En mai, madame MO profite du soleil et de la Golden Week !

Les fêtes japonaises de Madame MO

Pendant que le soleil s’installe, Journal du Japon, Madame MO et les Editions Philippe Picquier vous proposent un nouveau rendez-vous dédié à une fête traditionnelle nippone issue de l’ouvrage d’Agnès Lafaye et Pascale Moteki : Madame Mo – Les Fêtes Japonaises – Histoires, recettes et petits bricolages.

Comme chaque mois de l’année voici une fête japonaise, un petit bricolage et / ou une recette de cuisine nippone, à travers l’univers illustré de Madame Mo qui vous attend dans notre espace album.

Pour ce mois de mai, Madame Mo vous en dit plus sur la Kodomo no hi (la fête des garçons en réalité) et la fameuse Golden Week, l’occasion pour ce pays si travailleur de souffler un peu !

 

Les fêtes japonaises de Madame MO

 

Cette fête est aussi l’occasion de fabriquer votre propre casque de samouraï ou un Koinobori, ce cerf-volant en forme de carpe. Entre deux activités et pour continuer de mettre le poisson à l’honneur, pourquoi ne pas tenter une recette peu connue : Aji no tataki, un tartare de poisson dont vous nous direz des nouvelles !

Pour ce faire, rendez-vous dans notre album d’avril et amusez-vous bien !

A propos de Madame Mo – Les Fêtes Japonaises

L’ouvrage est sorti en avril 2013 dans la Collection Picquier Jeunesse et voici le résumé officiel : Yoko, Norio, Plüq, Rose et tous les personnages de l’univers de Madame Mo nous entraînent dans un voyage culturel à travers le Japon et ses fêtes traditionnelles. Hina Matsuri, la fête des poupées en mars, O-tsukimi, la fête de la lune en septembre, Shichi-go-san, la fête des enfants en novembre, etc. Douze petites histoires faites de tranches de vie ou de souvenirs d’enfance nous immergent dans l’ambiance de la fête. Et pour prolonger ces moments joyeux, chaque histoire est accompagnée d’une activité manuelle simple et d’une recette. Un ouvrage riche et atypique pour lire et s’amuser à tous les âges !

 

Les personnages de madame MO

 

Pour en savoir plus sur le livre, vous pouvez vous diriger vers le site de l’éditeur Philippe Picquier. Pour en savoir plus sur l’univers de Madame MO, vous pouvez jeter un œil sur le site internet, ou suivre Madame MO sur sa page Facebook.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *