Kylee, une vague de douceur au JE Live House

C’est à tout juste 19 ans, qu’entre Kylee sur la scène de la Live House, suite à Anam Kawashima : la promesse d’un moment de légèreté. De quoi être Crazy for her ! 

Kylee au JE Live House --Photo Florian Lambert-
 

Huit ans après ses débuts, Kylee vient apporter un souffle de jeunesse à Japan Expo… et visiblement, le public en est ravi puisque c’est devant une salle comble qu’elle s’est produite vendredi avec, sans grande surprise, une majorité masculine malgré la mixité du public.
La renommée de la jeune fille n’étant pas des moindres, les initiés étaient également de la partie, faisant vivre le Live House par leur participation aussi bien vocale que physique. Kylee ne manque d’ailleurs pas de satisfaire ces derniers en ouvrant le concert sur son très populaire album 17.

« D’origine américaine par son père »:http://www.journaldujapon.com/2013/07/japan-expo-14e-impact-petit-tour-dhorizon-des-invi.html, Kylee a grandi au pays de l’oncle Sam, et parle donc parfaitement l’anglais. Cette maîtrise lui permet d’échanger aisément avec son public, mais également de faire passer plus facilement les messages de ses chansons, leur donnant une profondeur qui resterait impalpable en japonais. Ainsi, elle demande que sa chanson Kimi ga Iru Kara, chanson thème du film Dareka ga Watashi ni Kiss wo Shita soit dédiée à une personne que l’on aime, à son/sa petit(e) ami(e), ses parents ou encore ses frères et sœurs.
Par sa prestance sur scène, on devine son habitude des larges publics, notamment lorsqu’elle dû chanter l’hymne national américain pour un match de la NBA, ou encore de la MLB.

Kylee au JE Live House --Photo Florian Lambert-
  

Kylee explique ensuite au public que la prochaine chanson est une reprise, sa première faite en anglais, avec ses amis Kurt Schneider et Sam Tsui, sur laquelle nous l’avions questionnée lors d’une conférence une heure auparavant.
Pour cette réinterprétation du titre de Pink, appelée Just Give me a Reason, la jeune américano-japonaise est accompagnée vocalement par Troy, le joueur de synthétiseur. Le duo fut porté par des claquements de mains tout le long de leur prestation.
Enfin, juste avant d’annoncer l’un de ses derniers succès, Crazy For You, la dernière chanson du live, la chanteuse ne manque pas de gratifier son public d’un joli compliment : « You guys have so much energy compared to U.S. ! » (Vous avez tellement d’énergie comparé aux Etats-Unis).
Un dernier « Merci beaucoup » en français, et la jeune fille quitte la scène avant de partir prendre son avion, mais – comme elle nous l’a assuré – avec beaucoup de beaux souvenirs suite à ce premier showcase que nous avons eu l’honneur de partager avec elle.

Kylee au JE Live House --Photo Florian Lambert-
 

Si le son était une fois de plus loin d’être parfait, il semblait tout de même plus agréable que sur les performances précédentes du Live House, sans doute grâce aux chansons plus calmes et avec moins d’instruments ou voix. Il aura malgré tout fallu parfois tendre l’oreille pour entendre et comprendre les paroles des chansons.
Bien que l’ambiance ne fut pas la plus explosive que la JE Live House ait pu connaître, le public était bel et bien présent, comme envoûté par la voix de Kylee, dans mélange de fragilité et de force prenante régnant dans la salle. Les applaudissements, largement généreux, ont prouvé qu’une fois encore l’âge ne faisait pas le talent. 

Kylee au JE Live House --Photo Florian Lambert-
 

Setlist :
And a special thanks to « Kylee official Facebook »:https://www.facebook.com/kyleeofficialfanpage for the setlist !

Missing You
It’s You
1/3 no Junjou na Kanjou
Kimi ga Iru Kara
Vacancy
Just Give Me a Reason
Crazy For You

Retrouvez toutes nos photos du concert

Photo Florian Lambert © journaldujapon.com – Tous droits réservés.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *