Mangas : filles d’aujourd’hui et femmes de caractère

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Eva dit :

    Il y a aussi Skip beat où l’héroïne naïve et trompée, décide de prendre son destin en main et de s’accomplir au-delà du rôle qui lui avait été donné par l’homme qui l’a trompée à l’époque !

    • Audrey Barzilaï dit :

      J’ai essayé de me concentrer sur des séries qui font l’actualité, mais c’est sûr qu’il y en a beaucoup d’autres dans le même genre ! 😉
      Merci pour avoir cité Skip Beat en tout cas, je ne connaissais pas ce titre-là ! ^^

  2. Azalee dit :

    Chouette, un article à la gloire des demoiselles des manga ! Je n’avais jamais entendu parler d’Arte et ça m’intéresse beaucoup.
    En revanche, le protagoniste de La tour fantôme est un homme transgenre, pas une femme, c’est bien là toute la problématique, et je ne suis pas sûre que je parlerais d’‹‹ amitié entre femmes ›› pour qualifier la relation entre Anis et Shirin dans Bride Stories…

    Et même si la mention de CCS mentionné dans un article sur les persos féminins de manga les plus intéressants fait très plaisir, j’avoue être hautement perturbée par le commentaire sur l’apparence physique ‹‹ jolie ›› de Sakura, qui est encore à l’école primaire…

    • Audrey Barzilaï dit :

      Merci c’est gentil! 🙂
      Pour La Tour Fantôme et Bride Stories, je suis évidemment entièrement d’accord avec tes précisions, c’est juste que j’essayais d’évoquer les situations au départ ambiguës des personnages, sans spoiler complètement ce qu’on ne découvre que plus tard dans l’histoire. 😉
      Et oui, je trouve que Sakura est toujours jolie avec les multiples tenues toutes plus originales les unes que les autres que lui concocte Tomoyo, bien entendu il n’y avait aucune connotation particulière dans l’adjectif employé en dehors de ça. 😉

  3. Mat dit :

    Séries qui font l’actualité : et la sublime Garami de The Arms Peddler alors ? 🙂

    Pour le coup elle bouscule pas mal de clichés avec son épée, ses talents de combattantes, son côté délicieusement ambigüe (froide et parfois chaleureuse). Oups, groupie de Garami repéré…

    Au-delà de cette remarque pas très utile, merci pour ces signalements d’héroïnes notamment pour Bride Stories. J’ai toujours été hésitant par rapport à cette série alors que je n’en lis que du bien. C’est peut-être pour ça…

    • Mat > Oui Garami aurait tout à fait le droit d’y figurer, mais je sens qu’il y en a tellement qu’on va pouvoir faire un épisode 2 de cet article l’an prochain… Et qu’il en manquera encore après ^^

  4. June dit :

    Dans le sens de l’article, il y a aussi Yona, héroïne du manga « Yona, Princesse de l’Aube » (Akatsuki no Yona) qui m’a beaucoup surprise. On débute avec une jeune princesse naïve qui ne connait rien du monde extérieur parce que son père l’en a toujours préservé. Surgit alors une catastrophe politique qui oblige la jeune fille à fuir. Évaporée dans la nature, sa situation l’oblige à ouvrir les yeux sur le monde et, ainsi, prendre courageusement ses responsabilités. Le tout dans une ambiance épique/fantastique bien agencée, avec un scénario bien brossé. On pourrait craindre le côté harem inversé, mais pour une fois la série n’a pas basculé dans le cliché et le fan service à ce niveau. En tout cas, on pourrait en citer des héroïnes de caractère ahah !

    PS : autant pour moi pour le doublons, mais le commentaire précédent était bourré de fautes et erreur de frappe ^^

  5. Devil dit :

    Il y a Skip Beat, cité par quelqu’un déjà, et que j’adore par l’héroïne Kyoko, qui se défoule et se lâche après avoir été abandonnée et trahie par le garçon qu’elle aimait… Ce qui est bien, dans cette série, c’est qu’elle ne perd pas son énergie malgré le nombre impressionnant de tomes (bientôt 40 !!!) et qu’elle reste fidèle à elle-même.

    Une autre série, méconnue cette fois car non sortie en France, mais qu’on peut trouver en lecture en ligne, c’est Anatolia Story, où le personnage principal, Yuri, se retrouve propulsée au 14e siècle avant J.-C., en Anatolie dans le royaume Hittite, au moment où le pharaon Touthankamon régnait en Égypte Antique. Yuri est un personnage qui gagne en force au fur et à mesure qu’elle doit s’adapter à cette époque si différente de l’année 1995 d’où elle est originaire, et si loin de son Japon natal. Certes, elle tombe amoureuse et ferait tout pour son homme, mais tout ne tourne pas autour de lui, et elle ne devient pas mièvre à cause de ses sentiments ; au contraire, ça la fait gagner en maturité.

  1. 24 décembre 2015

    […] est sage – avec tous ses beaux articles josei, bonne humeur, voyage dans le temps ou femmes de caractère sur JDJ, elle mérite bien d’être chouchoutée –  mais pour tout ce qui est cadeau […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *