Littérature, manga et salamandres : petites ou géantes, elles sont partout au Japon !

Après le renard, Journal du Japon vous invite à découvrir un autre animal phare du Japon : la salamandre. Grande de quelques centimètres, elle grouille partout dans les forêts humides d’Okinawa, grande de plus d’un mètre, elle est le spécimen le plus grand de cette espèce dans les rivières montagneuses (des environs de Kyoto, où vous pourrez plus facilement l’observer à l’aquarium de la ville). Elle fait l’objet de nombreux récits dans la littérature mais aussi dans les mangas.

À l’occasion de la venue de Hiro MASHIMA à Japan Expo, qui met l’animal à l’honneur via le héros de Fairy Tail, Journal du Japon vous fait donc un petit récapitulatif de tous les ouvrages à ne pas manquer sur ce drôle d’animal !

Un livre très drôle pour tout savoir sur les salamandres

284-v-Les_Salamandres_No_27___Editions_Michel_QuintinLes éditions Michel Quintin ont la bonne idée de publier des ouvrages instructifs et très drôles : dans la collection Savais-tu ? ils mettent en scène un animal généralement mal aimé (du poux à la méduse, en passant par le scorpion) dans des petits moments de son quotidien, de façon humoristique (enfants comme adultes éclateront de rire à la lecture du livre). Le lecteur apprend ainsi beaucoup sur les habitudes de vie de ces bestioles : caractéristiques, alimentation, reproduction, prédation etc.

Pour la salamandre, on apprend ainsi que la salamandre géante du Japon peut atteindre une longueur de 1,60 mètre, que le mâle salamandre n’a pas de pénis, que cette surprenante bête peut régénérer des parties de son corps (pattes, yeux, museau, portions de cœur !), que certains individus peuvent vivre jusqu’à 50 ans, que deux tiers des espèces de salamandres connues ne respirent que par leur peau et les muqueuses de l’intérieur de leur bouche ( ce qui donne lieu à une scène cocasse entre le directeur de l’école et un enfant salamandre qui a un mot d’excuse douteux : « mon fils n’a pas pu venir à l’école hier à cause d’une pneumonie » !).

Un bon moment de rigolade mais aussi d’apprentissage, sans s’en rendre compte ! 

Plus d’informations (et d’autres animaux à découvrir) sur le site de l’éditeur.

La salamandre de Masuji IBUSE, un grand classique lu par les élèves japonais.

salamandreMasuji IBUSE (1898-1993) est un écrivain mondialement connu suite à la parution en 1966 de Pluie noire, un roman poignant sur les conséquences de la bombe atomique d’Hiroshima, pour une famille réfugiée dans un village après la destruction de la ville : la jeune Yasuko qui vit avec son oncle et sa tante est belle et intelligente mais ne trouve pas de mari car le bruit court qu’elle a été touchée par la pluie noire très radioactive qui s’est abattue sur la ville juste après l’explosion. Mais c’est un recueil de nouvelles paru en 1929, intitulé La Salamandre, qui l’a rendu célèbre et a lancé sa carrière d’écrivain.

Cette nouvelle qui donne le nom au recueil a donc pour héroïne une salamandre géante du Japon. Elle commence ainsi : « La salamandre sombra dans la mélancolie« . Pourquoi ? Parce qu’elle n’arrive plus à sortir de la cavité dans laquelle elle vit depuis deux ans (elle a probablement grandi et forci dans cette cavité). Elle passe donc son temps à observer la vie aquatique par l’ouverture, ou les plantes qui poussent dans sa grotte. Elle devient folle, et lorsqu’une crevette pleine d’œufs entre dans sa cavité, la salamandre se coince en essayant de sortir. La crevette se moque alors d’elle. Elle préfère alors fermer les yeux, cela lui permet de « voir » des ténèbres gigantesques.

Lorsque c’est une grenouille qui entre dans la cavité, une grenouille qui lui avait fait terriblement envie en montant et descendant dans l’eau avec une telle facilité, la salamandre décide de l’enfermer. Grenouille et salamandre se chamaillent ainsi pendant un an. Puis le silence s’installe entre elles. La grenouille soupire, mais elle n’est pas fâchée contre la salamandre qui l’a séquestrée.

Un conte bien étrange dont il est difficile de trouver la morale. Le parallèle avec le genre humain est évident et le regard que chacun porte sur la folie, l’aliénation vient immédiatement à l’esprit.

Le livre se poursuit avec d’autres récits mêlant tendresse, nostalgie, humour. Une plongée dans le Japon d’après-guerre, avec des personnages attachants dont le lecteur découvre les petits tracas, les petits événements qui ponctuent un quotidien bien différent du quotidien d’un japonais au XXIe siècle.

Un garçon rencontre une salamandre …

montagne01Le grand Jirô TANIGUCHI offre au lecteur avec La montagne magique un fabuleux conte dans lequel une salamandre géante prend une dimension mystique. 

Ken-Ichi est un garçon de 11 ans, son père journaliste est mort dans un accident pendant un reportage, sa mère est gravement malade et doit être hospitalisée lorsque débute le livre. Le garçon et sa petite sœur sont donc gardés par leurs grands-parents. Les vacances d’été arrivent, ses copains partent en vacances, lui reste là …

Alors qu’il veut aller explorer (comme il a l’habitude de le faire avec ses copains) les ruines et la montagne qui surplombent la ville de Tottori où il habite, il entre s’abriter de la pluie dans le musée local qui héberge une étrange bête : une salamandre géante du Japon qui arrive à communiquer avec lui ! Elle lui propose un pacte : s’il la libère et l’aide à regagner son royaume sous la montagne, elle exaucera son vœu le plus cher.montmag02

Sa mère étant au plus mal, il décide, avec sa petite sœur Sakiko, de la sauver en aidant la salamandre. Le jour de fermeture du musée, ils mettent la salamandre dans un seau et la transporte vers le petit tunnel de la montagne. Ils s’y engagent la peur au ventre et sont effrayés lorsqu’ils rencontrent les Namari (gardiens de la source). Puis ils arrivent à un grand et magnifique plan d’eau dans lequel ils relâchent la salamandre qui rejoint une salamandre beaucoup plus grande. Hokora, le seigneur de la montagne (qui veille sur elle depuis plus de trois cents ans) les remercie d’avoir sauvé son fils (qui s’était échappé de cette source dix ans plus tôt). Ken-Ichi est donc le garçon « au cœur pur » qui a pu les aider. Hokora lui dit qu’il a le pouvoir de parler avec la nature, et pas uniquement avec les salamandres ! Les deux enfants verront leur vœu exaucé, et même au-delà de leurs espérances …

Un très beau conte, énormément d’émotion et de tendresse. Les enfants et leurs grands-parents souffrent de la situation difficile, mais un amour profond les unit. Une lecture douce et poignante, une montagne sacrée, des animaux fabuleux : du bonheur à l’état pur !

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

Et côté shônen mangas, ça donne quoi ?

Natsu Fairy TailQuand on pense salamandre, l’image d’un célèbre protagoniste issu d’un shônen bien connu au Japon, mais aussi en France, nous vient automatiquement à l’esprit : Natsu Dragnir, de Fairy Tail. Impossible de ne pas évoquer ce héros au grand cœur et à la volonté d’acier, surnommé notamment Salamander. Et cela pour plusieurs raisons : tout d’abord de par son pouvoir de Dragon Slayer. Élevé par un dragon du nom d’Ignir, Natsu a en effet la particularité d’utiliser l’élément feu, aussi bien en tant qu’énergie que comme moyen d’attaque et de défense ! Le fait de pouvoir se régénérer en mangeant des flammes (autres que les siennes) est une preuve suffisante pour le rapprocher de la « salamandre », dans le sens où cette dernière peut reconstituer certaines parties de son corps quand elle en a besoin. Ensuite, le mangaka, MASHIMA Hiro, ne cesse d’utiliser des subterfuges comiques pour caractériser son personnage : il joue ainsi sur le côté « lézard », proche de la salamandre sur le plan morphologique, en faisant parfois paraître Natsu avec une langue fourchue ou des yeux reptiliens même si, précisons-le, la salamandre est bien un amphibien.

Natsu aime festoyer, et surtout se reposer, à la manière de la salamandre qui apprécie dormir à l’ombre d’une pierre. Son rapport avec les dragons permet d’achever son caractère sanguin et emporté. Même si parfois son impatience et son entêtement peuvent lui jouer des tours ! Sa volonté inébranlable, son corps particulièrement résistant sont autant de caractéristiques ayant trait aussi bien aux dragons qu’aux petits amphibiens que sont les salamandres. C’est un héros au grand cœur, aux cheveux roses reconnaissables et sur qui l’on peut compter : un problème avec un ennemi ? Appelez Natsu et il interviendra avec plaisir !

Si voir une salamandre en héros de manga à succès est une chose rare, l’animal sait aussi se faire une place chez les personnages secondaires de blockbuster : Hanzô, alias Hanzô de la Salamandre est un shinobi légendaire et ancien chef de village dans Naruto. À la différence de Natsu c’est la poche de venin de la salamandre, issue d’une salamandre noire, qui va servir de base pour créer un personnage venimeux et résistant à toutes les toxines. Ce ninja de Masashi KISHIMOTO s’avère donc très différent du héros de Hiro MASHIMA : Hanzo est un solitaire, comme souvent dans l’image qu’on se fait des animaux à écailles, même s’il se montre déterminé dans sa mission de chef de village et qu’il fait preuve d’une grande foi envers ses habitants. Une fois de plus l’oeuvre rappelle son coté amphibien, grâce à la combinaison (aux allures de masque de plongée) que le ninja doit porter en permanence pour ne pas contaminer son entourage avec son souffle toxique. De plus sa vitesse dans l’eau est dite inégalée et en fait l’un de ses éléments de prédilection. Enfin, de manière assez évidente quand on pense à Naruto, ce ninja de légende pouvait aussi invoquer un animal de légende : l’énorme salamandre Ibuse.

Hanzo_and_The_Salamander

 

Sociable ou solitaire, la salamandre ? C’est donc toute la question qui se pose à travers tous ces ouvrages, des classiques de la littérature aux mangas grand public, qui en la présente en tout cas un animal unique en son genre, entre amis des reptiles au tempérament de feu et animal d’eau solitaire et plutôt glacial… C’est sans doute toutes ces contradictions qui le rend d’autant plus mystérieux et passionnants !

Et vous… quelle vision avez-vous de la salamandre ? Quel héros de manga ou de roman en feriez-vous ?

CONCOURS : Amateurs de visual novel et de 2nd degré : le jeu Punch Line tu dois gagner !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *