Coupe du monde de rugby 2019 : en route pour le Japon !

Pour sa 9e édition, la coupe du monde de rugby se tiendra au Japon du 20 septembre au 02 novembre prochains. Ce sera la première fois qu’un pays asiatique organisera un tel événement sportif : 48 matchs et 12 villes hôtes, un excellent moyen pour visiter – ou revisiter – la terre des Brave Blossoms, l’équipe japonaise actuellement 11e au classement mondial. Et la France ? Le XV de France, bien que peu glorieux ces derniers temps, est juste devant les japonais, à la 10e place.  Depuis un match nul contre les Brave Blossoms le 25 novembre 2017, il a du mal à s’imposer et à retrouver son niveau habituel. Alors, si vous voulez supporter l’équipe de France tout en visitant l’un des plus beaux pays au monde, c’est le moment de partir. Ganbatte !

Coupe du monde de Rugby Japon 2019

L’organisation de la coupe du monde se fait au départ en quatre poules de cinq équipes et dix matchs chacune. A l’issue de cette première étape, les deux équipes de chaque poule à avoir obtenu le meilleur score s’affrontent en quart de finale. Puis, les quatre équipes gagnantes se rencontrent en demi-finales pour que seulement deux atteignent la prestigieuse finale et…que le meilleur gagne !

Notre équipe nationale se trouve dans la poule C face à l’Angleterre, l’Argentine, les États-Unis et les îles Tonga. Après ces matchs de qualification, Journal du Japon vous proposera d’être à ses côtés des quarts de finale jusqu’à la finale (évidemment) et ainsi, le Japon se dévoilera à vous…

Votre circuit sportif

L’itinéraire ci-dessous vous est proposé en fonction des matchs de la poule C et à partir des quarts de finale. Si vous n’avez pas deux semaines et demie à y consacrer, vous pouvez l’écourter en choisissant vos moments préférés. Et si vous voulez absolument être certain de voir les matchs dans lesquels jouera l’équipe de France, vous pouvez adapter ce programme en fonction des dates des quatre matchs de poule du XV de France. Pour vous organiser au mieux, jetez un coup d’œil au programme et au récapitulatif des matchs par stade.

 

Calendrier officiel des matchs. Crédits : Vivre le Japon

 

La majorité des douze stades a été inaugurée en 2001 en vue du mondial de football 2002.
TOKYO Ajinomoto Stadium
Date inauguration : 2001
Capacité : 49 970 places
Matchs :
Vendredi 20 septembre – 19h45 : Japon Russie (A)
Samedi 21 septembre – 16h15 : France Argentine (C)
Dimanche 29 septembre – 16h45 : Australie Pays de Galles (D)
Samedi 5 octobre – 17h00 : Angleterre Argentine (C)
Dimanche 6 octobre – 13h45 : Nouvelle-Zélande Namibie (B)
Samedi 19 octobre – 19h15 : Quart de Finale 2
Dimanche 20 octobre – 19h15 : Quart de Finale 4
Vendredi 1er novembre – 18h00 : Petite Finale
YOKOHAMA – Nissan Stadium
Date inauguration : 1998
Capacité : 72 327 places (le plus grand du Japon)
Matchs :
Samedi 21 septembre – 18h45 : Nouvelle-Zélande Afrique du Sud (B)
Dimanche 22 septembre – 16h45 : Irlande Ecosse (A)
Samedi 12 octobre – 17h15 : Angleterre France (C)
Dimanche 13 octobre – 19h45 : Japon Ecosse (A)
Samedi 26 octobre – 17h00 : Demi-finale 1
Dimanche 27 octobre – 18h00 : Demi-finale 2
Samedi 2 novembre – 18h00 : Finale
SAPPORO Sapporo Dome
Date inauguration : 2001
Capacité : 41 410 places
Matchs :
Samedi 21 septembre – 13h45 : Australie Fidji (D)
Dimanche 22 septembre – 19h15 : Angleterre Tonga (C)
KAMAISHI – Kamaishi Recovery Memorial Stadium
Date inauguration : 2019 (reconstruction après les séismes de 2011)
Capacité : 41 022 places
Matchs :
Mercredi 25 septembre – 14h15 : Fidji Uruguay (D)
Dimanche 13 octobre – 12h15 : Namibie Vainqueur du repêchage (B)
KUMAGAWA – Kumagaya Athletic Stadium
Date inauguration : 2003
Capacité : 24 000 places
Matchs :
Mardi 24 septembre – 19h15 : Russie Samoa (A)
Dimanche 29 septembre – 14h15 : Géorgie Uruguay (D)
Mercredi 9 octobre – 13h45 : Argentine Etats-Unis (C)
SHIZUOKA Ogasayama Sports Park Ecopa Stadium
Date inauguration : 2001
Capacité : 50 889 places
Matchs :
Samedi 28 septembre – 16h15 : Japon Irlande (A)
Vendredi 4 octobre – 18h45 : Afrique du Sud Italie (B)
Mercredi 9 octobre – 16h15 : Ecosse Russie (A)
Vendredi 11 octobre – 19h15 : Australie Géorgie (D)
TOYOTA –Toyota Stadium
Date inauguration : 2001
Capacité : 45 000 places
Matchs :
Lundi 23 septembre – 19h15 : Pays de Galles Géorgie (D)
Samedi 28 septembre – 18h45 : Afrique du Sud Namibie (B)
Samedi 5 octobre – 19h30 : Japon Samoa (A)
Samedi 12 octobre – 13h45 : Nouvelle-Zélande Italie (B)
OITA – Oita Stadium
Date inauguration : 2001
Capacité : 40 000 places
Matchs :
Mercredi 2 octobre – 19h15 : Nouvelle-Zélande Vainqueur repêchage (B)
Samedi 5 octobre – 14h15 : Australie Uruguay (D)
Mercredi 9 octobre – 18h45 : Pays de Galles Fidji (D)
Samedi 19 octobre – 16h15 : Quart de Finale 1
Dimanche 20 octobre – 16h15 : Quart de Finale 3
KUMAMOTO – Kumamoto Prefectural Athletic Stadium
Date inauguration : 1998
Capacité : 32 000 places
Matchs :
Dimanche 6 octobre – 16h45 : France Tonga (C)
Dimanche 13 octobre – 17h15 : Pays de Galles Uruguay (D)
FUKUOKA – Hakatanomori Football Stadium
Date inauguration : 1995
Capacité : 22 563 places
Matchs :
Jeudi 26 septembre – 16h45 : Italie Vainqueur du repêchage (B)
Mercredi 2 octobre – 16h45 : France Etats-Unis (C)
Samedi 12 octobre 19h45 : Irlande Samoa (A)
KOBE – Kobe City Misaki Park Stadium
Date inauguration : 1970 (rénové en 2000 pour la coupe du monde de football 2002)
Capacité : 50 889 places
Matchs :
Jeudi 26 septembre – 19h45 : Angleterre Etats-Unis (C)
Lundi 30 septembre – 19h15 : Ecosse Samoa (A)
Jeudi 3 octobre : Irlande Russie (A)
Mardi 8 octobre – 19h15 : Afrique du Sud Vainqueur du repêchage (B)
OSAKA – Hanazono Rugby Stadium
Date inauguration : 1929 (le plus ancien stade dédié au rugby du Japon)
Capacité : 30 000 places
Matchs :
Dimanche 22 septembre – 14h15 : Italie Namibie (B)
Samedi 28 septembre 13h45 : Argentine Tonga (C)
Jeudi 3 octobre – 14h15 : Georgia Fidji (D)
Samedi 13 octobre – 14h45 : Etats-Unis Tonga (C)
L’arbitre a sifflé, le match est lancé…c’est parti !

Votre voyage jour par jour

Mercredi 16 octobre 2019 Paris / Fukuoka

D’où que vous veniez en France, rendez-vous à l’aéroport Charles de Gaulle pour embarquer à bord de votre avion à destination du Japon. 

Jeudi 17 octobre 2019 Fukuoka

Malgré les heures de vol plus l’escale, vous avez réussi à dormir dans l’avion. Vous êtes un supporter en parfaite forme, bienvenue au Japon !

Fukuoka est la plus grande ville de l’île de Kyūshū située à l’ouest de l’archipel. Dégustez quelques spécialités locales au marché de Yanagibashi Rengo puis passez la soirée dans le quartier animé de Daimyo.

Vendredi 18 octobre 2019 Fukuoka / Kumamoto

Château de Kumamoto

Château de Kumamoto ©JNTO

Profitez de votre matinée pour une promenade relaxante dans le parc Ōhori d’où vous pourrez admirer un château du 17ème siècle.

Partez ensuite pour la ville de Kumamoto. Durement touché par les séismes de 2016, son château reste l’un des plus beaux du pays. Son donjon est en cours de rénovation et sera ouvert à la visite courant 2019. Au pied du château, le quartier commerçant de Sakuranobaba vous permettra de faire quelques emplettes et de manger local.

Samedi 19 octobre 2019 Kumamoto / Oita : Quart de finale* 

Le quart de finale approche, départ pour Oita où il aura lieu. Sur place, détendez-vous dans l’un des nombreux onsen (source chaude) de la ville. 

*Selon son classement à la suite des matchs de qualification, le XV de France jouera son quart de finale le 19 ou le 20 octobre. Bien sûr, rien ne vous empêche d’assister aux deux !

Dimanche 20 octobre 2019 Oita : Quart de finale

Avant le match, dégotez un izakaya (bistrot japonais) sur la route pour y déguster un plat régional : des sashimi de chinchard.

Lundi 21 octobre 2019 Oita / Hiroshima

Dôme de la bombe atomique à Hiroshima

Dôme de la bombe atomique à Hiroshima ©JNTO

Hiroshima est, de par son histoire singulière, une ville de construction récente.  Vous n’y trouverez pas de temples ou de château d’époque mais un parc et un musée dits de la paix qui ne vous laisseront pas indifférent. Ne manquez pas de vous réchauffer le soir autour d’un bon okonomiyaki, un plat généreux et réconfortant. Si vous allez chez Nagata-ya à 1 minute à pied du dôme de Genbaku, vous ne serez pas déçu.

Mardi 22 octobre 2019 Miyajima

Empruntez tôt le matin le tram et le ferry pour rejoindre Miyajima. Prenez le temps de découvrir cette île en y consacrant votre journée. Ça monte, ça descend, des temples se cachent partout et il y a même un tori dans la mer !

Mercredi 23 octobre 2019 Hiroshima / Kōbe

Avant de continuer votre périple, faites un tour au Hiroshima-jō, un château originellement bâti en 1590, détruit par la bombe atomique et reconstruit en 1958. Il témoigne du fort esprit de résilience de la ville.

En route pour Kōbe où les amateurs de viande se régalent grâce à son bœuf mondialement reconnu. Prenez place au comptoir pour admirer au mieux la préparation de votre plat, un vrai spectacle ! Le restaurant Takakura, non loin de la gare Kōbe-Sannomiya, est une valeur sûre.

Jeudi 24 octobre 2019 Kōbe / Kyōto

Kōbe est le meilleur point de départ pour atteindre le château de Himeji en à peine quarante minutes de train. Quand vous sortez de la gare, vous l’apercevez au loin. Il vous suffit de marcher le long d’une grande avenue tout en le voyant s’ériger devant vous.

Puis, partez directement pour l’ancienne capitale Kyōto. Passez la soirée dans le célèbre quartier de Gion et tentez d’apercevoir des geisha (dame de compagnie japonaise).

Vendredi 25 octobre 2019 Nara / Fushimi Inari

Quittez Kyōto jusqu’au soir. Passez la première partie de votre journée à Nara auprès des daims et revenez par le sanctuaire Fushimi Inari-taisha réputé pour son interminable – ou presque – allée de tori.

De retour à Kyōto, passez votre soirée au sein des arcades commerçantes de Teramachi et Shinkyogoku pour une session shopping suivie d’un dîner.

Samedi 26 octobre 2019 Kyōto / Tōkyō

Pour votre dernière journée à Kyōto, partez à la visite de ses deux monuments incontournables : le temple de l’eau, le Kiyomizu-dera, que vous atteindrez après avoir monté une longue rue piétonne emplie de magasins de souvenirs ; et le magnifique Pavillon d’or, le Kinkaku-ji, à contempler lors du coucher de soleil.

Du dimanche 27 au jeudi 31 octobre 2019 Tōkyō & Mont Fuji

Le mont Fuji et la région des 5 lacs

Le mont Fuji et la région des 5 lacs ©JNTO

Une semaine à Tōkyō, ce n’est pas de trop ! La capitale japonaise est très étendue et chacun de ses quartiers vaut le coup d’oeil. Privilégiez le temple d’Asakusa et la Skytree d’où vous aurez une vue panoramique sur la capitale, le quartier de Marunouchi avec le palais impérial, la gare de Tōkyō et son architecture occidentale et le quartier chic de Ginza, l’ouest de la ville avec ses quartiers animés (Shinjuku, Shibuya et Harajuku) et ses parcs (le parc national de Shinjuku et le parc Yoyogi près du sanctuaire Meiji-jingū en plein cœur d’une forêt). Et bien qu’il ne soit pas enneigé à cette période de l’année, respirez le grand air le temps d’une journée entre les lacs Ashi et Kawaguchiko pour admirer l’emblème japonais : Fuji-san. Réservez une excursion organisée pour en profiter en toute tranquillité. Les départs se font généralement depuis Shinjuku.

Vendredi 1er et samedi 02 novembre 2019 Yokohama : Demi-finale & Finale

Voici les deux journées phare de votre voyage : la demi-finale et la finale ! Filez au International Stadium Yokohama pour ces matchs d’envergure. Yokohama est une ville aérée dans laquelle vous prendrez plaisir à déambuler. Passez par le quartier chinois, emportez un baozi (petit pain fourré à la vapeur) et baladez-vous le long du port.

Dimanche 03 novembre 2019 Tōkyō

L’heure du départ est déjà arrivée. Que vous rameniez la coupe dans vos bagages n’est pas une certitude mais de beaux souvenirs, oui !

L'équipe du Japon

Informations pratiques

Aérien : réservez votre vol au plus tôt pour le payer le moins cher. Pensez à le réserver sur une connexion internet différente de celle où vous aurez effectué toutes vos recherches (afin d’éviter le piège du yield management !). Lors d’un circuit, il est préférable d’opter pour un ‘Parcours Multidestination’. Dans le cas de votre circuit spécial Coupe du monde de rugby 2019, pour une meilleure optimisation de votre temps, achetez un aller Paris / Fukuoka et un retour Tōkyō / Paris. Il n’existe pas de vols directs Paris / Fukuoka.  Préférez malgré tout un itinéraire vous faisant arriver en milieu d’après-midi au plus tard et comprenant une escale de 3 heures maximum. Ce sera à la fois plus pratique et confortable. Faites très attention à réserver tous vos vols avec la même compagnie car si un trajet rencontre le moindre problème,  le mélange de compagnies ne vous apportera aucune solution si ce n’est que des ennuis.

Bagages : pour un tel itinéraire, il est fortement recommandé de voyager en sac à dos. En effet, vous suivrez le XV de France, visiterez de nombreuse villes et changerez régulièrement d’hôtel. Sachez que les grandes gares japonaises proposent des consignes à bagages de différentes tailles appelées « coin lockers ». 

Billets coupe du monde : depuis le mois de septembre 2018, les billets sont en vente au public et ce,  sur le site officiel http://tickets.rugbyworldcup.com.

Hébergement : choisissez un hébergement selon votre budget mais le plus central possible afin de gagner du temps. La taille des villes japonaises n’a rien à voir avec celle des villes françaises. Comme vous vous déplacerez en shinkansen, privilégiez les environs des gares, par exemple. C’est là aussi que vous aurez le plus large choix de lignes de bus pour vous promener dans les villes.

Monnaie : échangez des euros en yens avant de partir. Cela vous évitera d’avoir à changer votre monnaie à l’aéroport où les transactions sont les moins intéressantes. Ayez toujours de la monnaie sur vous. Beaucoup de commerces japonais ne prennent pas la carte bleue. Vous trouverez très facilement des distributeurs ATM, dans les gares et les konbini principalement.

Transports : le JR Pass vous donne accès au réseau ferroviaire de tout le Japon. Vous pouvez en choisir la durée : 7, 14 ou 21 jours. Achetez-le en France et présentez votre voucher à la première gare visitée. 

Et maintenant, à vous de jouer !

Mascottes coupe de rugby 2019 Japon

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Ouaknine sylvie dit :

    Article clair, concis et avec beaucoup de détails alléchants d’une grande partie des villes où les français pourraient jouer
    Une grande connaissance du Japon jaillit de cet article.
    Bravo Delphine et on a vraiment envie d’y aller au pays du soleil levant.

  2. G.B. dit :

    Où le rugby devient un prétexte pour un programme de découvertes très alléchant ! Merci pour cet article et ces suggestions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *