Japanimation : Les nouvelles séries de l’été

L’été est arrivé et avec lui de nouvelles séries animées. Certaines ont d’ailleurs déjà commencé ou ont été diffusées en avant-première lors de cette Japan Expo 2015. Nous allons rapidement vous les présenter, en mettant particulièrement l’accent sur les franchises déjà connues en France ainsi que sur les plus gros projets. En guise de bonus, quelques chiffres et statistiques, notre dada chez Journal du Japon.

À titre d’information, des bandes-annonces de la plupart des séries sont visibles en cliquant sur leurs titres. Bonne lecture, en espérant que vous trouverez votre bonheur dans cet été animé !

Des séries animées pour passer l’été

GangstaLes adaptations de mangas sont une nouvelle fois dominantes pour cette période estivale. Parmi celles-ci, quelques-unes sont déjà connues dans notre langue, à commencer par Gangsta (Glénat), titre mature qui est animé par le studio Manglobe. De son côté, Studio Deen nous propose de découvrir la suite de la romance homosexuelle présentée dans Junjo Romantica (Asuka). Autre ambiance pour J.C. Staff avec Prison School (Soleil), qui ne devrait pas être avare en fan service, à l’image de To Love Darkness 2 (Tonkam) de Xebec. Mais la douceur ne fait pas de mal et ça tombe bien puisque Bones nous en proposera avec Shirayuki aux Cheveux Rouges (Kana), tout comme Non Non Biyori Repeat (Clair de Lune) chez Silver Link. D’autres suites débuteront puisque les 3e saisons de Wooser no Sono Higurashi de Sanzigen, Fate/Kaleid Liner Prisma☆Illya de Silver Link et de la populaire comédie romantique Working!! de A-1 Pictures seront-elles aussi présentes. Hetalia de Studio Deen aura lui sa 4e série alors qu’il s’agira de la 5e pour Tekyû chez Millepensee.

Shirayuki aux Cheveux RougesDu côté de l’inconnu, rappelons les adaptations des succès japonais Jitsu wa Watashi wa et Monster Musume no Iru Nichijô qui sont respectivement animés chez TMS Entertainment et le duo Lerche/Seva. Grande surprise avec l’arrivée sur les écrans de Ushio to Tora, un manga terminé il y a près de 20 ans par Kazuhiro Fujita grâce au jeune studio Mappa. Pour le reste, citons Aoharu x Kikanjû, Gakkô Gurashi, Himôto! Umaru-chan et Jôkamachi no Dandelion. N’oublions pas les formats courts avec Danchigai, Million Doll, Okusama ga Seito Kaichô, Wakaba Girls et Wakako-Zake.

Même si elles se font plus discrètes ces derniers mois, les adaptations de light novels répondent toujours présentes. La fantasy est représentée avec Kûsen Madôshi Kôhosei no Kyôkan chez Diomedea et Rokka no Yûsha du côté de Passionne. Dans un thème assez similaire, à savoir le MMORPG, nous retrouverons Gate: Jiei-tai Ka no Chi ni te, Kaku Tatakaeri de A-1 Pictures et Overlord de Madhouse. Autre ambiance avec la comédie Shimoneta to Iu Gainen ga Sonzai Shinai Taikutsu na Sekai de J.C. Staff. Terminons avec le retour d’une franchise avec Durarara!! x2 Ten du jeune studio Shuka.

CharlotteDix productions originales seront présentes sur les écrans cet été et il y en aura pour plusieurs types de public, dont les amateurs de suites. Les amateurs de mechas pourront ainsi se réfugier vers Aquarion Logos, troisième série de la franchise Aquarion qui est produite par Satelight avec l’aide de C2C. Autre retour de Satelight avec Senki Zesshô Symphogear GX. N’oublions pas Gatchaman Crowds Insight, suite directe de Gatchaman Crowds qui est une nouvelle fois animée chez Tatsunoko Production. Gardons le plus attendue pour la fin avec Dragon Ball Super qui sera doté d’un scénario original écrit par Akira Toriyama en personne avec Toei Animation à la production. Que donnera cette nouvelle série dans le cœur des fans ?

God Eater

Du côté des nouvelles franchises, il y a tout d’abord une série qui est principalement destinée au public féminin, Makura no Danshi de Feel et Assez Finaud Fabric. L’énigmatique Ranpo Kitan: Game of Laplace du studio Lerche diffusé dans la célèbre case horaire Noitamina est lui aussi une production originale. Vous appréciez l’aventure et l’héroïc-fantasy ? Alors Chaos Dragon: Sekiryû Sen’eki de Connect et Silver Link est fait pour vous. Les créateurs de Clannad et Angel Beats que sont le développeur Key et le scénariste et compositeur Jun Maeda sont de retour avec un titre inédit sur tous supports, Charlotte qui bénéficie du travail d’animation de P.A. Works. Terminons avec deux titres plus classiques qui s’orientent vers la tranche de vie, Classroom Crisis (Lay-Duce) et Venus Project – Climax (Nomad).

Il reste encore quelques titres à présenter, notamment du côté des adaptations de jeux vidéo, à commencer par l’attendu God Eater du studio Ufotable. Deux suites seront présentes avec les idoles de The iDOLM@STER Cinderella Girls 2nd SEASON (A-1 Pictures) et Yōkai Watch Second Season (Oriental Light and Magic). La diffusion de Miss Monochrome 2 est également prévue chez Liden Films et Sanzigen. Notons enfin l’animation des dôjinshi Sore ga Seiyû! de Kenjiro Hata par Gonzo et celle de figurines chez Feel et PRA dans Bikini Warriors.

Des statistiques pour bien analyser l’été

Rokka no YûshaIl est désormais temps d’analyser les différentes tendances qui se dégagent de cette période estivale. Le nombre de séries proposées est assez impressionnant puisqu’elles seront 45. Sur la même saison, l’année 2010 n’atteignait même pas la vingtaine. Comment cela peut-il s’expliquer ? L’explication la plus logique semble principalement venir du nombre de suites qui étaient peu présentes il y a encore quelques années alors que en ce mois de juillet, 17 d’entre-elles arrivent sur les écrans. À titre de comparaison, 28 nouvelles franchises animées débuteront. Le format le plus adapté est le manga avec 23 séries, suivi par les productions originales qui sont au nombre de 10. Viennent ensuite 6 light novels, 3 jeux vidéo ainsi que 3 tirées d’autres formats (Figurines, dôjinshi et personnage).

Ushio to Tora

Voilà donc de quoi divertir les adeptes d’œuvres originales et de séries animées tirées de manga. Plusieurs éditeurs sont concernés par ces adaptations, mais aucun n’est vraiment plus présent que les autres puisque le meilleur dans le domaine, Hobunsha a le droit à trois séries tandis que certains comme Kadokawa, Shueisha ou Square Enix en ont deux. D’autres en ont une, à l’image de Akita Shoten, Kodansha ou Shogakukan.  Le retour à la hausse du nombre de productions originales continue de se confirmer pour cette période de l’année grâce aux bonnes ventes de certaines d’entre elles en 2014. La mode du MMORPG ouverte en 2012 avec Sword Art Online est de plus en présente dans les transpositions de light novels. Manque d’originalité ou recherche du succès commercial facile ?

Nous avons également pris les deux principaux genres de chaque série pour observer ce point et aucune surprise n’est à noter avec le retour des habitués, à savoir l’humour, la tranche de vie, l’action et du fantastique. Vient ensuite un peu de romance, de thriller, de science-fiction et d’univers musical.

Formats d'origine Genres

Cet article touche désormais à sa fin. Pour plus d’informations sur les différentes œuvres évoquées, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de notre partenaire Icotaku. En ce qui concerne les diffusions en simulcast, vous pourrez retrouver les épisodes proposés par les éditeurs chaque jour sur notre Twitter. Dans quelques jours arrivera également sur Facebook le traditionnel album simulcast où vous retrouverez les fiches descriptives de toutes les licences de l’été. Pour finir, n’hésitez pas à nous dire quelles sont les séries qui vous intéressent pour ces trois mois estivaux. Nous vous souhaitons à tous et à toutes un bon été de japanimation !

Vous aimerez aussi...

20 réponses

  1. 6 juillet 2015

    […] Et voilà c’est tout pour ce mois-ci ! Si vous n’en avez pas assez à vous mettre sous la dent, n’oubliez pas que de très nombreux animes vous attendent : Japanimation – les nouveautés de l’été ! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *