Naruto Shippuden : 5 moments mémorables de l’animé

L’année passée n’aura pas été mauvaise pour tout le monde : un ninja a su tirer son épingle du jeu ! En effet, en janvier, l’éditeur Kana était fier d’annoncer que Naruto avait dépassé la barre du million de tomes vendus avec 1,2 millions d’exemplaires écoulés en 2020. Un record historique qui rappelle les belles années du manga terminé en 72 tomes en novembre 2016 !

Outre le succès en librairie, la nouvelle édition DVD Ninja chez Kana Home Video, mais aussi la présence de l’animé sur ADN, Netflix, Prime Vidéo et MyTF1, ont joué un grand rôle dans le recrutement de nouveaux lecteurs. Ainsi une nouvelle génération de ninjas a profité des confinements pour découvrir l’œuvre culte de Masashi KISHIMOTO, hissant le tome 1 numéro 1 des ventes de mangas en 2020 !

Surfant sur cette actualité et ces bons scores, nous ne parlerons pas du manga aujourd’hui mais plutôt de son adaptation animée, Naruto Shippuden, qui nous a donné de nombreux moments mémorables, dont les 5 qui vont suivre. Au programme : des combats épiques, des sensations fortes et de l’émotion !

Précision de circonstance : ce qui va suivre est une sélection purement subjective contenant des spoils.

/!\ Ne pas lire la suite si vous n’avez pas regardé toute la série /!\

Naruto en chiffres en 2020

Les chiffres de Naruto en 2020 – Source : Kana © 2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN

Le combat de Pain et de Jiraya : le chapitre final des mémoires héroïques de Jiraya

🎵 A lire avec la musique de Pain (Girei) en fond sonore 🎵

Infiltration de Jiraya dans le village de la pluie

Infiltration de Jiraya dans le village de la pluie © 2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN

Comme premier moment mémorable de l’animé Naruto Shippuden, on ne pouvait mettre que le combat qui a opposé Jiraya à son disciple Pain, savant mélange de pitreries de l’Ermite Pervers, de démonstration de puissance et de toute la palette de techniques que maîtrisait le maître de Naruto, avec des flashbacks à la fois tristes et porteurs d’espoir sur la vie de l’ermite des crapauds.

Le passage commence avec l’enquête de Jiraya dans le village caché de la pluie (Ame) pour en savoir plus sur le chef de l’Akatsuki qui s’y trouve. Le ninja du Trio Légendaire de Konoha se fait repérer par Konan, ancienne élève de Jiraya, qui informe Pain de la présence de l’intrus. Le combat débute et est interrompu par le chef de l’Akatsuki, avec le corps de Chikushôdô. On assiste, semble-t-il, aux retrouvailles de Jiraya avec les orphelins du village d’Ame qu’il avait pris pour disciples pendant trois ans lors de la 3e grande guerre ninja : Nagato, Yahiko et Konan.

Pain explique ses projets de capture des neuf démons à queues (bijû) pour créer une arme de destruction massive capable de rayer un pays entier de la carte. Ainsi, selon lui, la souffrance (pain en anglais) engendrée par l’utilisation de cette arme, devenue une force de dissuasion possédée par tous les pays, ramènerait la paix. Jiraya lui dit qu’il se trompe et regrette que ses disciples aient pris le mauvais chemin. Pain affirme avoir évolué pour devenir un dieu pacificateur. Jiraya, qui refuse la leçon de son ancien disciple, le défie en affirmant que lui aussi a transcendé sa condition d’humain. À l’invocation de caméléon de Pain, l’Ermite du Trio Légendaire entre en action, toujours à sa façon théâtrale d’acteur de kabuki, en invoquant Gamaken. Face à un ennemi du niveau de Pain, Jiraya sait qu’il faudra employer les grands moyens pour le battre : le mode Ermite ! Son invocation devra faire gagner le temps nécessaire pour amasser l’énergie naturelle (senjutsu) et invoquer les deux sages crapauds du mont Myôboku. Fukasaku et Shima l’aideront dans le combat avec leurs précieuses attaques de genjutsu, grande faiblesse du ninja de Konoha.

Jiraya en mode Ermite

Jiraya en mode Ermite © 2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN

Dans ce combat d’invocations, Jiraya arrive tant bien que mal, grâce à Gamaken, à passer en mode Ermite. La véritable bataille va pouvoir enfin commencer. Loin de maîtriser l’énergie naturelle, comme le fera plus tard Naruto, Jiraya se transforme un peu en crapaud (son nez est plus gros et est couvert de pustules ; ses pieds sont palmés). Et il a besoin des deux crapauds qui ont fusionné sur ses épaules pour continuer d’accumuler l’énergie naturelle pour lui et pour qu’il puisse bouger et attaquer sans devoir rester immobile.

Les deux sages réussissent à repérer et tuer l’invocation caméléon, obligeant Pain à invoquer deux autres corps : Gakidô et Ningendô. Malgré l’échec de ses attaques d’huile bouillante (Senpô Goemon) puis son méga rasengan (Chô ôdama rasengan) et ses aiguilles (Senpô Kebari senbon) et surpris par les pouvoirs des 3 corps de Pain, Jiraya réussit tout de même à mettre au point un plan pour s’en débarrasser.

Fukasaku et Shima réussissent à lancer leur puissant genjutsu sonore qui emprisonne l’esprit et immobilise le corps de l’adversaire. Jiraya peut ainsi planter une grosse épée dans les 3 corps de Pain. Pensant en avoir fini, Shuradô surgit dans son dos et lui arrache son bras gauche. Jiraya est projeté à l’extérieur et fait face aux 6 corps de Pain dorénavant avec les 3 déjà tués. Après avoir capturé Chikushodô dans une dimension parallèle, à l’intérieur d’un crapaud, Jiraya retourne au combat avec l’espoir de percer le mystère autour de Pain. Bénéficiant de l’avantage numérique, Shuradô broie la gorge de Jiraya qui est ensuite transpercé dans le dos par les cinq avatars restants de Pain.

Dans ses derniers instants, Jiraya juge sa vie et sa mort. Il dit : « pour un shinobi, ce n’est pas tant la manière de vivre que la manière de mourir qui importe. Mais ce sur quoi on le jugera, bien sûr, c’est sur ce qu’il aura accompli de son vivant. » Il voit défiler devant ses yeux ses échecs : Tsunade qui n’a cessé de repousser ses avances ; la désertion de son ami, Orochimaru ; les morts de son maître, le Troisième Hokage, et de son disciple, Minato… S’il avait souhaité accomplir les mêmes prodiges que les Hokage, il n’empêche que le Grand Patriarche du mont Myôboku avait prophétisé qu’il deviendrait un guide pour le grand réformateur, que de son action dépendrait la prospérité ou le chaos du monde. Il pensait que son rôle était de tuer Pain et d’empêcher la réalisation des plans de l’Akatsuki…

Jiraya meurt le sourire aux lèvres

Jiraya meurt le sourire aux lèvres © 2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN

Estimant avoir raté complètement sa vie et sa mort, c’est en pensant à Naruto, qui n’abandonne jamais et qui ne revient jamais sur sa parole, à qui il a transmis ses idéaux et dont il a inspiré le prénom à ses parents, qu’il réunit ses dernières forces pour relancer son cœur. Il écrit sur le dos de Fukasaku un message codé révélant le secret de Pain : « Il n’existe pas réellement ». Jiraya meurt le sourire aux lèvres sombrant au fond de l’eau du village de la pluie, léguant ainsi à son filleul Naruto, le fils de la prophétie, la protection du monde ninja.

 

Le combat de Sakura et Chiyo contre Sasori

Gaara capturé par Deidara

Gaara capturé par Deidara © 2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN

Le binôme de l’Akatsuki, Deidara et Sasori s’infiltrent dans le village de Suna. Deidara attaque par les airs avec ses objets d’argile mouvants et explosifs. Il engage le combat avec Gaara dans l’objectif de capturer le jinchūriki vivant. Même s’il réussit à défendre son village de l’attaque explosive C-3 de Deidara, le Cinquième Kazekage est vaincu et les deux membres de l’Akatsuki partent avec Gaara. Suna demande de l’aide à son allié Konoha. Deux équipes, celles de Kakashi et de Gai, sont envoyées à la rescousse. Sur la route où se cache l’Akatsuki, le combat s’engage. L’équipe de Gaï doit affronter Kisame tandis que l’équipe de Kakashi a en face d’elle Itachi.

Sakura élève de Tsunade

Sakura, élève de Tsunade qui prend enfin de l’importance dans Shippuden © 2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN

Après avoir neutralisé leurs ennemis qui n’étaient que des substitutions, ils arrivent enfin devant le repaire de l’Akatsuki protégé par une barrière de 5 sceaux. En train de terminer d’extraire Shukaku, le démon à une queue, l’équipe de Gai doit combattre ses propres clones tandis que l’équipe de Kakashi se scinde en deux. Naruto et Kakashi partent à la poursuite de Deidara tandis que Sakura et Chiyo affrontent Sasori.

Ce combat de deux femmes ninjas contre le Scorpion de l’Akatsuki (sasori en japonais) du début de Naruto Shippuden permet de voir la progression importante de l’élève de Tsunade. L’éternel boulet de l’équipe 7 va enfin pouvoir montrer ses talents : tout d’abord ses jutsu de soin mais aussi la même force herculéenne que son maître ! Sakura Haruno devient une kunoichi accomplie, alimentant la bataille de fans qui ont du mal à se départager entre Sakura et Hinata… Grâce à l’aide de Chiyo, les deux parviennent à éviter les aiguilles empoisonnées de Sasori. Grâce à sa force et sa maîtrise du chakra, Sakura réussit à pulvériser la première marionnette Hiruko.

🎵 A lire avec la musique triste de Sasori (Shitsui) en fond sonore 🎵

Les Dix Pantins de Chikamatsu invoqués par Chiyo

Les Dix Pantins de Chikamatsu invoqués par Chiyo © 2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN

À mesure que le combat se durcit et se complique, on apprécie la complicité entre les deux femmes ninjas qui se développe. Chiyo est bluffée par la volonté de la jeune fille. Ensemble, elles arrivent à passer les nombreux pièges de la marionnette du Troisième Kazekage : épées empoisonnées ; parchemins invoquant une centaine de bras, kunaïs et nuage de gaz toxique ;  mais aussi et surtout, le jutsu unique de la Limaille de Fer. Elles découvrent la dernière marionnette de Sasori : Sasori lui-même ! En effet, le plus puissant marionnettiste a développé une technique unique lui permettant de créer des marionnettes humaines, c’est-à-dire des pantins à partir de corps humains. Pour devenir (quasi) immortel, il s’est d’ailleurs transformé en marionnette humaine armée de lance-flammes et d’épées rotatives. Un combat de marionnettes débute entre Chiyo qui invoque les Dix Pantins de Chikamatsu et Sasori qui contrôle 100 pantins. Bien qu’ayant déjà utilisé l’antidote au poison de Sasori, Sakura refuse de se mettre à couvert. Toujours aussi combative, la disciple de Tsunade continue le combat. Alors qu’elles pensent avoir enfin immobilisé leur ennemi grâce à une technique des pantins de Chikamatsu, Sasori, capable de changer de corps vu qu’il n’était plus qu’un « cœur », attaque Chiyo par surprise. Sakura s’interpose et est transpercée au ventre par un sabre empoisonné. Chiyo sauve la jeune kunoichi de Konoha avec les marionnettes « Papa » et « Maman » représentant les parents de Sasori. Au final, derrière le scorpion froid en apparence, se cache un enfant triste, seul, en manque d’amour qui a perdu ses parents très jeune.

Sasori tué par les marionnettes Papa et Maman

Sasori tué par les marionnettes Papa et Maman © 2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN

 

Naruto contre Pain : le choc des titans !

Naruto héritier de Minato et de Jiraya

Naruto, héritier de Minato et de Jiraya © 2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN

On retrouve Pain, non plus contre l’Ermite Pervers mais Naruto, son disciple qui a même surpassé Jiraya en maîtrisant le mode Ermite en quelques jours seulement, après un intense entraînement au mont Myôboku avec le sage Fukasaku. Averti de l’attaque de Konoha, Naruto ainsi que Fukasaku, Gamakichi, Gamabunta, Gamaken et Gamahiro sont invoqués en urgence au centre du village par Shima, la femme de Fukasaku. Avant son arrivée « badass » sur le dos de Gamabunta, notons les beaux combats de Kakashi aidé de Chôji et son père contre l’un des Pain mais aussi l’intervention de Konohamaru qui explose l’un des corps de Pain avec un Rasengan, technique apprise grâce à Naruto.

La première partie du duel entre Pain et Naruto ressemble au combat opposant Jiraya au chef de l’Akatsuki : Naruto étant lui aussi en mode Ermite, il utilise l’art batracien de combat (puissant taijutsu utilisant l’énergie naturelle) ; ses ninjutsu (Rasengan notamment) deviennent eux aussi beaucoup plus impressionnants et puissants ; Fukasaku et Shima aident aussi Naruto. En mauvaise posture, Naruto cloué au sol par Pain est aidé par Hinata. Dans cette scène pleine d’émotion, la jeune fille au byakugan lui déclare enfin ses sentiments amoureux. De la ratée indigne de devenir l’héritière du clan Hyûga, par amour, elle montre ses progrès avec l’utilisation de sa puissante nouvelle technique, Jûho Sôshiken. Pas de taille face à Tendô, elle est violemment expulsée en l’air avant de retomber au sol. Naruto pense que Pain vient de tuer Hinata et entre alors en rage.

Naruto a perdu le contrôle de Kyûbi et 8 queues sont apparues

Naruto a perdu le contrôle de Kyûbi et 8 queues sont apparues © 2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN

La deuxième partie du combat va faire parler d’elle. En effet, le combat de Naruto en Kyûbi a eu droit à des choix artistiques bien tranchés qui n’ont pas forcément été bien compris par des fans. Naruto et Naruto Shippuden sont des animés assez classiques et le choix d’une animation « cartoonesque » contraste beaucoup et a de quoi surprendre ! Ce changement permet de marquer le côté irréel de la situation, la puissance dévastatrice du démon renard à neuf queues libérée contre celle du dieu pacificateur Pain. Le choc des titans en somme ! Que cela soit la musique très rythmée ou l’animation avec des mouvements décomposés lors des échanges de coups et accélérés lors de la fuite de Pain, le travail saute aux yeux et en fait une scène mémorable.





 

Les cinq Kage contre Madara Uchiha

Les cinq Kage face à Madara Uchiha

Les cinq Kage face à Madara Uchiha © 2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN

Avec Madara Uchiha, les combats deviennent épiques et spectaculaires. Sa grande maîtrise du ninjutsu, ses pupilles (Mangekyô Sharingan puis Rinnegan) et sa classe avec son Susanô parfait qui porte bien son nom de dieu destructeur (!) en font le personnage le plus puissant après Hashirama Senju. Si l’affrontement avec son rival, le premier Hokage, est mémorable tant l’intensité est grande, le choix pour la bataille des cinq Kage contre le chef des Uchiha s’explique par la coopération inédite des Kage, promettant à Naruto de vaincre l’ennemi ramené d’entre les morts.

Le combat commence bien mal pour l’Alliance Shinobi. Les cinq Kage sont mis en difficulté par Madara et la technique « Émergence Arborée » (Kajukai kōrin) qu’utilisait le Premier Hokage. S’ils réussissent à éviter la forêt invoquée grâce aux « nuages » de sable de Gaara, Madara les prend à revers grâce à Susanô et les projette au sol dans le pollen toxique libéré par les fleurs de son attaque. Pour en finir, il libère une puissante attaque Feu de zone, « Le Bûcher Suprême » (Gōka messhitsu). Après un flashback d’Ônoki avec son maître sur la Volonté de la Pierre, le Tsuchikage ne s’avoue pas vaincu et trop vieux : avec son attaque de Jinton, il détruit les arbres et le pollen. Les Kage découvrent alors le visage du Premier Hokage sur le torse de Madara expliquant ainsi sa capacité à utiliser l’élément Mokuton.

Madara, redoutable avec ses techniques de feu et celles de bois de Hashirama © 2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN

Madara, redoutable avec ses techniques de feu et celles de bois de Hashirama © 2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN

Madara questionne Tsunade pour savoir si elle est une descendante de Hashirama Senju. Elle lui confirme qu’elle est sa petite-fille. Il rabaisse la Cinquième Hokage en lui disant que ses techniques de soin sont très inférieures à son grand-père et qu’elle est une faible femme, et que la faiblesse est synonyme de laideur chez les Senju. Il souhaite la tuer en premier pour cette raison. Tsunade lui rappelle qu’il ne faut pas sous-estimer la Volonté de Feu qui se transmet de génération en génération à Konoha. Elle expose les 3 règles des ninjas médecins et lui révèle qu’elle seule est capable de se battre en première ligne en libérant le sceau de Création et Renouveau. Elle se jette sur lui, bien décidée alors à lui démontrer sa force. Après Ônoki, c’est au tour de Tsunade d’être mise en valeur : dommage que les 3 Kage manquent un peu de relief dans ce combat ! Les cinq Kage sont loin d’être désespérés face aux attaques des deux meilleurs shinobi de l’histoire et unissent leurs efforts à 5 pour battre Madara et son Susanô.

Tsunade libérant le sceau de Création et Renouveau capable de fracturer Susanô

Tsunade libérant le sceau de Création et Renouveau capable de fracturer Susanô à elle seule © 2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN

Madara utilise un clone de bois indétectable et surprend Tsunade. Elle se fait transpercer par la lame de Susanô mais est capable de reprendre le combat grâce à sa puissante technique de guérison. Madara absorbe alors grâce aux Rinnegan l’attaque de Jinton de Ônoki. Tsunade provoque Madara en lui faisant remarquer que l’utilisation d’un clone signifie que les cinq Kage le mettent en difficulté. Le combat à 5 contre 1 est sur le point de changer à l’avantage numérique de Madara qui invoque 25 clones, tous capables d’invoquer Susanô. Chaque Kage est en grande difficulté face à 5 Susanô. Ônoki, avec sa grande expérience, remotive ses alliés pour qu’ils fassent front commun, 5 contre 25. Ils lancent alors une offensive pour sceller Madara. Leur plan échoue obligeant ainsi leur adversaire à libérer toute la puissance du Susanô, saluant au passage que les cinq Kage se montraient finalement dignes de leurs titres. Capable de détruire des montagnes avec son épée, les Kage sont démoralisés et se demandent comment lutter contre ce « dieu » de la destruction. Itachi et Sasuke réussissent à annuler la technique de résurrection des morts (Edo tensei) et au moment où tout semble terminé pour eux, Susanô disparaît. Madara connaît le point faible de la technique et est ainsi ramené à la vie définitivement. Les cinq Kage sont vaincus et Tsunade invoque Katsuyu pour soigner les autres Kage grièvement blessés. Madara part rejoindre Tobi.

Le Susanô ultime de Madara

Le Susanô ultime de Madara © 2002 MASASHI KISHIMOTO / 2007 SHIPPUDEN

 

Sasuke et Itachi, les « frères ennemis »

Outre l’amitié/rivalité entre Naruto et Sasuke, il est un autre binôme très bien développé tout au long de Naruto et Naruto Shippuden qui est celui de Sasuke et de Itachi Uchiha. L’affrontement avec Kabuto est un grand moment qui permet de revenir sur la vie des deux frères « ennemis ». Riche en action avec un Kabuto en mode Ermite, surpassant son maître Orochimaru, et deux Uchiha en forme, le combat est aussi plein d’émotion avec notamment le passage où Itachi traite enfin en adulte Sasuke en lui révélant la vérité sur son clan… Son funeste destin, les actions qu’il a mené pour protéger Konoha et son frère cadet : quel choix fera-t-il en connaissance de cause ? Détruire ou protéger Konoha ? D’ailleurs, pour arrêter la malédiction qui touche le clan des Uchiha, il semble qu’il ait fallu la presque extinction des possesseurs de sharingan pour que la paix revienne. Après Sasuke, dans Boruto, il n’y aura qu’une descendante aux pupilles rouges, Sarada, à laquelle on essaiera de cacher l’histoire des Uchiha et leurs pouvoirs.

Le rappel de leur combat où Itachi, malade, se laisse vaincre par son petit-frère pour lui donner ses pupilles puis leur alliance pour vaincre le disciple de Orochimaru et arrêter Edo Tensei est riche d’informations sur le clan des Uchiha avec notamment les techniques Izanagi et Izanami mais aussi sur l’enfance difficile de Kabuto. Avec les Uchiha, un combat est toujours mémorable grâce à des ninjutsu puissants, des dôjutsu spéciaux grâce aux sharingan, des combats à l’épée mais aussi des illusions terrifiantes !





 

Dans les shônen mangas, aux côtés de Dragon Ball Z et One Piece, presque tout le monde connaît Naruto. Si tous n’ont pas lu un tome du manga, l’animé disponible sur ADN mais aussi dernièrement sur Netflix, Prime Video et My TF1 permet au plus grand nombre de découvrir le monde des shinobis et de suivre les aventures de Naruto. Avec une aussi longue série (72 tomes pour le manga et 720 épisodes en tout avec Naruto et Naruto Shippuden), de nombreux moments se sont particulièrement démarqués par leur combat ou l’émotion qui s’en dégageait. Chacun a ses personnages favoris : les Uchiha ont la côte mais d’autres comme Jiraya ou des membres de l’Akatsuki ont marqué les fans aussi ! Aujourd’hui, on a abordé 5 moments mais une autre partie permettra d’aborder d’autres scènes particulièrement marquantes. Et vous, quels sont vos scènes et personnages préférés ?

David Maingot

Responsable Culture à JDJ et passionné de la culture et d l'histoire du Japon, je rédige des articles en lien avec ces thèmes principalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *