Japan Expo 2016 : les 20 invités à ne pas rater !

À une semaine l’édition 2016, Journal du Japon recense pour vous les invités à ne manquer sous aucun prétexte à Japan Expo cette année. À l’instar des éditions précédentes, les artistes sont nombreux et les thématiques représentées le sont également ; de quoi contenter les amateurs de mangas comme les amoureux de jeu vidéo, de cosplay ou encore de musique. Pour préparer au mieux votre immersion au cœur de l’événement, voici notre liste non-exhaustive des invités, nos favoris en somme, avec tous tous les informations et liens vers lesquels vous diriger pour en apprendre tout savoir sur ces artistes.

Vous avez de quoi noter ? Alors en route pour cette sélection, faites vos jeux !

Japan-Expo-17

 

Manga 

9782845999145-T

Chaque année Japan Expo fait le bonheur de ses aficionados en proposant de nombreux invités, dont beaucoup de mangaka. Cette édition 2016 ne déroge pas à la règle, puisque vous aurez l’occasion cette année de rencontrer Hiro MASHIMA, auteur de la série phare Fairy Tail et invité d’honneur de cette thématique !

Très populaire en France, la saga de MASHIMA fête cette année son dixième anniversaire à Japan Expo en vous offrant dédicaces et conférences exclusives ! Rendez-vous donc jeudi, vendredi et samedi sur son stand, ainsi que sur celui de son éditeur, Pika éditions, le 7 juillet de 10h30 à 11h30 ; de 14h à 14h30 ; le 8 juillet de 15h à 16h et le 9 juillet de 10 à 11H ! Plus d’informations sur les modalités d’inscriptions aux séances de dédicaces ici.

Résumé : Dans un monde régit par les guildes de magie, la jeune Lucy aspire à intégrer l’une des plus célèbres d’entre elles, Fairy Tail. Dotée de pouvoirs d’invocations, elle pense pouvoir rejoindre la guilde et est prête à tout pour y parvenir, jusqu’à se faire piéger par un imposteur se faisant passer pour un membre de Fairy Tail… Alors que celui-ci s’apprête à en faire son esclave, Natsu, un manieur de feu intrépide que Lucy avait rencontré auparavant, intervient pour la secourir.

 

gwendoline_01_m

Les éditions Isan manga raviront les plus nostalgiques d’entre vous avec la venue de Yoko HANABUSA, auteure du célèbre manga des années 1980, Gwendoline (Lady Lady !! en VO), réédité depuis 2015 chez l’éditeur. Accompagnée de Harumo SANAZAKI (auteure d’Angel Wars), la mangaka, réputée pour son caractère didactique, partagera ses techniques et son savoir avec vous à travers des masterclass inédites. Et pour les fans inconditionnels de Gwendoline, il existe la possibilité de passer une heure en compagnie de Yoko HANABUSA en se procurant un ticket zen, qui vous permettra de repartir avec un dessin personnalisé de la mangaka, ainsi que le tome 3 de la version rééditée de Gwendoline.

Résumé : Gwendoline, une jeune fille de noble naissance, vit avec sa famille anglaise depuis la mort de sa mère, d’origine japonaise. Alors qu’elle profite pleinement de son quotidien en compagnie de sa demi-sœur ainsi que de ses voisins et amis, l’arrivée de sa future belle mère et de ses deux enfants dans la maison familiale promet de chambouler le paysage…

 

Saint-Seiya-Saintia-Sho-1-kurokawaPuisque l’on parle de classiques, Chimaki KUORI, auteur du spin-off de la saga Saint Seiya intitulé Saint Seiya : Saintia Shô sera également de la partie, pour célébrer le dixième anniversaire de la série mythique ! C’est sur le stand des éditions Kurokawa que vous pourrez la rencontrer la mangaka. L’occasion rêvée de vous entretenir avec une fan invétérée de la saga, devenue une contributrice à part entière de l’univers Saint Seiya. Les séances de dédicaces de Chimaki KUORI auront lieu les 7, 8 et 10 juillet à 11h, 14h45 et 10h30. Elle sera également accompagnée de Shiori TESHIROGI la mangaka de Saint Seiya : The Lost Canvas, que nous avions rencontré en 2013 au Cartoonist pour parler avec elle de ces chevaliers qui avaient changé sa vie.

Résumé : L’histoire se déroule après les événements de la bataille du Sanctuaire, durant laquelle sévirent les affrontements entre les chevaliers de bronze d’Athéna et les chevaliers d’or du Sanctuaire. On y découvre l’existence des Saintia, femmes guerrières ayant, elles aussi, juré fidélité à la déesse de la guerre.

 

image-1463579789Nous vous en parlions dans notre récapitulatif des nouvelles licences du mois juillet, le nouveau manga des éditions Ki-oon, Awaken, sera présenté à Villepinte par son auteur Hitori RENDA. Dans la lignée de son œuvre précédente, King’s Game, Awaken s’annonce comme un titre fantastique, mort et suspense et mystère s’entremêlent. Mais qui de mieux que son auteur pour vous en parler ? Pour rencontrer Hitori RENDA, et peut-être remporter des dessins exclusifs de celui-ci, rendez-vous sur le stand de Ki-oon tous les jours de 11h à 12h, puis de 15h à 16h.

Résumé : Dans un Japon contemporain menacé par un virus inconnu transformant les êtres humains en hybrides (homme à tête de serpent, de girafe…), le gouvernement décide de former une unité spéciale composée de scientifiques et professionnels du combat, dans l’optique de dissimuler l’existence des « Awaken », les éveillés. Le jeune Kanata, lycéen aux capacités sur-développées, se retrouve soudainement – et malgré lui- entraîné dans une guerre contre des assaillants extrêmement dangereux.

 

drifters-1-tonkamDans le rayon des exclusivités, on retrouvera également Kôta HIRANO, connu du grand public pour son manga Hellsing. L’occasion pour ce dernier de discuter avec vous de sa dernière œuvre en date aux éditions Delcourt-Tonkam, Drifters, en compagnie du producteur ainsi que de l’éditeur de l’adaptation anime. Vous pourrez ainsi assister à une discussion sur les coulisses du travail d’HIRANO, à l’issue de laquelle vous aurez la possibilité de poser des questions au mangaka ainsi qu’au producteur de l’anime. Une projection d’extraits de l’anime Drifters est d’ailleurs d’ores et déjà prévue, ainsi qu’une avant première des deux premiers épisodes ! La conférence aura lieu samedi 9 juillet de 10h15 à 11h15.

Résumé : Alors que Toyohisa combattait pendant la bataille Sekigahara, il se retrouve subitement téléporté dans une dimension parallèle. Perdu dans un monde inconnu, il comprend néanmoins qu’il n’est pas le seul samuraï de la bataille à s’être vu déporté ; il va à présent devoir prendre part à un conflit dont l’un des protagonistes n’est autre qu’Oda Nobunaga.

 

9782344006900-G

Enfin, cette année sera l’occasion pour vous de rencontrer la mangaka Linco, invitée par les éditions Glénat pour sa première Japan Expo. Au programme : présentation et découverte de son manga Chroniques de Lapicyan, une œuvre spécialement dédiée à nous autres, lecteurs français ! En effet, les éditions Glénat travaillent en collaboration directe avec Linco qui réalise une série en alliant les univers occidentaux et orientaux. Pour voir le résultat, venez rencontrer l’auteure japonaise le 7 juillet à 13h45.

Résumé : L’histoire prend place dans un univers idéal où esprits de la nature et humains vivent en osmose, dans le royaume de Lapicyan. Cependant, les hommes se retournent finalement vers les esprits, attirés par des gemmes détenues par ces derniers. On suit alors Sul, une jeune fille mi-humaine mi-esprit vivant dans un village paisible éloigné du royaume ;  jusqu’à lors bien loin d’imaginer la teneur des événements. Sa rencontre avec Ruri, un esprit redoutable chamboule son quotidien et l’amène à se questionner sur ses origines, et à prendre part dans un conflit qui s’avère décisif pour l’avenir de son espèce.

 

De nombreux autre mangakas ou auteurs de BD aux influences nippones seront présents sur le site de l’exposition. Pour consulter les fiches de ces derniers, cliquez sur leur nom :

 

Japanimation

Même si le manga est très présent cette année , rassurez-vous, les invités du milieu de la japanimation sont tout aussi prestigieux ; et rien de tel pour commencer qu’un taulier de la discipline : Redjuice, véritable touche-à-tout récemment encensé pour ses travaux en temps que chara-designer sur trois longs métrages adaptés des œuvres de Keikaku ITOH : Genocidal Organ, Harmony et The Empire of Corpses. Choisi par les différents studios d’animation en charge de chacun des trois films, Redjuice est le liant entre ces derniers et donne une ligne directrice à la trilogie, à travers son style graphique si particulier. Illustrateur confirmé, l’artiste japonais est courtisé par tous les studios et délivrera, à Japan Expo, son ressenti quant aux enjeux de l’illustration et du design ; ne manquez donc pas ses conférences et séances de dédicaces, Redjuice ayant réalisé pour l’occasion un support graphique exclusif pour ses fans français ! (7 juillet en dédicace de 11h15 à 12h15 puis en masterclass de 14h15 à 15h45 ; 8 juillet de 14h à 15h).

k2c4ffps_by_redjuice999-d6oemps

Autre invité de marque et fier représentant français reconnu pour ses travaux au Japon,  Thomas Romain fait figure de précurseur pour les apprentis designers français souhaitant s’exiler sur l’archipel : premier étranger co-créateur d’un anime au Japon (Basquash!), l’artiste avait, au préalable, fait ses preuves dans l’hexagone, par l’intermédiaire de la très populaire série Code Lyoko. D’abord passionné par le dessin, les influences nippones de Thomas Romain sont observables dans ses nombreuses œuvres, et ses multiples contacts avec de grandes firmes internationales du milieu de l’animation (Satelight, CAPCOM) témoignent de sa réussite ; il sera à Japan Expo tous les jours, en compagnie de son collègue Stanislas Brunet afin de vous faire partager leur expérience exceptionnelle de l’animation japonaise (7 juillet de 12h à 13h ; 8 juillet de 12h30 à 13h30 ; 9 juillet de 12h45 à 13h45 ; 10 juillet de 14h30 à 15h30).

Thomas Romain

Enfin le volet japanime, comme pour la thématique manga, mettra lui aussi la licence Saint Seiya à l’honneur avec un focus sur les 10 de Saint Seiya : The Lost Canvas. À l’occasion de son premier voyage en dehors du Japon, Yûko IWASA, directrice de l’animation sur D.Gray-Man et The Lost Canvas a choisi Japan Expo pour célébrer le 10e anniversaire de la série. Elle est accompagnée de Osamu NABESHIMA, réalisateur de l’anime, pour des dédicaces et une conférence. Retrouvez, enfin, la suite de la liste des producteurs invités à Japan Expo ici.

 

Musique

Comme chaque année, de nombreux musiciens seront de la partie pour rythmer vos après-midi à coups de refrains J-rock ou J-Pop effrénés. Puisque l’on parle de J-rock, comment ne pas s’attarder sur le retour tant attendu de… MWAM, aka Man With A Mission. Déjà présents lors de l’édition 2012 de Japan Expo, le groupe originaire de Shibuya avait notamment mis le feu à la scène en 2012 en reprenant Smells like teen spirit de Nirvana devant un public complètement acquis à sa cause. Le retour du quintet canin du côté de Villepinte promet un show de folie à ne manquer sous aucun prétexte : vous pouvez d’ores et déjà bloquer votre journée du 9 juillet et vous préparer à prendre part à l’euphorie electro-punk d’un concert dont vous vous souviendrez ! On vous conseille vivement de retrouvez nos deux interviews du groupe (dans nos colonnes ou celle de Paoru.fr) pour en apprendre plus sur l’histoire déjantée de la naissance de la meute la plus mordante du Japon !

 

 

Si nos amis à têtes de loups sont donc des habitués de la scène Karasu, vous aurez, cette année plus que jamais, l’opportunité de découvrir des nouveaux talents issus de l’archipel nippon. En effet, l’édition 2016 de Japan Expo marque l’inauguration des Tremplins découvertes de la J-Music, ayant pour objectif la mise en avant de groupes ne s’étant encore jamais produits en France. Parmi les participants, JDJ se penchera tout particulièrement sur le cas de Zeze-Haha, cocktail explosif de pop rock et de funk underground ! Le quatuor tokyoïte, réputé pour son énergie débordante et sa générosité sur scène, enflammera la scène de Japan Expo les 8 et 10 Juillet (15h45 – 16h30 ; 16h30 – 17h15).

Vous pouvez retrouver l’ensemble des artistes présents à Japan Expo 2016 dans notre récap J-music du mois de Juin !

 

Jeux vidéo

Vous en avez probablement déjà entendu parler, cette année marque le vingtième anniversaire de l’une des franchises les plus populaires du jeu vidéo : Pokémon ! Pikachu et sa bande de joyeux petits amis sont omniprésents dans les médias et tous les amateurs de jeu vidéo n’ont qu’une chose en tête : Pokemon Sun et Moon ! Annoncés pour la fin d’année, les deux nouveaux opus de chez Nintendo sont accompagnés d’une campagne publicitaire exceptionnelle étendue tout au long de l’année, allant de la publication de teasers, à des distributions mensuelles de Pokémons, en passant par la réédition d’anciennes versions sur de nouveaux supports. Vous l’aurez compris, c’est l’année de Pokémon, c’est donc naturellement que Nintendo a vu les choses en grand : Junichi MASUDA, directeur de GAME FREAK inc. sera présent à la Japan Expo 2016 en temps qu’invité d’honneur, pour célébrer les 20 ans de la saga avec vous !

pika

L’édition 2016 de Japan Expo est visiblement placée sous le signe de la nostalgie ! En effet, après Pokémon, c’est la mythique série Dragon Ball qui est mise  à l’honneur avec l’invitation de Masayuki HIRANO, producteur du jeu vidéo Dragon Ball Xenoverse 2, adapté du célèbre manga d’Akira TORIYAMA. Le nouvel opus signé BANDAI NAMCO sera d’ailleurs disponible en exclusivité Européenne à Japan Expo sur le stand du développeur ! N’hésitez pas et foncez tester en avant première le dernier jeu vidéo de la franchise, d’autant plus qu’un Dragon Ball Event est prévu le 9 juillet de 13h  à 14h. Et pour finir avec BANDAI NAMCO, le studio japonais vient d’annoncer la présence de Go SHIINA, à qui l’ont doit les B.O. de nombreux titres phares de l’entreprise (Tales of ; God Eater ; Tekken ; Ace Combat…). N’hésitez pas à partir à sa rencontre pour parler musique, et jeux vidéo !

 

Et pour terminer avec les créateurs de jeux vidéos, c’est Hisashi KOINUMA qui accompagnera ses deux confrères à Japan Expo. En partenariat avec KOEI TECMO, la présence du producteur de Wings of Freedom, l’adaptation en jeu vidéo du phénomène manga L’attaque des Titans vient confirmer une tendance qui devrait en ravir plus d’un. Ainsi, si les invités de la catégorie du jeu vidéo sont certes peu nombreux cette année, ils sont en revanche venus pour présenter des licences des plus populaires !

Capture d’écran 2016-06-24 à 13.49.31

Sans aucun doute l’un des titres les plus attendus de l’été, les informations sur A.O.T Wings of Freedom se font cependant très rares ; la présence de KOINUMA à Villepinte devrait donc permettre d’éclaircir quelques points puisque le développeur donnera une conférence exclusive au cours de laquelle il présentera le projet au public français !

Dernier invité en date, Square Enix, qui présentera un panel de ses derniers titres jeux vidéo, dont le très attendu FINAL FANTASY XV. La saga sera d’ailleurs mise en avant à travers la présence de producteurs et de réalisateurs à l’origine de certains épisodes de la collection Final Fantasy. Si de nombreux produits dérivés (des figurines notamment) et des cadeaux issus des différents univers de Square Enix (vous pourrez repartir avec carte promotionnelle exclusive tirée du futur jeu de cartes à jouer Final Fantasy) vous attendront sur le stand, vous pourrez surtout vous faire la main sur l’un des divers jeux vidéo mis à disposition en exclusivité par le studio : FINAL FANTASY XV, donc ; Deus Ex Mankind Divided ; Dragon Quest Builders ; Kingdom Hearts HD 2.8 : Final Chapter Prologue ; World of Final Fantasy et Final Fantasy XII : The Zodiac Age. Bref, de quoi passer votre journée sur le stand, que vous soyez fan de l’univers FF, ou pas !

 

final-fantasy-xv-news-63860

 

Culture

Capture d’écran 2016-06-24 à 13.56.54Les arts traditionnels japonais sont également l’une des grandes attractions de la convention ; la culture de l’archipel étant appréciée de nombreux français. Chaque année, les stands d’initiation aux différentes coutumes nippones connaissent un franc succès auprès des participants… et pour cause : les artisans spécialement venus du Japon sont des professionnels qui mettent leurs connaissances à disposition des plus curieux d’entre-nous. C’est notamment le cas du collectif WABI  SABI, qui recense pas moins de 60 artisans sur une espace de plus de 700 mètres carré, au sein duquel se répartissent les œuvres d’artistes divers et variés, comme des calligraphes japonais reconnus par exemple. Cette exposition en plein cœur de l’artisanat japonais comprend 50 stands où poupées traditionnelles, céramiques et plus encore se succéderont pour le plus grand plaisir de vos yeux… et le désespoir de votre porte-monnaie aussi !

Dans le domaine de la calligraphie, Japan Expo 17e Impact marquera les retrouvailles de la troupe KIRIE avec la France ! Au programme : découverte des légendes japonaises à travers un véritable show artistique mêlant habilement tradition et modernité, accompagné de rythmes musicaux enchantés. Parallèlement à la danse, les artistes exercent l’art de la calligraphie en harmonisant leurs pinceaux avec les sonorités traditionnelles qui résonnent dans la salle. Une expérience immersive unique et ludique à ne pas manquer.

©kikakuya

©Kikakuya

Lorsque l’on connait toute la richesse de la culture japonaise, on ne peut que s’extasier devant des shows qui parviennent à réunir plusieurs éléments de cette dernière tout en conservant la beauté de chaque composantes ; ainsi, la troupe KIKAKUYA offre une performance exceptionnelle où se mélangent arts de la danse, du combat et même du théâtre. Leur spectacle entretient l’équilibre parfait entre tradition et arts contemporains, redonnant une touche de modernité au magnifique théâtre Kabuki.

 Cette année, la part belle est faite aux troupes de danse, comme en atteste la présence – en plus des collectifs précédemment cités- de Yoshiwara Kitsune Shachu, un groupe spécialisé dans la danse traditionnelle de l’époque Edo. Véritable festival de couleurs, le spectacle, très apprécié des japonais, est associé à la nuit du réveillon et met en scène des artistes en kimonos portant des masques nô. Le tout sur fond d’instruments musicaux en tout genre : une performance haute en couleur qui ne manquera pas de vous séduire de par son caractère authentique et son ambiance mystique.

Terminons sur une troupe légèrement particulière : Yosakoi Paris Hinodemai. Composée de membres japonais ET de membres français, le groupe récemment fondé à Paris s’est d’ores et déjà produit sur de nombreuses scènes en France afin de transmettre sa passion pour la danse Yosakoi. La performance enjouée et chaleureuse de la troupe pourrait presque être qualifiée de familiale ; de l’aveu de ses propres membres, le collectif aspire – entre autres – à trouver de nouveaux amis ! Vous pouvez d’ailleurs rejoindre Yosakoi Paris Hinodemai quelque soit votre âge ou votre nationalité.

 

 

Mais ce n’est pas tout, vous pourrez également vous laisser emporter par la musique de Miô, vous initier au Shogi ou encore à la forge d’épées ! Retrouvez la liste complète des invités,  spectacles et activités culturelles ici.

 

Vous disposez à présent de toutes les informations nécessaires pour passer une superbe 17ème édition de Japan Expo, cependant n’hésitez pas à vous rendre fréquemment sur le site officiel de la convention ; beaucoup de mises à jour étant effectuées au niveau du programme, au fur et à mesure que de nouveaux invités sont confirmés et annoncés.

CONCOURS : Amateurs de visual novel et de 2nd degré : le jeu Punch Line tu dois gagner !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 31 juillet 2016

    […] de la venue de Hiro MASHIMA à Japan Expo, qui met l’animal à l’honneur via le héros de Fairy Tail, Journal du Japon vous fait […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *