Sélection de janvier, premières attentes de 2015

Et voilà, 2014 appartient déjà au passé. Les fêtes vous ont-elles gâté en manga et autres merveilles venues du Japon ? Mais il est temps de se tourner vers 2015 et les innombrables sorties qui ne manqueront pas de déferler. Une année qui démarre doucement mais surement, avec environ 150 volumes qui vous attendront déjà chez vos libraires en ce mois de janvier, parmi lesquels une quinzaine de séries qui débutent et une bonne vingtaine de one-shots.

Heureusement, Journal du Japon compte bien continuer de vous aider à faire les meilleurs choix en vous proposant chaque mois sa shortlist de favoris. Ce mois-ci, voici donc 5 titres qui nous ont particulièrement tapé dans l’œil, dont un qui commence, et un qui se termine. Et pour les plus littéraires, le bonus du mois est consacré à un auteur immanquable de la littérature japonaise.
Journal du Japon vous souhaite une très heureuse année, et que 2015 vous apporte d’excellentes lectures et de belles découvertes.

 

Jabberwocky 1 - GlénatCharlie : À plusieurs reprises en 2014, Glénat a su se démarquer par ses choix audacieux, et souvent payants, en matière de seinen. Pour 2015 l’éditeur semble bien décidé à suivre le même chemin et ouvre le bal avec un nouveau titre aussi atypique qu’inattendu : Jabberwocky. Jugez plutôt : dans une Angleterre victorienne uchronique, les dinosaures ne se sont pas tous éteints et ont évolué dans l’ombre de l’humanité. Une espionne alcoolique et un Oviraptor as de la gâchette font alors équipe au sein d’une organisation secrète qui tient à l’œil les sauriens… Eh oui, carrément ! Et pour ne rien gâcher, c’est dans un style très Franck Miller (Sin City), tout en contraste et en aplats, que Masato HISA compose ses planches.
Difficile de savoir à quoi s’attendre donc, avec ce titre qui s’éloigne des sentiers habituels du manga, dans le fond comme dans la forme. Mais c’est justement pour ça qu’il m’intrigue.

La cité des exclaves 2 - CastermanCharlie : C’est le second volume de La Cité des Esclaves de Hiroto OOISHI qui m’intrigue le plus en ce début d’année. Le premier opus paru chez Casterman possédait quelques bonnes idées, même si je lui ai aussi trouvé pas mal de défauts, à commencer par un dessin assez inégal. À Tokyo à une époque ressemblant à la nôtre, un dispositif appelé SCM se plaçant derrière les dents a le pouvoir de réduire en esclavage un autre porteur après l’avoir vaincu lors d’un duel. Sur cette base, on rencontre alors plusieurs personnages dont on ne connait pas encore forcément les motivations, liés de près ou de loin les uns aux autres ainsi qu’à cet appareil, miraculeux pour certains, effroyable pour d’autres.
Le mangaka joue ici avec la morale puisque le ressenti global de l’histoire est vraiment glauque, voire carrément cru par moment (trop peut-être ?). Mais on est aussi embarqué dans le jeu morbide visant à asservir l’autre par vengeance, par amour, ou simplement par amusement. Et c’est la curiosité qui l’emporte. Paré donc pour ce second tome, déjà disponible.

Mangaka & Editor in Love 2 - SoleilCharlie : Ce mois-ci j’attends à nouveau la sortie d’un shôjo : Mangaka & Editor in Love aux éditions Soleil Manga ! Nanoha est la pire responsable éditoriale que l’on puisse rencontrer : maladroite, elle manque également cruellement de confiance en elle et pense que personne ne veut d’elle malgré tous ses efforts. Pourtant, maintenant qu’elle se retrouve à devoir faire équipe avec l’auteur le plus en vue de la boîte – avec qui elle partage aussi bien une relation professionnelle qu’une relation « amoureuse » – que va-t-il se passer ?
Ce titre est intéressant car bien que le schéma habituel du shôjo soit reconnaissable, il laisse la place à notre imagination : on croit connaitre la suite mais sans vraiment être sûr de ce qui va se passer ! Le premier volume m’a agréablement surprise, j’attends donc cette suite avec impatience.

Le nouveau Tom Sawyer 3 - KomikkuCharlie : Quelques mois après ses débuts aux éditions Komikku, il est temps pour Le Nouveau Tom Sawyer de se conclure avec son 3e volume. Ce titre du duo UME, déjà à l’origine de Tokyo Toybox, nous emmène sur Hatena-Jima, une petite île japonaise. Nous y suivons les aventures de Chiharu, un jeune garçon venant de Tokyo qui doit changer ses habitudes de vie afin de s’adapter et de s’intégrer dans son nouveau village.
Bien que Le Nouveau Tom Sawyer soit avant tout une œuvre basée sur la découverte et le dépaysement de son héros, le tome précédent nous laissait sur des faits relatant l’histoire assez particulière de l’île, ainsi que sur une réflexion sur l’avenir des lieux qui semble incertain. Il ne reste désormais plus qu’à attendre le 15 janvier pour avoir les réponses aux nombreuses questions que l’on peut se poser.

Vertical 8 - GlénatCharlie : En cette période de vacances à la montagne, quoi de mieux qu’un nouveau tome de Vertical, le titre profondément attachant de Shinichi ISHIZUKA édtié par Glénat. Avec huit volumes et une demi-douzaine de personnages récurrents, ce seinen continue de raconter ces destins chamboulés par leurs aventures en montagne, avec des blessures, des morts parfois, mais aussi des rescapés. Avec Sanpo, cet incroyable secouriste amoureux fou de la montagne, on saisit encore et toujours ce que la nature a de beau comme de cruel, dans un mélange émouvant de poésie et de tristesse.
Le mangaka réussit le tour de force ne jamais lasser son lecteur en enchaînant des récits pourtant peu liés les uns aux autres, si ce n’est par le quotidien de nos secouristes. Chaque histoire est faite de haut et de bas – Vertical porte bien son nom – lorsque ses alpinistes se confrontent à eux-mêmes et s’ouvrent, face à la mort, de nouvelles perspectives… et de nouveaux horizons.

Bonus littéraire

Rafales d'automne - Philippe PicquierCharlie : La sortie d’un roman de Natsume SÔSEKI est toujours un événement pour les lecteurs de littérature japonaise. Rafales d’automne, d’ores et déjà disponible aux éditions Philippe Picquier, est un roman central dans l’œuvre de ce grand écrivain. Il a été rédigé en trois semaines en 1907, juste après son retour d’Angleterre. Il décide à ce moment-là de quitter un poste d’éminent professeur d’université pour se consacrer uniquement à l’écriture.
Ce livre est l’histoire de trois écrivains : deux jeunes hommes très différents, l’un riche dandy, l’autre pauvre à la santé fragile, et un professeur plus âgé, rebelle et excentrique. Mais c’est aussi l’histoire d’une révolte de l’intellectuel contre cette société japonaise du début du XXème siècle où l’argent règne en maître. Un regard critique très utile pour comprendre cette époque.

 

Enfin toute l’équipe de Journal du Japon attend de pied ferme le prochain numéro de Charlie Hebdo, pour que l’association Journal du Japon y soit abonné À VIE. Par solidarité, en mémoire aux disparus et à leur famille, et pour bien clamer haut et fort à ces imbéciles d’obscurantistes qu’ils ont fait de Charlie Hebdo un symbole immortel.

Japan in Motion : le charme du Japon ne se réduit pas à Tokyo !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 5 mars 2015

    […] Masato HISA est décidément à l’honneur en ce début d’année. Car après Jabberwokky en janvier chez Glénat (et dont le second tome arrive aussi ce mois-ci), c’est au tour de Casterman de […]

  2. 13 septembre 2015

    […] vous en parlions dans nos attentes de janvier, La cité des esclaves est une série en cours de parution de Shinichi Okada et Hiroto Ôishii, qui […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *