La rentrée littéraire, pour les enfants et les ados aussi !

On l’a assez dit : septembre est synonyme de rentrée des classes, de rentrée littéraire … Voici donc le dernier volet de nos sélections de la rentrée : après les mangas, le cinéma notre concours japanime et jeu vidéo, terminons avec la rentrée littéraire pour les plus jeunes, avec de beaux livres pour les petits et de beaux romans pour les plus grands. 

 rentrée 2016 jeunesse

L’école des rêves : un livre comme un grand accordéon !

ecole-des-reves-cambourakisLes éditions Cambourakis offrent aux plus petits un livre au format atypique : un leporello, à savoir un long accordéon que l’on déplie pour avoir d’un côté une drôle d’histoire et de l’autre une scène de classe fantastique géante à la façon de Où est Charlie.

ecole-des-reves-extL’histoire est donc celle de Thomas, un petit garçon rêveur. Il est à l’école et a bien du mal à rester concentré, ce que sa maîtresse ne cesse de lui faire remarquer. Pendant la leçon de géométrie, il rêve de lignes et de triangles … qui deviennent bien vite réels et tombent sur la tête de son voisin ! De même pendant la leçon de science, les tomates qu’il imaginent se mettent à pousser à travers toute la classe. Et lorsque la maîtresse parle des bateaux, c’est un pirate qui débarque dans la classe avec son énorme navire ! La maîtresse s’évanouit de frayeur et le pirate se retrouve alors à la tête d’une tribu d’enfants affamés ! Mais avec un peu d’imagination, les traits de géométrie se transforment en spaghettis que l’on peut accompagner de belles tomates … Une histoire sur les rêves qui ravira les enfants !

ecole-des-reves-illustDe l’autre côté, c’est bien l’école rêvée qui se déploie sous les yeux émerveillés des petits. Imaginez : des fruits géants sur lesquels on peut grimper ou lire des histoires, des tables pour réaliser des expériences de chimie, fabriquer des cristaux énormes, des jardins où les fleurs poussent par centaines, un arbre dans lequel on peut se cacher, des bibliothèques sur lesquelles on peut monter. Et encore plus fou : des dinosaures bien réels à chevaucher, un écureuil géant à nourrir de noix géantes, un bateau de pirates à explorer, un chat gigantesque à peindre … Il n’y a pas de limite dans cette école des rêves que tous les enfants rêveraient de fréquenter !

Un livre deux en un très original, aux dessins colorés et drôles, aux enfants rieurs et farceurs. Un bonheur à partager à la maison mais aussi à l’école, tous les enfants autour du grand livre déplié par terre.

 

Akiko la malicieuse : une nouvelle aventure !

akiko

Les éditions Picquier Jeunesse proposent aux jeunes lecteurs une nouvelle histoire de la facétieuse Akiko. Cette fois-ci, Akiko a un comportement étrange : elle enchaîne les farces et les mauvais tours. Son ami l’arbre se retrouve entouré de lampions, son copain Takiji se réveille dans sa chambre entouré d’une nuée de sauterelles. Même les renards sont effrayés par ses paroles et se réfugient dans leur terrier. Les écureuils qui l’observent d’en haut constatent que c’est un yokai grimpé sur son dos qui pousse Akiko à faire de mauvais tours sans qu’elle s’en rende compte. Prévenue, Akiko parviendra à se débarrasser de ce yokai malveillant.

Une petite histoire pleine de malice qui transportera les enfants au pays du soleil levant, avec sa montagne (le mont Fuji ?), ses maisons et ses ruelles pavées, ses forêts colorées, ses animaux et ses yokai !

akikosLes couleurs vives et le superbe kimono fleuri d’Akiko complètent harmonieusement les traits noirs des paysages et des personnages, à la manière des estampes des grands maîtres japonais. Le yokai est d’ailleurs une forme totalement noire à mi-chemin entre l’araignée et le fantôme, qui change de forme et de place au gré des circonstances … qui fera peut-être juste « un petit peu » peur aux enfants, mais pas pour longtemps !

Et si le jeune lecteur a aimé cette histoire, d’autres aventures d’Akiko sont disponibles.

 

Plus d’informations sur Akiko et son auteur sur le site de l’éditeur

 

Hanako, une collégienne franco-japonaise et ses soucis !

hanakoHanako est en 4ème. Elle partage son temps entre ses amis de classe Chloé et Adam (un sosie de Ron dans Harry Potter, que Chloé aime en secret, mais elle n’ose pas faire le premier pas car elle se trouve moche) et sa famille (son père journaliste japonais et sa mère française). Il y a aussi Princesse B (Bérénice) et ses duchesses, qui sont les reines du collèges et regardent de haut Chloé et Hanako.

Comme si les petits soucis du quotidien ne suffisaient pas, voilà que son père l’a inscrite à un cours d’ikebana (art floral japonais). Hanako y va à reculons mais y rencontre Odette, la prof d’ikebana, une vieille dame très gentille qui semble lire tous les sentiments de la jeune fille. Elle croise au centre culturel japonais le beau Matthieu, qui y apprend le kendo. Et il y a aussi cette boîte mystérieuse dans le bureau de son père, qu’elle n’a pas le droit d’ouvrir. Quel secret peuvent donc avoir ses parents ?

Une enquête commence pour Hanako et ses amis, qui se voient au collège, mais aussi chez eux ou sur les réseaux sociaux. Ils découvrent ainsi une boîte qui ne s’ouvre qu’avec une succession de gestes bien précis, et à l’intérieur un papier écrit en japonais avec le sceau de l’Empereur lui-même !

Mais ce livre raconte également une belle histoire d’amour. Elle débute avec ses attentes, ses doutes, ses angoisses, ses jalousies.

Entre quotidien et découverte de l’ikebana, du thé, du kendo, ce roman ravira les adolescents épris de culture japonaise mais aussi de belles histoires mêlant suspens, amour et relation aux parents.

Un roman qui se dévore et donne la pêche pour entamer avec entrain l’année scolaire !

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

 

L'amour le Japon les sushis et moiL’amour, le Japon, les sushis et moi : quand une adolescente part vivre au Japon avec sa famille …

Lucrèce est une adolescente bien dans ses baskets. Mais lorsque sa mère l’informe qu’ils vont aller vivre au Japon car elle y a obtenu un poste à l’université de Nagoya, c’est une nouvelle vie qui commence.

Les voilà donc installés : Lucrèce, son petit frère, Trobeau (le chien qui est en fait très moche, mais son frère a choisi de l’appeler ainsi) et leur mère toujours pleine d’entrain et débordante d’ondes positives malgré la mort du père lorsque Lucrèce avait 11 ans (dans une avalanche dans l’Himalaya, leur mère faisant croire au plus jeune qu’il a été enlevé par un yéti et vit désormais avec cette créature).

Mois après mois, le quotidien de l’adolescente est raconté : ses goûts qui évoluent (au début elle déteste le thé, les pâtisseries japonaises et même le melon pan !), son quotidien au lycée (apprendre à ne pas être trop « rentre dedans », à ne pas forcément dire ce qu’on pense), sa vie de famille (sa mère qui les emmène voir les fêtes traditionnelles qui se succèdent au fil des mois, son frère qui a une imagination débordante et converse avec les monstres de l’appartement). C’est à la fois drôle et instructif : le franponais, les voeux de la fête de Tanabata, la fête des morts d’Obon.

C’est aussi une très belle histoire d’amitié : Lucrèce doit trouver un club (obligatoire au lycée) et Oda, son voisin du bureau derrière elle qui semble très gentil et ne porte jamais de jugement, lui propose de rejoindre le mystérieux « Club des amateurs de sushi ». Les autres membres sont Saya et Miki, deux adolescentes tiraillées entre leurs rêves d’avenir et les contraintes familiales, et Ryu, un garçon étrange que Lucrèce va apprendre à connaître et qui finira par lui confier ses problèmes.

Pour tous les adolescents amoureux et curieux du Japon, ce livre offre un regard occidental tendre et drôle sur la vie quotidienne au Japon : lycée, nourriture, fêtes, relations humaines … Une lecture captivante et une déclaration d’amour au Japon et aux japonais !

 

Petits et grands trouveront leur bonheur dans cette sélection riche en héros du quotidien. Bonnes lectures !

 

Japan in Motion : Et vous, quel Japon préférez-vous ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *