Pliez, nouez, piquez : créez pendant vos longues soirées d’automne !

Les jours rétrécissent, les soirées sont plus fraîches, l’occasion idéale de s’adonner aux loisirs créatifs. Journal du Japon vous a préparé une sélection de livres originaux pour vous lancer dans de nouvelles créations.

La nature en origami pour décorer votre intérieur

origami-inspiration-nature2_1Encore un livre d’origami … Certes, mais celui-ci déborde d’originalité !

Dans la forme d’abord, les catégories proposées sont surprenantes : animaux volants, aquatiques, des champs, puis végétaux comestibles, sauvages et enfin une catégorie « venus du ciel« .

Sur les projets eux-mêmes : ils sont conçus comme de véritables objets de décoration à mettre en scène dans toutes les pièces de la maison, pour une ambiance naturelle et poétique.

Ainsi, en cet automne, le lecteur bricoleur pourra disposer de belles pommes en origami dans la cuisine, poser des citrouilles sur les bouchons des bouteilles, envoyer des cartes remplies de champignons délicatement pliés et collés, fabriquer un collier avec des feuilles qui rappelleront celles qui tombent dehors. Et si les fleurs se font plus rares dans le jardin, elles se transforment en rosaces qui donnent du relief et de la couleur à un mur, ornent un cadre. Il est même possible de préparer des décorations de Noël : des sapins pyramidaux suspendus par des fils à une baguette en bois deviennent un magnifique calendrier de l’avent, des étoiles sont montées sur des piques ou suspendues au plafond, des flocons deviennent horloges et des nuages de poétiques range-courrier.

origami-inspiration-nature_1Côté bestiaire, les scorpions prennent place dans les vitrines d’un cabinet de curiosités, les têtes d’animaux ornent les murs des chambres d’enfants, les poussins se remplissent de chocolats ou de billes, les colombes deviennent boucles d’oreille et un couple d’oiseaux se balance sur un mobile circulaire tandis que des papillons s’échappent de boîtes d’allumettes.

Un régal pour les yeux et des idées simples qui créent une ambiance chaleureuse idéale pour l’automne !

 

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

  

Mizuhiki : l’art des noeuds …

mizuhikiC’est une nouvelle activité que les éditions de Saxe permettent de découvrir grâce à un livre de Eriko MORITA : Mizuhiki au fil des saisons permet de se familiariser avec ces délicats cordons de papier que les japonais utilisent pour orner les enveloppes, les cadeaux.

Le Mizuhiki est un art japonais ancien, il consiste à nouer des cordons en papier très fin pour former des entrelacs décoratifs. Le cordon utilisé (que l’on peut se procurer facilement sur internet) est confectionné à partir d’un papier de soie d’environ 2 cm de large, étroitement enroulé. Le cordon est ensuite amidonné, coloré (toutes les couleurs existent, des plus classiques aux pailletées pour un effet festif), voire même entouré d’un autre fil pour le rendre plus rigide.

Pour en savoir plus sur cet art, le Ministère japonais des Affaires Etrangères a publié une vidéo pour expliquer cet art ancestral.

Ces cordelettes et leurs multiples couleurs offrent de nombreuses possibilités de création. Des traditionnels nœuds qui ornent les cartes de la nouvelle année aux fleurs en passant par des poissons, des guirlandes, des sachets ou des napperons, l’ouvrage présente de nombreuses possibilités à tester au fil des saisons.mizuhiki2

Le livre démarre avec les accessoires et les nœuds de base (qui serviront dans toutes les créations). Puis les modèles sont déclinés au fil des saisons : nouvel an (pochette surprise, étui à baguettes …), printemps (papillon, marguerite, fleurs de cerisier …), été (fruits, poissons …), automne (légumes …) et hiver (étoile de Noël, couronne …). De quoi surprendre les personnes auxquelles vous offrirez ces cadeaux originaux !

Chaque création fait l’objet d’un pas à pas très détaillé avec des zooms sur les fils et les nœuds et un texte pour accompagner les photographies. Lorsque les fils sont nombreux et la construction un peu plus compliquée, des fils de couleurs différentes sont choisis pour rendre l’explication plus claire.

Les résultats sont magnifiques, poétiques et aériens, et le livre donne envie de se lancer tout de suite !

Plus d’informations et la possibilité de feuilleter le livre sur le site de l’éditeur.

 

L’ikebana au fil des saisons : simple et beau

ikebana

Beaucoup de livres existent sur cet art floral. Les éditions nuinui (qui ont également un très grand catalogue de somptueux ouvrages sur l’origami) proposent un livre à la fois magnifique (par la qualité des créations et des photographies) et rassurant : non, l’ikebana n’est pas un art élitiste, mais il est accessible à tous avec quelques techniques simples et une observation de la nature. Les créations de Yuji Ueno sont en effet d’une simplicité très moderne.

L’ikebana évolue donc pour le plus grand plaisir des lecteurs. Comme l’écrit Rie Imai : « Ce livre a pour principal objectif d’initier le plus large public à la beauté de la touche japonaise en art floral et d’inciter les lecteurs à se lancer eux-mêmes dans de telles compositions. Mais notre intention est aussi de permettre à quiconque le souhaite de maîtriser cette merveilleuse pratique. » Elle écrit également : « J’espère sincèrement qu’au travers des arrangements floraux créés de main de maître par Yuki Ueno, ces pages inciteront les lecteurs à s’intéresser de plus près aux fleurs, à communiquer avec elles, parfois me à se battre avec elles, et à élaborer un style correspondant à leur mode de vie. Laissez ce livre vous aider à découvrir votre propre sens de la beauté et votre potentiel d’interaction avec la nature, d’expression par l’agencement floral. »

Ce qui frappe le lecteur lorsqu’il pénètre dans ce livre, c’est la simplicité, le naturel qui habitent l’ouvrage : les textes sont simples, comme si un ami conseillait le lecteur, les photographies ne semblent pas des constructions sophistiquées et glaçantes mais plutôt des objets familiers, des rencontres avec la nature et avec des objets du quotidien.

Le livre démarre avec les techniques de base : absorption de l’eau (comment faire pour que la plante puisse s’abreuver correctement), coupe, stabilisation, courbure et façonnage, taille, entretien, mais aussi comment trouver les bons récipients. Et contrairement aux idées reçues, pas besoin d’un matériel onéreux ou venu du Japon, tout peut se faire avec des outils et des objets simples.

Les principes d’agencement floral sont rappelés : nature, présence de l’eau, simplicité, notion de saison, ombre et lumière, perceptions sensorielles. Et tout cela paraît simple et naturel ! Les conseils pratiques familiarisent le lecteur avec les notions de verticalité, d’asymétrie et d’équilibre déséquilibré, de couleur, d’harmonie, d’orientation. Des concepts que l’on croise au quotidien.

Les pages se tournent ensuite saison après saison. Chaque composition fait l’objet d’un texte (les plantes utilisées, leur « vie » dans la nature, leur place dans la composition), d’éléments sur la technique et le savoir faire (conseils simples, clairs) et bien sûr des éléments nécessaires (matériel végétal, récipient et caractéristiques principales de cette composition), le tout illustré de superbes photographies.

La première composition met en scène de magnifiques orchidées dans des Jubako, ces boîtes en laque dans lesquelles sont servies les mets du Nouvel An. Originalité et magie !

Au printemps, les jonquilles se mêlent à des tiges sarmenteuses dans des jardinières patinées, des tulipes en bulbe posent dans des verres à vin, des lys s’épanouissent dans un vase en céramique rouge pour la Saint Valentin tandis que des pavots débordent d’un cache-pot en feutrine pour la fête des mères et que le magnolia se mêle au lierre pour s’échapper d’un seau suspendu.

L’été, des abricots verts illuminent un vase blanc, les plantes flottent sur l’eau ou s’y plongent totalement : effet rafraîchissant garanti !

L’automne permet de mettre en scène les graciles cosmos (qui s’admirent par champs entiers au Japon en cette saison). Les feuilles rougeoyantes et les baies se mêlent dans un panier.

ikebana

En hiver, la sobriété noble d’une branche de pin suffit à réjouir l’oeil. L’amaryllis se tient droit comme un i. Les tons rouges annoncent Noël.

Prenez-en plein les yeux puis prenez un récipient qui vous est cher, des fleurs que vous aimez … Créez une composition à votre image !

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

 

Trois livres, trois domaines différents, mais des centaines de possibilités de créations, que vous ayez ou non des doigts de fée !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *