0

Marché musical japonais : le streaming roi en 2016, les droits d’auteurs en question

La production de musique au Japon a connu, en 2016, une légère baisse de 1% à 298.5 milliards de yens en valeur, tandis que le chiffre d’affaires global bénéficiait lui d’une très légère hausse de 0.4% à 230.6 milliards de yens. Mais cette apparente stabilité cache en réalité une profonde recomposition du marché musical nippon, amorcée l’année passée…

Nationaliste japonais 3

L’inquiétant phénomène Netto uyoku – l’extrême droite japonaise sur internet

Découvrez l’inquiétant phénomène des Netto-uyoku, ces internautes qui diffusent leurs idées d’extrême droite depuis leurs écrans d’ordinateurs. La face xénophobe et complotiste du Japon s’exprime sur les forums et les réseaux sociaux et leurs actions sont préoccupantes. D’où vient ce mouvement et que revendique t-il ?

4

[Attentes Mangas] Petite ritournelle en Juin

Venez découvrir la sélection manga de l’équipe de Journal du Japon concernant les sorties de Juin ! Des suites, des nouveautés mais des fins aussi ! Il y en a pour tout le monde et tous les goûts ! N’attendez plus et venez trouver votre bonheur grâce à l’album facebook.

1

Hideaki ANNO : L’ingénu qui souhaitait (s’)aider – Partie 2

Comme nous le présentions dans la première partie de notre dossier consacrée à Hideaki ANNO, le cinéma en prise de vue réelle du réalisateur reste largement méconnue alors qu’il constitue la caractérisation la plus marquée de son leitmotiv. Après les premiers motifs apparus avec Neon Genesis Evangelion en 1995 et Love & Pop en 1998, c’est avec Ritual en 2000 que Hideaki ANNO a signé son film le plus personnel de sa carrière et qu’en 2004 il réalisa Cutie Honey, une adaptation de Go NAGAI imprégnée des relents de ce qui avait été le ciment de son cinéma depuis 1995.

M.POISSON-Tokyo Space Odd 1

La Magnifique Society : une bulle de Japon en Champagne

Parce que les festivals français laissant la part belle aux artistes japonais sont assez rares, nous n’avons pas boudé notre plaisir et avons envoyé un journaliste à La Magnifique Society, qui avait lieu à Reims du 19 au 21 mai. En ressortent une multitude d’interviews, des photos floues et des tweets excités. Ceci est son histoire.