[Interview] DEATHGAZE : Quatre métalleux à la cool…

A l’occasion de leur venue à Paris pour leur concert du samedi 6 juillet, Journal du Japon a pu interviewer les membres de DEATHGAZE, ce quator entre metal et visual kei qui fête cette année ses 10 années d’existence.
Nous vous pu nous poser nos questions à tout le groupe : Ai le chanteur, Takaki le guitariste, Kosuke le bassiste et enfin le batteur, Naoki, pour évoquer leur carrière et leur musique.
 

DEATHGAZE

 DEATHGAZE : les 10 ans de carrière…

Journal du Japon : Commençons avec vos 10 ans de carrière. Est-ce que vous pouvez nous raconter la première fois que vous avez entendu du métal : le nom du groupe et vos souvenirs ?

Ai : Je ne me souviens pas, ça fait tellement longtemps !
Takaki : Il me semble que c’était le groupe VADOR. J’adorais particulièrement la double pédale !
Kosuke : Moi c’était PANTERA, c’est le premier groupe de metal étranger que j’ai écouté. Et j’ai adoré ça ! C’est ce qui m’a convaincu que ce style était fait pour moi.
Naoki : C’était « Strength » de PANTERA, et quand j’ai entendu ça, je ne me suis dit qu’une seule chose « C’est du lourd ! »

Pourquoi avoir choisi de devenir musicien professionnel, quel a été le déclic ?

Ai : Quand j’ai vu un groupe d’étudiants qui jouait pour l’occasion de la fête de l’école, J’ai trouvé ça très sympa et j’ai voulu faire comme eux.
Takaki : J’avais un ami qui jouait de la guitare quand j’étais lycéen. J’ai trouvé ça beau, tout simplement.
Kosuke : Quand j’ai vu X-JAPAN, j’ai voulu faire comme mes idoles.
Naoki : J’admirais YOSHIKI de X-JAPAN. Finalement, on a tous été fan de quelqu’un un jour ou un autre. 

DEATHGAZE

Pouvez-vous nous expliquer comment tout a commencé avec DEATHGAZE ?

Ai : J’ai monté ce groupe car je voulais faire un groupe qui sortait de l’ordinaire.
Takaki : Je ne sais pas car j’ai rejoint le groupe quand l’ex-guitariste a quitté le groupe. Mais je connaissais Kosuke auparavant.
Kosuke : J’ai trouvé une annonce de recherche d’un bassiste sur leur site officiel. Et j’ai postulé.
Naoki : C’était le style de musique que j’appréciais et celui que je voulais faire.

Et d’où vient le nom du groupe, quel sens lui donnez-vous ?

Ai : ça veut dire « celui qui fixe ses yeux vers la mort »
Takaki : Rien à ajouter, c’est Ai qui l’explique le mieux.
Kosuke : Oui, parce que c’est Ai qui l’a choisi.
Naoki : Et ça sonne bien !

Il y a eu beaucoup de changement dans le groupe, comment vous avez géré ça ?

Ai : On fait que ça, mais on fait avec.
Takaki : Je ne sais pas, on doit être habitué à force.
Kosuke : J’ai été un de ces changements, j’aurais du mal a répondre.
Naoki : Je vous laisse imaginer, mais c’est sympa de voir passer du monde.

Qu’est-ce que vous préférez dans votre métier et, au contraire ou non, qu’est-ce qui est le plus difficile ?

Ai : C’est comme la vie, il y a des bons et des mauvais coté, mais les meilleurs sont assurément quand on est sur scène, pour les pires… je ne sais pas trop…
Takaki : J’adore le moment où je joue en concert car j’ai du mal à parler aux gens, je suis un peu timide.
Kosuke : J’aime bien le moment où on réussit la composition et les arrangements, on se sent vraiment satisfait.
Naoki : J’adore particulièrement les moments où on rigole tous ensemble.

Now, let’s talk about your music…

On vous décris comme un groupe de métal… Quels sont vos particularités ?

Ai : Je ne considère pas qu’on est un groupe de métal.
Takaki : En tant qu’un groupe du métal….peut être qu’on utilise beaucoup la double pédale, pour moi en tout cas !
Kosuke : Notre son est lourd mais rapide, c’est peut être ce qui le rend spécial.
Naoki : Je ne suis pas vraiment conscient de notre coté « métal ».

 

Quels sont les messages que vous voulez faire passez dans votre musique ?

Ai : ça c’est une chose que chacun doit ressentir différemment, tout le monde peut en faire sa propre interprétation.
Takaki : C’est un univers de tout et rien, c’est le chaos.
Kosuke : C’est comme vous l’entendez, ça m’importe peu.
Naoki : Écoutez et ressentez. Il n’y a que le public qui pourra le définir.

Votre musique et votre look sont vraiment très sombre… Pourquoi ?

Ai : Parce que la beauté se trouve dans le noir.
Takaki : Peut-être parce qu’on est pas tous très joyeux… (Rires)
Kosuke : Je pense qu’on n’aime pas les trucs trop colorés, il ne faut pas chercher plus loin.
Naoki : Parce qu’on pense que c’est plus beau quand c’est sombre.

DEATHGAZE

Votre musique dégage aussi pas mal d’énergie, d’où vient-elle ?

Ai : Je me pose encore la question…
Takaki : Toute cette énergie nous vient des délicieux repas qu’on mange.
Kosuke : Un bon petit déjeuner pour bien commencer la journée !
Naoki : La motivation !

Qu’est-ce qui vous plait chez vos partenaires ?

Ai : Je les aime parce qu’ils sont cons.
Takaki : J’aime leur côté dépressif. (Rires)
Kosuke : Je les trouve parfaitement appropriés pour faire ce qu’ils font !
Naoki : Ils sont complètement fous ! (Rires)

Finissons avec la scène : en concert, quel est votre titre favori ?

Ai : Je ne peux pas choisir.
Takaki : « -1 » car c’est hard et on peut faire du head bangging dessus.
Kosuke : « abyss » car ça balance une super ambiance pendant le concert.
Naoki : « GLORY SKY » car ce morceau me rend heureux.

 

Qu’est-ce que vous aimeriez que le public français retienne de votre show ?

Ai : Juste un bon souvenir.
Takaki : Je serais très content si le public prend du plaisir pendant notre concert.
Kosuke : J’espère que les gens vont se rendre compte qu’il existe un groupe qui déchire au Japon !
Naoki : S’ils se disent « ça déchire grave DEATHGAZE » je serais super content !

Merci à vous tous !

Retrouvez DEATH GAZE sur leur « site »:http://www.deathgaze.jp/, ou suivez les sur « Facebook »:https://www.facebook.com/pages/DEATHGAZE/54267853216?fref=ts ou leur « Twitter »:https://twitter.com/DEATHGAZE_Info .
Retrouvez le groupe en dédicace à Japan Expo le vendredi 5 Juillet de 17 h 30 à 18 h 30 en salle de dédicace 3, sur le système du premier arrivé, premier servi, uniquement sur produit officiel en vente sur place au moment de la dédicace.
Et rendez-vous bien sûr le samedi 6 juillet à la « Boule Noire »:http://www.laboule-noire.fr/fr/ !

Remerciements aux membres de DEATHGAZE pour leur temps ainsi qu’à B7Klan pour la mise en place de cette interview.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *