Attentes de la rentrée : des mangas, et ça repart !

Septembre est là, inéluctablement. Mais ce n’est pas une raison pour se laisser abattre ou broyer du noir. Pour votre santé, Journal du Japon vous recommande donc de consommer 5 mangas et anime par jour, à choisir parmi les 180 sorties toutes fraiches de ce mois-ci, dont une vingtaine de nouvelles séries et autant de one-shots.

Et pour être sur de bien respecter les AJR, voici la prescription de l’équipe : 3 nouveautés, 3 séries en cours, et 2 ultimes volumes, soigneusement répartis entre une bonne dose de shônen et seinen, une touche de shôjo, mais aussi un peu de ecchi et de boy’s love pour faire bonne mesure.
Et surtout n’oubliez pas, l’abus de mangas est excellent pour la santé, à consommer sans modération !

Attentes JDJ - Septembre 2015

Les nouveautés, pour booster la créativité

Please love me 1 - DelcourtPaul : Les noms de mangakas shôjos célèbres en France se comptent sur les doigts d’une main, ou deux, mais il y a aussi quelques jolis outsiders, comme Aya NAKAHARA, qui va nous proposer en septembre sa 4e série publiée dans l’hexagone, chez Delcourt : Please Love Me ! L’auteure de Lovely Complex et Berry Dynamite nous propose de suivre la vie d’une femme adulte, Michiko, 29 ans, dont la société vient de faire faillite. Comment, alors, continuer d’entretenir son jeune amant encore étudiant ? Sa rencontre avec Kurosawa, son ancien  chef qu’elle détestait plus que tout, pourrait bien tout changer.
Un pitch amusant, une touche d’originalité, et probablement une nouvelle dose d’humour sont à prévoir pour ce nouveau titre. Pour ne rien gâcher, le coup de crayon de NAKAHARA continue de s’étoffer d’année en année. Tout est en place et il n’y a plus aucune raison d’attendre, puisque le titre est déjà sorti chez vos libraires… Foncez !

Hamatora 1 - KurokawaQuentin : En tant que fan de Blood Lad, je me devais de vous parler de Hamatora – The Comic. En effet, cette série en trois volumes de Yukinori KITAJIMA est également dessinée par Yûki KODAMA, auteur du manga vampirique. Celui-ci, déjà responsable du chara design de l’anime Hamatora diffusé l’an dernier, prend lui-même les crayons pour le versant manga de ce projet cross-media, préquelle de la série. 
Et même si je ne me suis pas attardé sur l’anime en raison d’avis pour le moins mitigés, avec l’arrivée du manga en France le 10 septembre chez Kurokawa, je ne peux que me jeter dessus. Pourquoi donc ? Tout d’abord parce qu’on tient là un seinen à l’humour complètement barré, tout comme Blood Lad. Le trait de KODAMA lui ira donc à la perfection. Et niveau scénario, on retrouve une agence de détective dirigée par des héros totalement égocentriques, usant d’un pouvoir spécial appelé « Minimum », qui vont se retrouver à enquêter sur un serial killer. Assez classique, me direz vous, mais toujours efficace sur moi !
Vous voulez en savoir plus pour vous décider ? Direction notre interview de Kodama himself alors, qui en parlait avec nous au dernier Salon du Livre de Paris !

Last Hero Inuyashiki 1 - Ki-oonFabien : Hiroya OKU, l’auteur du désormais célèbre Gantz, fait son grand retour en France aux éditions Ki-oon avec Last Hero Inuyashiki, une œuvre de science-fiction nous présentant des super-héros pas comme les autres dans une ambiance qui semble assez spéciale et peu commune dans l’univers des mangas.
En effet, nous y suivrons Ichiro Inuyashiki, un père de famille vivant dans la solitude et travaillant dans des bureaux, qui découvre un jour durant un banal examen qu’il a un cancer en phase terminale. Alors qu’il faisait le point sur sa misérable vie de nuit dans un parc, il se trouve frappé par une étrange lumière… Et ne sera plus jamais le même puisque cet impact a fait de lui un cyborg. C’est le début d’une nouvelle vie pour notre héros. Comment utilisera-t-il ses pouvoirs ? Est-il le seul dans ce cas ? Début de réponse dans le premier volume de Last Hero Inuyashiki, le 10 septembre.

Les séries en cours, pour faire travailler la mémoire

In These Words 2 - TaifuCharlène : Grâce au travail de Taïfu Comics, nous avions pu découvrir à JE 2014 le manga de Guilt | Pleasure, qui avait déchaîné un vent de folie dans le milieu boy’s love. Avec In These Words, le duo marque les esprits tant ce thriller psychologique, car c’est de cela qu’il s’agit, nous passionne.
On y suit le profiler Katsuya Asano face au célèbre tueur en série Shinohara Keiji, qui semble ne vouloir révéler ses impairs qu’à ce jeune profiler. Entre celui-ci et le criminel, on découvre une relation plus complexe qu’il n’y parait, passant de proie à victime sans arrêt et nous laissant sur des faux-semblants mélangeant rêve et réalité. Une confusion des sens totale qui nous réservait une fin de tome au suspense haletant ! Vivement donc ce second tome pour y voir plus clair.

The Arms Peddler 7 - Ki-oonJulien : S’il y a une sortie ce mois-ci qui répond à la notion « d’attente », c’est bien The Arms Peddler, l’autre tête d’affiche dark-fantasy du catalogue Ki-oon. Une série qui en seulement 6 tomes avait si bien su séduire son lectorat que ces 2 années de pause, contrainte et forcée, auront été une vraie torture. D’autant plus que la belle Garami nous avait laissé en plan en plein cœur du nouvel arc, avec de nouveaux indices à portée de main et une tension sur la pente ascendante…
Souhaitons alors que la sortie de ce nouveau tome signifie la fin des ennuis de santé du dessinateur Night Owl. Et en espérant que son scénariste Kyôichi NANATSUKI, entre temps à l’œuvre sur Area D, parvienne à concilier efficacement ses deux titres, croisons les doigts pour que ce tome 7 soit rapidement suivi de beaucoup d’autres.

L'attaque des Titans 15 - PikaAudrey : Inutile de présenter à nouveau L’attaque des Titans, sacré succès aussi bien en animé qu’en manga. Et même après tout ce temps, il faut bien dire que Hajime ISAYAMA continue de maîtriser un scénario très élaboré et construit sur de terrifiants secrets, entre l’origine des murs et celle des titans. Ce n’est pourtant pas contre ces monstres mangeurs d’hommes que Eren et ses amis doivent désormais se battre, mais contre une menace au sein même de la cité…
J’ai franchement hâte de lire la suite pour découvrir si l’humanité survivra à cette bataille sanglante, parce que l’histoire est diablement captivante, et qu’on s’attache vraiment au sort de chacun des personnages ! Rendez-vous le 9 septembre pour le quinzième tome, chez Pika !

Les titres qui se terminent, pour stimuler l’imagination

Nozokiana 13 - KurokawaTatiana : Le manga érotique Nozokiana de Wakō HONNA arrive a son terme, ce savoureux mélange entre histoire de fesses et romantisme emprunt de naïveté prend fin avec son 13e tome. Comme quoi on peut faire un manga érotique avec un vrai scénario ! Et ce choix improbable des éditions Kurokawa aura été payant.
Emiru et Tatsuhiko semblent enfin s’être trouvés après 12 volumes de faux semblants et de cachotteries malsaines. Plus besoin de trous, le sombre passé et les traumatismes d’Emiru ont été dévoilés, mais est-ce pour autant la fin ? Est-il si facile de passer outre ces deux ans de voyeurisme et de fantasmes ? Emiru propose alors un dernier jeu entre eux. Le tout dernier, assure-t-elle…
Je pourrais dire que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce manga et qu’il est bien plus profond qu’il n’y parait au premier coup d’œil, mais je pense que vous allez déformer mes propos. N’est-ce pas ? Dans tous les cas, si vous avez l’âge, je vous encourage à le découvrir.

Fullmetal Alchemist 13 - KurokawaMarion : On ne présente plus ni Fullmetal Alchemist, ni sa mangaka Hiromu ARAKAWA, tant les deux ont maintes qualités qu’ils ont su nous prouver au fil des années. Il est temps pour l’éditeur Kurokawa de nous présenter l’ultime intégrale de l’œuvre, la 13e donc, qui regroupe les deux derniers volumes de la série.
Nous avons suivi les frères Elric à la recherche de leurs corps disparus suite à une transmutation humaine et il va sans dire que les deux enfants ont énormément grandi et parcouru du chemin. Au cœur d’Amestris, ils ont été au contact des Homonculus, se sont mêlés d’un peu trop près aux histoires louches de l’armée et ont découvert bien des secrets sur l’alchimie qui régit leur monde…
Je sais d’avance la conclusion épique et les adieux déchirants, mais ce fut un plaisir de relire cette épopée avec un scénario maîtrisé et un panel de personnages attachants et drôles autant que touchants. Et si Hiromu ARAKAWA vous manque déjà, vous pouvez retrouver ses autres séries publiées chez le même éditeur, telles qu’Arslân ou bien encore Silver Spoon.

CONCOURS : Amateurs de visual novel et de 2nd degré : le jeu Punch Line tu dois gagner !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *