May’n : Le retour au JE Live House

Pour cette 14e édition de Japan Expo, la chanteuse May’n a fait son retour sur la scène du JE Live House, deux ans après sa première venue. 

May'nMay'n au JE Live House - Photo Aurélie Renault

La salle, essentiellement masculine – rien de surprenant avec une jolie artiste féminine – est remplie. Bon nombre de personnes sont cependant juste assises, sans doute fatiguées de ces quatre jours de convention qui touchent à leur fin, ou simplement dans l’attente des Nightmare, précédés par Urbangarde.
La jeune femme, très en vogue au Japon, s’était déjà fait une place dans le cœur des Français lors du 12e impact de JE et bien avant cela en tant qu’interprète de grands titres de l’animation. Elle a donc joué devant un public en partie conquis d’avance, qui connaissait ses chansons. Certains ont cependant encore été surpris de reconnaître la voix de Sheryl Nome dans l’anime Macross Frontier (réalisé par Shôji Kawamori).

May'nMay'n au JE Live House - Photo Aurélie RenaultEn tant que chanteuse de génériques d’anime, la soprano a évidemment chanté Scarlet Bullet, opening de Hidan no Aria.

Mais elle n’a pas oublié ses autres titres phares, qui ont fait danser la salle, comme Chase the world.
La ballade Aozora (littéralement « ciel bleu »), ending de l’anime BTOOOM! ne sera pas sans rappeler à ceux présents lors du 12e impact, la phrase que May’n nous avait confié avant de quitter la scène : « We are all under the same sky » (Nous sommes tous sous le même ciel).
Enfin, puisque toutes les bonnes choses ont une fin, le concert se termine sur Diamond Crevasse, qu’elle qualifie comme étant sa « précieuse chanson ».
Bien que seule en piste, elle a su habiter au mieux l’espace par son jeu scénique habillé par des lumières colorées, dansantes et évoluant au gré de la setlist.
En somme, ce fut un moment agréable et dynamique. May’n a su choisir ses chansons sans se tromper, et les agencer d’une façon fort agréable. Mais une fois encore, un son trop fort et mal balancé aura eu raison de la qualité du travail de l’artiste, qui a pourtant donné le meilleur d’elle-même. 

May'nMay'n au JE Live House - Photo Aurélie Renault

Setlist :

Universal Bunny
Run Real Run
MC
Lion
Aozora
Scarlet Ballet
Chase The World
Diamond Crevasse

Photo Aurélie Renault © journaldujapon.com – Tous droits réservés.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *