Sélection de juin, des manga pour décompresser

Comme chaque mois l’équipe de Journal du Japon a scruté pour vous le planning des sorties du mois. Un mois de juin assez chargé avec pas loin de 190 volumes débarquant chez vos libraires, dont une vingtaine de nouveautés. En attendant le rush de début juillet.


Ce mois-ci, pour évacuer le stress de vos examens (ou tout autre échéance pré-estivale), nous vous avons donc sélectionné 4 nouveautés toutes fraiches à découvrir, 3 titres qui se confirment et, enfin, 2 séries qui n’ont plus à prouver leur valeur. Bonnes lectures et attention au soleil.

Pokemon la grande aventure

Romain : Après une première publication n’ayant pas rencontré son public en 2002 chez Glénat, Kurokawa reprenait les droits de la licence Pokemon, La grande aventure en 2011. Débutant alors par le dernier arc Noir et Blanc, le titre se révèlera être la surprise de cette année là pour l’éditeur tant le succès sera au rendez-vous, ce qui ré-ouvre aujourd’hui la porte aux trois premiers cycles de la série (3 tomes de 500 pages environ pour 10€), toujours chez Kurokawa.
Pokemon, La grande aventure est à ce jour l’adaptation la plus fidèle des jeux de Game Freak. Des éléments comme la mort des créatures ou encore le conseil des 4 ont ici une grande importance. Nous retrouverons donc avec plaisir dès le 12 juin prochain les aventures de Rouge, jeune homme ayant pour ambition de devenir le meilleur dresseur. L’occasion de plonger dans un bon bain de nostalgie… et de Pokemon surtout.

Le Nouveau Tom Sawyer

Fabien : Ce mois-ci, le duo UME va faire son retour en France avec Le Nouveau Tom Sawyer, série en trois volumes. Après nous avoir fait découvrir le milieu du jeu vidéo avec Tokyo Toybox, c’est un tout autre registre que les auteurs nous font découvrir. En effet, il sera cette fois question de suivre Chiharu Kanô, un habitant de Tokyo qui déménage sur l’île de Hatena-Jima. C’est un tout autre monde qui va désormais s’ouvrir à lui avec entre autres la compagnie de son nouvel ami, Rindô.
Cette œuvre puisant ses sources dans le populaire roman de Mark Twain nous promet de bien belles aventures et moments de vie, un peu à la manière d’un certain Bakaramon. Que vous ayez apprécié ou non le précédent titre de UME, Le Nouveau Tom Sawyer mérite un minimum d’attention tant son ambiance sera différente de ce que les deux mangakas nous ont proposés jusqu’à présent. De notre côté, le rendez-vous est pris pour le 26 juin chez Komikku !

La fille de la plage

Loÿs : Ce mois-ci j’ai été attiré par le résumé imagé de La fille de la plage aux éditions IMHO : « Koume, une jeune collégienne japonaise, vient de vivre une déception amoureuse. S’opère alors un rapprochement entre Koume et Kosuke, un garçon de son collège. […] Koume commence à s’attacher au jeune homme et tente alors de lui faire comprendre. Mais celui-ci ayant perdu tout sentiment et tout désir à son égard va se tourner vers autre chose, quelque chose de nouveau, la pénétration anale… ».
Si ce résumé semble parler de lui-même, on risque d’être surpris et de découvrir un récit, sans jeu de mots aucun, plus profond. Inio Asano met en scène, avec une sensibilité qui lui est propre, les expériences sexuelles de deux adolescents. Une recherche identitaire exposant les tenants et les aboutissants des relations où le sexe semble être le fil conducteur.

Area D
Area D

Julien : Pourquoi est ce que Area D a attiré mon attention ? La réponse tient en 2 simples noms : Yang Kyung-Il et Kyôichi Nanatsuki. Le premier, c’est le dessinateur de petites perles graphiques telles que Le Nouvel Angyo Onshi et March Story, ou même Defense Devil. Quant au second, c’est le scénariste de la dernière trouvaille dark fantasy de Ki-oon, The Arms Peddler. Deux noms qui mis côte à côte sur une même couverture laissent imaginer un potentiel certain, et donnent quand même bien envie.
Bien sûr, on ne peut pas toujours se fier uniquement à un auteur qu’on apprécie, après tout même les meilleurs ont leurs hauts et leurs bas. Et il est clair que le synopsis à base d’exil sur une île prison et de pouvoirs surhumains n’est pas un exemple d’originalité. Mais avec un tel casting, comment ne pas donner sa chance à ce nouveau shônen de chez Pika ?

Reversible Man

Jean-Baptiste : Si sa narration un peu rigide m’a un peu rebuté au début, c’est Reversible Man qui a retenu mon attention ce mois-ci. Le premier volume a posé les bases d’une histoire d’horreur solide tout en distillant quelques éléments de réponse quant au mystère des retournés.
Avec ce manga, les éditions Komikku nous entraînent dans la partie la plus sombre de la société et du cœur des hommes. Nul besoin d’être un grand philosophe pour voir que le retournement symbolise la renaissance d’un individu dans ses derniers retranchements, libéré des contraintes morales. Mais au delà de ces considérations, qu’est-ce qui cause ce changement ? Faut-il vraiment blâmer la voix qu’entendent les individus sur le point de se retourner, ou ceux qui les ont poussés à bout ?

Nobles Paysans

Alice : Avant d’être la grande mangaka que l’on connaît, Hiromu Arakawa a passé son enfance dans le nord du Japon (Hokkaïdo), à la campagne avec ses parents agriculteurs. Dans Nobles Paysans, c’est sous les traits d’une vache qu’elle se met en scène pour nous raconter cette vie passionnante et palpitante.
Et il s’en passe des choses à la ferme ! On rit beaucoup, tout en apprenant des tas de choses sur l’agriculture de cette région. Bref, c’est jubilatoire ! Un livre que j’adore reprendre, les chapitres étant « indépendants », juste pour une bonne tranche de rigolade. Le tome 2 permettra de poursuivre les découvertes avec cette petite vache espiègle.

Wakfu

Marion : C’est le retour du manga cent pour cent français avec Wakfu aux éditions Ankama. Prévu initialement pour avril, ce tome trois s’est vu reporté, au grand malheur des fans qui n’avaient déjà qu’un seul volume par an à se mettre sous la dent. Mais je pardonne tout, car j’ai hâte de découvrir la suite des aventures de Yugo, orchestrées comme toujours par Tot et Azra au scénario et Saïd Sassine au dessin.
Le tome précédent nous préparait au long voyage qui attendait la Confrérie du Tofu : une quête dangereuse dont le but ultime sera de remettre les dofus éliatropes à la déesse Jiva. Je me suis laissée facilement absorber par l’univers d’Ankama par le passé, j’espère que la magie continuera d’opérer avec cette suite.

Billy Bat

Paul : Ce mois-ci c’est avec plaisir que je vais retrouver le tome 11 de Billy Bat, le dernier Naoki Urasawa. Le second arc qui nous ramène au Japon a commencé à prendre une réelle épaisseur depuis le dernier tome, avec des sauts dans le temps qui s’emboîtent parfaitement pour le moment. Alors que les tout premiers tomes inquiétaient par leur ampleur scénaristique – et le risque d’une suite bancale – Urasawa et Nagasaki déroulent désormais leur récit de manière beaucoup plus fluide mais tout aussi intrigante. Maintenant que l’on sait qui est le meurtrier de Los Angeles en 1924 et que le maître de Zofu de cette époque vient de faire son apparition, quelles conséquences auront tous les événements en cours sur la pendaison tragique qui s’annonce dans le Japon pré-olympique de 1964 ?
« Le passé est un futur d’autrefois, et l’avenir un futur passé. » Voilà de quoi faire tourner notre matière grise !

Pacte des yôkai

Carole : Le tome 13 du Pacte des yôkai était centré sur les relations que Natsume entretient avec les humains et plus particulièrement avec les exorcistes. Je l’avais adoré car il était à la fois riche en suspense, en rebondissements et en révélations. Le volume 14 quant à lui renouait avec l’ambiance et le rythme du début de la série. Les yôkai qui avaient été un peu mis de coté précédemment revenaient au premier plan.
Après cette petite pause dans l’intrigue principale, le tome 15 devrait voir le retour des exorcistes. Natsume rêve de devenir plus fort et de se défendre seul face aux yôkai comme le faisait sa grand-mère. J’ai hâte de voir comment il va parvenir à cet objectif.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *