Spéciale idols : Rencontre avec Kikkawa You & Vanilla Beans

Alors que les idols sont une catégorie bien connue de l’entertainment nippon, leur venue en France se résume généralement à un passage par le Live House de Japan Expo. Pourtant, en 2012, c’est à de multiples occasions que les fans français ont pu voir de près ces jeunes demoiselles. Journal du Japon vous propose aujourd’hui de revivre deux de ces rencontres, avec You KIKKAWA et le groupe Vanilla Beans !
Des artistes toujours de bonne humeur, qui évoquent leurs influences visuelles et musicales, et confient leurs premières impressions sur leur concert français.

You Kikkawa @ Japan Expo Centre

Kikkawa You

You KIKKAWA est une jeune chanteuse, idol et actrice japonaise, née à Ibaraki au Japon. Aujourd’hui âgée de 20 ans, elle est une ex-idol du Hello! Project, qu’elle a quitté pour une carrière solo en février 2011. C’est à Japan Expo Centre que nous avons pu la rencontrer.

Journal du Japon : Bonjour, You… Contente d’être en France ?

KIKKAWA You : Je suis très heureuse d’être ici, déjà pour faire faire le live bien sûr, mais également pour goûter à la cuisine française ! C’est la première fois que je viens en Europe, donc je suis très excitée, très contente !

Pour goûter à la cuisine française… Quel plat en priorité ?

Les croissants et la crème brulée ! Ceux que j’ai goutés sont très très bons.

Et mis à part la cuisine, quelle image avez-vous de la France en général ?

J’avais cette image de bâtiments très beaux, où tout serait au patrimoine mondial. C’est l’image que j’avais.

Vous êtes une idol aux talents polyvalents. Vous êtes chanteuse, vous êtes également actrice à l’occasion… Si vous deviez faire un choix entre le chant et le jeu, que choisiriez-vous ?

En ce moment, je dirais plutôt chanteuse.

Est-ce que d’autres artistes, chanteurs, acteurs, vous servent de modèles ?

Pour le moment, niveau chanteuse, c’est vraiment Maki GOTO que j’écoute le plus et que j’apprécie beaucoup.

Kikkawa You en concert à Orléans - © SEFA/Japan Expo Centre

Vous regardez des animes, lisez des mangas ? Si oui, quels sont vos favoris ?

Pas trop ces derniers temps ! Quand j’étais petite, par contre, je lisais des mangas, regardais des animes… Mais je crois que ceux-ci ne sont pas sortis en France.

Vos chansons sont traditionnellement très enjouées et très optimistes. D’où tirez-vous cette bonne humeur ?

De la nourriture ! J’aime beaucoup manger !

Si vous deviez résumer votre carrière par un seul single, lequel serait-ce ?

C’est une question un peu difficile mais j’ai bien envie de conseiller Konna Watashi de Yokattara. Et en second choix ça serait une face B, Twinkle Days, qui est vraiment très sympa et que j’aime beaucoup.

À quoi ressemble votre avenir proche ?

En novembre, je sors un album de covers vocalistes. Ensuite je ferai des « Kikka Fest », qui sont des grands festivals où je me produis et où les fans peuvent venir me voir. Et en mars de l’année prochaine, je serai dans une comédie musicale nommée Le violon sur le toit, qui est très connue.

Merci You KIKKAWA !

 

Vanilla Beans @ Toulouse Game Show

C’est ensuite dans la salle V.I.P du Toulouse Game Show que nous avons rencontré les Vanilla Beans qui enchaînaient les interviews, minutées à la seconde près. Une rencontre aussi lisse que leurs brushings parfaits…

Journal du Japon : Pouvez-vous nous parler de votre rencontre ?

Lena : J’ai toujours admiré les idols et j’ai toujours voulu en devenir une. Pour arriver à mes fins, j’arpentais Harajuku de long en large pour me faire remarquer. Et ça a marché !
Lisa :Pour moi, c’est un ami qui m’a proposé de tenter les castings et j’ai dit oui. Pour le reste, c’est la maison de disques qui nous a réunies car elle pensait que nous irions bien ensemble.

Et cette fameuse maison de disque, T-Palette, quels genres d’artistes produit-elle ?

Lena : Il ne produit que des idols, comme nous.
Lisa : Actuellement, il n’y a que 8 groupes actifs sur scène au Japon, mais bientôt il y en aura plus !

Vanilla Beans

Pourquoi ce nom : Vanilla Beans ?

Lisa : Notre patron a trouvé ce nom amusant !

Parlez-nous un peu de ce nouvel album qui vient de sortir ?

Lena : Il est sorti le 16 novembre et nous en sommes très fières. Jusqu’à présent, la musique était toujours jouée sur synthétiseur mais pour cet album nous avons chanté avec un vrai groupe de musiciens pour l’enregistrement ! Nous nous sommes également lancées dans l’écriture, quelques chansons sont de notre composition, c’est ce qui fait toute son originalité.

Le concept d’idol, c’est un peu vague pour un Français. Qu’est-ce que c’est une idol pour vous ?

Lena : Une idol, c’est une personne qui aime danser, chanter, et qui a une vraie passion pour la scène. Une idol se doit d’apporter un peu de bonheur au public, du rêve et surtout de le divertir avec sa bonne humeur !
Lisa : Notre public est principalement composé de lycéens et de personnes entre vingt et trente ans. Mais ces derniers temps, nous sommes suivis de plus en plus par les enfants d’une dizaine d’années.

Votre style vestimentaire est le shibuya kei : coloré, très pop… Cela signifie littéralement « le style de Shibuya (quartier de Tokyo) ». Pourquoi avoir choisi ce style, qu’est-ce que ça représente pour vous et votre musique ?

Lena : Il y a une vingtaine d’années, c’était un style vestimentaire très populaire et qui a eu beaucoup de succès au Japon. Alors, beaucoup de gens connaissent le shibuya kei et l’aime bien, avec une certaine nostalgie. Et puis, comme le nom, c’est notre patron qui a choisi.

Vous travaillez avec la chaîne Nolife pour Japan In Motion. En quoi est-ce que ce travail est différent de celui avec la télévision nippone ?

Lena : Participer à cette émission nous a permis de découvrir beaucoup de régions et de petits villages du Japon. C’est un concept intéressant de présenter tous ces bons côtés du Japon aux étrangers. Et surtout c’est diffusé hors du Japon !

Remerciements à You Kikkawa et à Vanilla Beans pour leur temps ainsi qu’au staff de Japan Expo Centre et du TGS pour la mise en place de ces interviews

Propos recueillis par Damien « Amo » Brandac (You Kikkawa) et Clémence Postis (Vanilla Beans)

Visuels – © SEFA/Japan Expo Centre

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *