Sélection manga d’avril : de vos lectures ne perdez pas le fil !

Comme chaque mois l’équipe de Journal du Japon vous propose sa sélection de manga en tout genre. Ce mois d’avril est relativement chargé, avec environ 200 nouveautés, et Pika, Kazé Manga, Kana et IDP sortent chacun une vingtaine d’ouvrage, voir plus.
Pour faire le tri ce mois-ci, voici une sélection resserrée avec six titres qui ont retenu notre attention : deux nouveautés, deux séries en cours et deux fins. A vous de choisir !

Jean-Baptiste : À travers Chrno Crusade, Daisuke Moriyama a beaucoup influencé mes premières lectures. J’ai été très heureux de voir World Embryo sortir en France, et chaque nouveau tome est pour moi source de joie ! Cette série prend pied dans le malaise qui existe autour des nouvelles technologies, dont la plupart des gens ne mesurent pas les tenants et les aboutissants. Le téléphone portable et les ondes qui les relient ont été et sont encore à l’origine d’une phobie des technologies sans fil.
Malheureusement, cette série souffre de la même pathologie que certaines de ses consœurs issues du magazine mensuel Young King Ours : une publication reliée extrêmement lente. Un peu comme Drifters, mais à un stade moins dramatique. Malgré tout, la sortie d’un nouveau volume, chez les Japonais comme en France, reste un petit événement en soi !

Julien B. : Ça y est. Déjà. Psyren touche à sa fin. Quand on voit tous ces shônens qui dépassent allègrement les 40 ou 50 volumes, 16 petits tomes ça parait forcément bien trop court, et tellement injuste. Mais les voies du Shônen Jump sont impénétrables, et les lecteurs du magazine auront signé son arrêt de mort. Un désaveux qu’on a bien du mal à comprendre, tant ce titre bourré de qualités et parfaitement orchestré ne nous aura jamais déçu.
Ne reste plus qu’à espérer que cette fin anticipée ne soit pas trop frustrante, l’auteur ayant semble-t-il eu un peu de marge pour s’y préparer. Mais de toute façon, quel que soit le final, le voyage, lui, valait totalement le coup.

Fabien : Le garçon d’à côté est un manga en 13 tomes de Robico. Son nom ne vous dit peut-être rien mais il est possible que son titre original, Tonari no Kaibutsu-kun ne vous soit pas inconnu car elle a eu le droit à une série animée en 2012 qui sera prochainement disponible chez Black Box.
Nous y suivons l’histoire de Shizuku Mizutani, une lycéenne modèle qui va faire la connaissance de Haru Yoshida dont le comportement est très différent du sien. De fils en aiguilles, ils apprendront à mieux se connaître, et des sentiments commenceront à apparaître… Sous ce pitch très classique se cache en fait une série mixant habilement humour et romance, le tout avec tout un tas de personnages attachants. Le premier volume du manga Le garçon d’à côté est d’ores et déjà disponible chez Pika !

Paul : I am a Hero volume 10, voilà un titre qui sera à coup sûr dans mes prochains achats. Car maintenant que la vague zombie est retombée après avoir été très en vogue en 2013, le constat est relativement simple : ce manga signé Kengo Hanazawa est parmi les meilleurs – voir le meilleur tout court – de sa catégorie : histoire très bien ficelée, mise en scène cinématographique bluffante, suspens oppressant, angle de vue totalement novateurs souvent inspiré du monde des jeux vidéo et enfin des personnages souvent surprenant, qu’on les aime ou qu’on les déteste.
Finalement le seul bémol, en dehors d’un graphisme pas forcément très vendeur, c’est que chaque tome se dévore en quelques dizaines de minutes et que le temps jusqu’au suivant est très long, comme un épisode de The Walking Dead qui ne paraîtrait qu’une seule fois tous les quatre mois. Addiction quand tu nous tiens !!!

Loys : Pour ce mois d’avril, mon intérêt se porte sur le second tome de Wet Moon d’Atsushi Kaneko (Bambi, Soil), prévu en trois tomes. Le mystère m’attire, m’intrigue, m’obsède et me possède même ! L’auteur nous plonge à nouveau dans un thriller insondable et torturé, dénonçant au passage quelques travers de la société. Le dessin est toujours maîtrise et le côté net et gras de son trait colle parfaitement avec l’ambiance !
Dans un Japon des années 60, L’homme essaie d’aller sur la Lune… Sata, un jeune inspecteur, enquête sur le meurtre d’un ingénieur. Mais lors de l’investigation il laisse s’échapper la suspecte numéro un dans l’affaire, perdant subitement connaissance en la poursuivant. Succombant doucement dans une sombre folie, il est sans cesse assailli par une douleur lancinante causée par un bout de métal dans sa tête. La suspecte devient petit à petit son obsession…
Amateurs de mystères insolubles, voici une série à suivre !

Marion : Clap de fin pour Vampire Knight, chez Panini. Publiée depuis 2007 en France, la saga vampirique de Matsuri Hino tire sa révérence, après 7 ans de bons et loyaux services. On ne peut enlever à la mangaka d’avoir atteint l’apogée de son art par son graphisme sublime, mais cela n’enlève rien au fait que le scénario partait, depuis un moment déjà, dans trop de directions différentes. La fin se faisait désirer.
La nostalgie des débuts de la série reste cependant bien présente et c’est avec un peu de regrets que je dirai adieu à Yuki, Zero et Kaname, le triangle amoureux passionnel de ce shôjo dramatique. J’espère quand même avoir mon lot de révélations sur le plan final de Kaname, et obtenir une conclusion digne de ce nom sur les Vampires, les Sang-purs et les Hunters. A noter que ce volume 19 se verra offrir une édition collector. Sortie prévue le 16 avril.

Voilà pour ce mois-ci, JDJ vous souhaite de bonnes lectures !

Japan in Motion : Et vous, quel Japon préférez-vous ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *