s Bizarre Adventure Golden Wind - ADN CrunchyrollCommençons justement par ces 2 licences partagées, et en particulier ce qui constitue peut être le plus gros motif de réjouissance de la saison : l’adaptation animée du manfra Radiant ! Porte étendard du manga à la française, après une sortie au format papier au Japon, Radiant continue son ascension vers la reconnaissance avec une adaptation en série animée, par un studio japonais et produite par rien moins que la NHK. On croise donc les doigts pour que cette version animée fasse partie des adaptations de qualité comme on a pu en voir de plus en plus souvent ces dernière années, et non pas de ces séries longuettes au rythme poussif et à l’animation bâclée comme c’était la norme pour les shônens il y a encore pas si longtemps. D’ailleurs en parlant de shônens, et de shônen culte même, l’autre double licence ADN/Crunchyroll de la saison c’est évidemment JoJo’s Bizarre Adventure, qui revient après presque 2 ans de pause pour une 4e saison, qui adaptera le 5e arc du manga de Hirohiko ARAKI : Golden Wind. Une saison dont le premier épisode avait cruellement été diffusé en avant première il y a 3 longs mois à Japan Expo.

Fairy Tail Saison Finale - ADNOn reste dans les manga bien connus et les suites avec les 2 prochaines licences ADN puisque c’est Fairy Tail qui fait aussi son grand retour cet automne. Après presque 3 ans, l’adaptation animée du populaire shônen de Hiro MASHIMA, qui s’est entre temps conclu dans le 63e tome de sa version papier, est elle aussi sur le point d’entamer sa dernière ligne droite avec sa saison finale. Sinon dans un genre plus seinen, après une première saison au printemps suivie d’une pause estivale, la version Regenesis de Souten no Ken  – ou les aventures de l’ancêtre du fameux Ken le Survivant – revient pour une seconde partie, toujours accompagnée de sa 3DCG qui ne fera encore une fois pas que des heureux.

Bloom into you - ADNUn peu de nouveauté maintenant ? C’est possible puisqu’ADN a récupéré dans sa besace deux adaptations de mangas inédits sous nos latitudes. Après les hommes qui aiment les hommes chez Wakanim, place aux filles qui aiment les filles avec Bloom into you, une romance shôjo-ai qui devrait réserver une bonne dose d’émotions, de relations complexes et de sentiments contradictoires. Après Citrus l’hiver dernier, le yuri aurait-il enfin le vent en poupe ? « Des filles qui aiment des filles » également avec UzaMaid!. Enfin si on veut puisqu’avec une maid ex-militaire lolicon qui servira de nourrice à une gamine parfaitement kawaï, les sentiments complexes ne devraient pas vraiment être au cœur du récit, laissant la place à une comédie tranche de vie bien barrée et débile à souhait.

Enfin, les deux dernières cartouches du line up ADN de la saison sont liées au domaine du jeu vidéo. D’une part avec Merc StoriA, adaptation d’un jeu mobile qui promet un départ à l’aventure dans un monde d’heroic fantasy en compagnie de « monstres » tout ce qu’il y a de plus mimi. Et d’autre part avec Gakuen Basara, la version « high school » de Sengoku Basara, le jeu de type Musô de chez Capcom où s’affrontent les seigneurs de guerre bien connus du Japon médiéval, et qui avait déjà fait l’objet de 3 saisons animée et un film entre 2009 et 2014 (et disponible chez Kaze).

Radiant - ADN Crunchyroll Souten no Ken Regenesis 2 - ADN UzaMaid - ADN Merc StoriA - ADN Gakuen Basara - ADN 

 

Crunchyroll

Alors là, ce n’est plus de la pluie, c’est le déluge ! En comptant les 2 licences partagées avec ADN présentées au dessus, Crunchyroll atteint le nombre de 25 nouvelles séries cet automne. Et bien sûr, elles viennent s’ajouter aux séries toujours en cours des saisons précédentes, que je ne citerai même pas pour vous éviter la noyade.

A Certain Magical Index III - CrunchyrollAller, on attaque avec des choses qu’on connait. Outre SAO, l’Isekai de la saison ce sera sans doute Moi, quand je me réincarne en Slime. Light novel à l’origine, comme vous l’aviez deviné, son nom vous est surement familier grâce à sa version manga éditée chez Kurokawa. Son petit truc en plus : le personnage principal transporté dans un monde de fantasy renait cette fois sous la forme d’un gentil petit slime, tout ce qu’il y a de plus inoffensif, ou presque bien entendu. Light novel également, mais édité en France chez Ofelbe lui, avec aussi une version manga chez Ki-oon, voilà un anime que l’on espérait presque plus : la 3e saison de A Certain Magical Index. Il faut dire que les 2 premières saisons datant de 2008 et 2010 étaient sorties en pleine période de fansub intensif, avant l’ère du simulcast, au point qu’aucun éditeur ne semblait motivé pour ressortir légalement une série que tout le monde avait encore sur son disque dur. Bonne nouvelle donc que Crunchyroll se décide à réparer l’injustice ! En espérant que l’ensemble de la licence suive le mouvement, y compris le spin off Railgun qui aura lui aussi bientôt droit à sa 3e saison. Encore un manga de chez Ki-oon, c’est Golden Kamui, un anime du printemps, qui revient pour sa seconde saison, après avoir pris quelques mois de vacances cet été. Quant au dernier manga édité en France du lot qui a droit à son adaptation animée, c’est Hinomaru Sumo, le shônen sportif de chez Glénat, dont on ne vous fera pas l’offense de préciser le sujet (le sumo, si si).

Double Decker Doug & Kirill - CrunchyrollSans temps mort on enchaîne parce qu’il y en a encore un paquet dans la liste. Avec les créations originales cette fois, qui sont quand même au nombre de 4 chez Crunchyroll cette saison. Et tout d’abord une qui rappellera peut être quelques bons souvenir à certains puisque Double Decker ! Doug & Kirill se situe en fait dans le même univers que Tiger & Bunny, autre anime original datant de 2011 disponible chez Kaze. Avec bien sûr toujours monsieur Masakazu KATSURA au chara design des personnages, ça va sans dire, la série s’appuie à nouveau sur un duo de personnages en opposition, mais détectives et non super héros cette fois. RErideD – Derrida, Who Leaps Through Time profite lui aussi d’un chara designer célèbre, le fameux Yoshitoshi ABE. Dans cette coproduction Crunchyroll – ce qui explique que la plateforme ait pu sortir les 4 premiers épisodes avant le début de la saison il y a plus de 15 jours – il sera question de science fiction et de robots hors de contrôle… Mais inutile d’en dire plus, vous avez déjà 4 épisodes pour vous faire un avis ! Zombie Land Saga est pour sa part une production originale d’un drôle de trio : le studio MAPPA, le producteur de musique Avex et l’éditeur de jeu mobile Cygames. Avec pour ambition rien moins que de renouveler le genre zombie ! Avec l’histoire de 7 jeunes filles confrontées à une bonne vieille zombiecalypse, on est curieux de savoir comment ils vont s’y prendre. Et dernière création originale, Himote House – A share house of super psychic girls sera un format court qui promet quelques tranches de vie délirantes en compagnie de 5 filles et d’un chat, saupoudré d’un touche de pouvoirs surnaturels. Pour éviter toute mauvaise surprise, on précisera toutefois que les jolies illustrations de promo cachent bel et bien une série en full 3D.

Run with the Wind - CrunchyrollNext, au rayon romans et light novels, 3 séries sont à signaler. Run with the Wind est un anime sportif qui devrait sortir du lot puisqu’il ne s’agit ni de l’adaptation d’un manga, ni d’un LN mais d’un roman de Shion MIURA. De plus il nous parlera d’un groupe d’étudiants – oui oui, pas des lycéens – qui s’entrainent pour la plus grande course de relais universitaire du Japon – 217,9 km excusez du peu ! – reliant Tokyo à Hakone. Et comme si ça suffisait pas, c’est le studio Production I.G qui est à la manœuvre, historie d’assurer la qualité. Changement complet de genre avec Ulysses – Jeanne d’Arc and the Alchemist Knight, qui revient à l’adaptation plus classique de light novel. Comme vous l’aurez deviné, c’est un morceau de notre belle histoire de France, celle de Jeanne d’Arc, qui nous sera contée. Enfin à travers le prisme du regard japonais, et à en juger par le visuel et les teasers en passant à la moulinette du fantastique, du shônen et du ecchi… À ne pas prendre comme référence pour la prochaine dissertation d’histoire donc. Et en parlant de classique et de LN, My Sister, My Writer revient justement à la plus pure tradition du genre : une comédie romantique-mais-pas-vraiment dans laquelle le grand frère devra assumer la paternité du roman que sa parfaite petite sœur n’assume pas d’avoir écrit.

Jingai-san no Yome - CrunchyrollDirection les mangas inédits chez nous maintenant avec notamment deux séries adaptées de manga de type yonkoma idéales pour faire le plein de moe cette saison. Produite par le studio Dogakobo passé expert dans le genre, Anima Yell! est une comédie dans la plus pure mouvance des « filles mignonnes faisant des trucs mignons » avec son groupe de lycéennes énergiques qui montent un club de cheerleaders. Ms. Vampire who lives in my neighborhood, de son coté, prouvera qu’être une jolie vampire moe n’empêche pas d’avoir une vie bien rangée d’otaku comme les autres. Ni d’ailleurs de voir son quotidien envahi par une jeune fille ordinaire qu’on aura eu le malheur de sauver. Et tiens en parlant de quotidien chamboulé, que dire celui de Tomari Hinowa dans Jingai-san no Yome ? Il faut dire que dans cette comédie tranches de vie en format court, le pauvre lycéen à été sélectionné pour devenir l’épouse d’une drôle de créature… Si ça c’est pas du mariage arrangé ! Et du quotidien bizarre, Crunchyroll en a encore en stock avec un autre format court, Skull-Face Bookseller Honda-san, dans lequel un squelette travaille comme vendeur au rayon manga d’une librairie… Normal. Du moins tout aussi normal que si le démon Belzébuth était une jolie jeune fille aimant tout ce qui est doux et moelleux. Pas de chance, dans As Miss Beelzebub Likes It c’est justement ce que va découvrir son nouvel assistant fraichement débarqué au Pandemonium. Pour lui qui admirait le seigneur démon, cruelle désillusion !

Ace Attorney 2 - CrunchyrollAvant dernier arrêt, vous prendre bien une dose de jeu vidéos ? Vous préférez quel genre, enquêtes, RPG ou baston ? Pour toujours plus d’investigations et de procès palpitants, Crunchyroll vous propose de retrouver toute la clique de Pheonix Wright avec la saison 2 de Ace Attorney, adaptation de la célèbre licence judiciaire de chez Capcom. Si vous êtes plutôt baston, et que vous pensez que le ecchi ne gâche rien, direction Senran Kagura Shinovi Master, pour des combats entre des lycéennes ninja qui ont bien du mal à garder leurs vêtements en un seul morceau. Une seconde saison, après celle de 2013, qui est cette fois coproduite par Crunchyroll. Sinon, niveau RPG, deux choix s’offrent à vous. Conception s’apparente finalement plutôt à un Isekai dans lequel le héros devra… trouver 12 jeunes filles pour leur faire des enfants, seuls capables de combattre les monstres du monde dans lequel il a été transporté… Ahh d’où le nom, logique. Mais ne vous inquiétez pas, c’est bien un RPG, pas un eroge, il ne devra pas – vraiment – leur faire des enfants hein, y’a un truc. Enfin on espère. Ou alors il y a Xuan Yuan Sword Luminary, un jeu basé sur la mythologie chinoise et développé par la société taïwanaise DOMO, l’anime étant coproduit avec la chine.

Between the Sky and Sea - CrunchyrollEt enfin, on arrive au bout de ce looooong line up de Crunchyroll avec des séries liées à des licences d’origines diverses et variées. Par exemple Between the Sky and Sea est un projet cross media qui verra le lancement simultané d’un manga et d’un jeu mobile. On y suivra des jeunes filles formées à la pêche… dans l’espace ?! Oui non parce que ça se passe dans le futur et que les poissons ayant disparu des océans, on les a relocalisé dans des réserves spatiales. Ouf ! Voice of Fox pour sa part est l’adaptation d’un manhua publié à Taïwan qui nous mène dans le milieu de la chanson. Quant à The IDOLM@STER SideM Wakeatte Mini!, il s’agit bien sûr d’un nouvel anime lié à la franchise Idolmaster, qui prend cette fois la forme d’une série courte parodiant au format chibi Idolm@ster Side M, diffusée en 2017 déjà sur Crunchyroll.

Moi quand je me réincarne en Slime - Crunchyroll Golden Kamui 2 - Crunchyroll Hinomaru Sumo - Crunchyroll RErideD - Crunchyroll Zombie Land Saga -- Crunchyroll Himote House - Crunchyroll Ulysses Jeanne d'Arc and the Alchemist Knight - Crunchyroll My Sister My Writer - Crunchyroll Anima Yell - Crunchyroll Ms Vampire who lives in my neighborhood - Crunchyroll Skull-Face Bookseller Honda-san - Crunchyroll As Miss Beelzebub Likes It - Crunchyroll Senran Kagura Shinovi Master - Crunchyroll Conception - Crunchyroll Xuan Yuan Sword Luminary - Crunchyroll Voice of Fox - Crunchyroll The IDOLM@STER SideM Wakeatte Mini - Crunchyroll 

 

Amazon / Netflix

Et comme d’habitude, on termine avec les grosses plateformes de streaming généralistes américaines, qui ne manquent désormais plus de licencier quelques nouveautés chaque saison. Du coté d’Amazon Prime, ce seront donc 3 nouvelles séries que les abonnés pourront se mettre sous la dent, tandis que chez Netflix, une seule série a – pour le moment – été annoncée.

From the Color-Changing World's Tomorrow - AmazonEt on commence donc par Amazon, qui a mis la main sur la nouvelle création originale de P.A. Works, studio qui s’affirme un peu plus chaque saison. From the Color-Changing World’s Tomorrow proposera un mélange de tranche de vie scolaire, de magie et de voyage dans le temps, autrement dit une recette qui a le potentiel de faire des étincelles. Une série originale, c’est déjà une petite prise de risque, mais le géant du commerce en prend un second avec Karakuri Circus, adaptation du manga au destin funeste de Kazuhiro FUJITA, jadis édité chez Delcourt. Souvent encensé par la critique et par ses fans, celui-ci n’a pourtant jamais réussi à trouver son public en France, au point de ne pas atteindre sa conclusion. Espérons donc une adaptation réussie qui fasse honneur au matériau d’origine et lui permette, enfin, de démontrer ses qualités. Enfin pour contrebalancer tous ces risques, quoi de mieux qu’une bonne série tranches de vie entre comédie et romance à tendance harem ? Justement c’est exactement ce qu’est To Love, or not to Love, qui reprend peu ou prou le concept de Roméo et Juilette mais à la sauce japonaise, c’est à dire transposé dans ce bon vieil environnement scolaire.

Karakuri Circus - Amazon To Love, or not to Love - Amazon

Ingress - NetflixOn termine donc avec Netflix et sa seule licence connue à l’heure actuelle : Ingress: The Animation. Oui oui, Ingress, vous avez bien lu. Mais pour ceux qui n’ont pas sauté au plafond, précisons que c’est là le nom d’un jeu mobile développé par Niantic existant depuis 2012, qui s’avère être le précurseur d’un certain… Pokemon Go. Autrement dit un jeu en réalité augmentée qui consiste à se balader IRL pour capturer des portails et autres joyeusetés. Et donc, une adaptation animée ? Eh oui, car au delà du fait de déambuler dans les rues le nez sur son smartphone, il y a bel et bien une histoire dans Ingress, à base de lutte entre deux factions pour le contrôle d’une nouvelle énergie mystérieuse… Autant dire qu’on est curieux de savoir comment le pitch servant de prétexte à ce jeu pour le moins conceptuel sera développé pour donner une série intéressante.

Enfin pour conclure avec Netflix, ajoutons une petite précision. Vous avez bien lu par deux fois que Netflix n’a clairement annoncé qu’une seule série, « pour le moment ». Toutefois, à en juger par les saisons précédente, on aura compris que Netflix n’annonce pas directement toutes les licences acquises en début de saison, du fait notamment de sa politique de diffusion de saisons complètes. On peut donc spéculer sur le fait que la plateforme cache en réalité une ou deux autres séries de l’automne dans ses manches, parmi celles qui n’ont pas trouvé preneur chez les diffuseurs précédents. Pourquoi donc ne pas s’adonner au jeu des pronostics ? Vous avez des idées ? Nous à JDJ, on mettrait volontiers une petite pièce sur Tsurune: Kazemai High School’s Archery Club, le KyoAni de la saison, une comédie sportive tranches de vie sur le tir à l’arc qu’il est étrange de ne pas voir déjà licenciée par une autre plateforme. Même chose pour SSSS.Gridman, la série de mecha / tokusatsu du fameux studio Trigger, étonnamment sans diffuseur. Ou encore pourquoi pas Akanesasu Shojo, la création originale qui cumule non pas un mais deux grands noms du manga, Masakazu KATSURA et Hiroyuki ASADA, comme chara designers originaux ? À moins bien sûr que Crunchyroll ne nous réserve encore quelques surprises tardives ?…
Et vous, quelles séries injustement oubliées souhaiteriez vous voir finalement repêchée ?

Tsurune Kazemai High School's Archery Club SSSS Gridman Akanesasu Shojo
Peut être bientôt chez Netflix… ou pas ?

 

Les attentes de la rédac

Radiant - ADN CrunchyrollCharlène : S’il y a bien un anime que j’attendais de pied ferme pour cet automne, c’est celui de Radiant ! Oui, je parle bien de la super série que nous offre Tony Valente depuis 2013 chez Ankama. Depuis l’annonce de sa publication au Japon, on était nombreux à rêver de cela et ça y est, la voici, l’adaptation animée made in Japan ! Réalisé par le studio Lerche et Seiji KISHI (Assassination Classroom), pour le moment l’anime est prévu avec 21 épisodes. Sur la page facebook de la série, on nous annonce notamment que les 5 premiers seront une ré-écriture du tome 1, avant d’offrir des épisodes bonus permettant de donner des informations supplémentaires sur ce qui se passe entre les tomes 1 et 2, puis d’enchainer avec tout l’arc de Rumble Town ! Autant dire que cela s’annonce fidèle et avec du bonus. Le chara-design est réalisé par un petit nouveau semble-t-il, Nozomi KAWANO, mais semble très fidèle d’après les premières images. Pour voir Seth et ses acolytes en action, rendez-vous soit sur ADN, quelques heures après la diffusion, soit sur Crunchyroll, deux jours après. Autant dire qu’on est gâté et qu’on hâte d’en voir plus.

Autre anime incontournable à mes yeux de cet automne : Hinomaru Sumo, série sur le sumo produite par le studio Gonzo et disponible elle aussi sur Crunchyroll. Croyez-moi, sans mauvais jeu de mot, ça va envoyer du lourd !

 

Run with the Wind - CrunchyrollÉmilie : Étant tombée par hasard dans le shônen sportif et en ayant tiré de belles découvertes et de bonnes surprises, c’est en amatrice du genre et en ancienne pratiquante de la course à pied que Run with the Wind a attiré mon attention. Mettre en scène un coureur ne semble pas le sujet le plus attractif du monde, surtout quand il s‘agit de course longue distance et non de sprint. Cela ajoute une sacrée part de défi dans le maintien du suspens et de l’attente du prochain épisode chez le spectateur. Cela prouve également, dans un sens, toute l’ambition de l’équipe de production.

Le choix de l’ultra-marathon couru en relais comme contexte prouve l’ingéniosité de l’équipe créative, qui s’assure ainsi de pouvoir créer non seulement un panel de personnages aux physiques, vies et caractères différents, mais aussi de pouvoir composer avec l’esprit de groupe et celui de compétition, les amitiés et les rivalités, les niveaux et aptitudes de chaque coureur et la force que cela représente dans le groupe. Tout ceci multiplie le nombre de noeuds dramatiques et de rebondissements possibles tout au long de la saison. Si le traitement fait preuve d’originalité, avec par exemple un peu plus d’humour dans le ton et un peu plus de profondeur dans la trame, tout en évitant l’exacerbation des sentiments et les longs discours héroïques ronflants, alors je dis bingo !

 

From the Color-Changing World's Tomorrow - AmazonLéonard : Cette saison j’attends particulièrement IRODUKU: The World in Colors, de P.A. Works. Tout d’abord à cause de son très joli character design, signé par l’artiste Fly, qui m’a tout de suite marqué, appréciant énormément son style. Surtout qu’à la réalisation on trouve donc P.A. Works, un studio habitué à servir des projets particulièrement propres et travaillés. En témoigne leurs récentes séries Nagi no Asukara, Shirobako ou Sakura Quest. L’histoire m’intrigue également, avec son mélange de tranche de vie scolaire et de magie. Mais là je reste un peu plus réservé tant ça peut rappeler un précédent projet assez similaire du studio, Glasslip, qui a assez mauvaise réputation…

Pour rester dans le « school life », les amateurs de romance mais aussi de yuri devraient vraiment jeter un oeil à Bloom into you. Adapté du manga de la talentueuse Nio NAKATANI, l’histoire nous fait suivre la relation entre Yu et sa camarade Nanami. Une romance qui promet d’être douce et colorée, à l’opposée des dernières du genre.

Et pour finir, cette saison aura, elle aussi, son anime adapté d’une série des magazines Manga Time Kirara avec Anima Yell. Une série qui promet d’être positive et pleine de fraicheur avec une protagoniste énergique !

 

Moi quand je me réincarne en Slime - CrunchyrollTatiana : Cela fait des années que je ne regarde que peu d’animes pourtant cette année l’offre est tellement bonne que je dévore un grand nombre de séries. J’ai donc beaucoup d’attentes pour cet automne, après un été bien remplis.

Tout d’abord avec Moi, quand je me réincarne en slime, le manga édité en France chez Kurokawa dont le 5e tome vient tout juste de sortir est un très bon exemple de ce qui me fait attendre avec impatience la reprise. Satoru, employé de bureau lambda, se fait assassiner par un criminel en pleine rue. Son histoire aurait dû s’arrêter là, mais il se retrouve soudain réincarné dans un autre monde sous la forme d’un Slime. Les aventures de Limule Tempest sont à suivre de près. Double Decker ! Doug & Kirill est une série policière futuriste dont le design des personnages a été confié à une pointure du manga à savoir Masakasu KATSURA le papa de Video girl Ai et de Zetman. Le héros Doug est tout sauf le héros à qui on pourrait s’attendre, c’est drôle et très dynamique.

Et ce n’est pas tout. Adapté d’un best seller japonais, Run with the wind est un anime sur la course à pied doté d’une palette de personnages attachants et au début peu enclin à faire un marathon de 217 km entre Tokyo et Hakone. Avec la réalisation de Production I.G. comme gage de qualité. Comment ne pas être fière également de voir Radiant de Tony Valente adapté en anime, diffusé en simulcast sur ADN, Crunchyroll, mais aussi J-ONE (rien que ça !). Quel succès pour le manga français qui a tout compris du shônen. Un événement que je ne vais pas rater. Et je ne peux pas finir sans vous dire que la saison 2 de Banana fish continue cet automne sur Amazon Prime Video et que c’est l’anime à ne pas louper cette année. Je dis ça je dis rien.

 

Ulysses Jeanne d'Arc and the Alchemist Knight - CrunchyrollDavid : Basé sur le roman de Kasuga MIKAGE, Ulysses – Jeanne d’Arc and the Alchemist Knight nous ramène au 15ème siècle dans la France opposée à l’Angleterre en pleine Guerre de Cent Ans. Montmorency, le fils d’un noble, se plonge dans l’étude de la magie et de l’alchimie dans une école de chevaliers. Après la défaite de la France lors de la bataille d’Azincourt, l’école est dissoute et Montmorency prend la fuite. Sur la route, il fait la rencontre d’une jeune fille, Jeanne. L’histoire de France vue par les Japonais, ça peut être marrant, voire même qui sait intéressant. Cela dit, l’affiche laisse perplexe, et le design loli ne semble pas de bonne augure… On peut donc craindre que l’histoire de la Pucelle d’Orléans n’arrive pas à la cheville de Saber (Fate/stay Night) et de sa revisite de la légende arthurienne.

Dans ce cas je pourrai me tourner vers le premier film de Dragon Ball Super dont la diffusion est en pause au Japon depuis mars de cette année. Après 131 épisodes, Akira TORIYAMA nous gâte avec le personnage central de Broly. Ce film fera en effet entrer le guerrier légendaire dans la trame principale de Dragon Ball, et pour marquer le coup celui-ci a eu droit à un nouveau chara design et une nouvelle histoire. J’ai donc hâte de voir Goku et Vegeta affronter à nouveau le mythique Broly !

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *