[Découverte] Hiromi : quand le jazz japonais fait des étincelles !

[Découverte] Hiromi : quand le jazz japonais fait des étincelles !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Xavier dit :

    C’était un superbe concert. L’énergie dégagée par le trio était vraiment démesurée. Mlle Uehara ne jouait pas, elle vivait sa musique et entrait quasiment en transe. Entre le piano et la batterie, c’était un vrai numéro de duettiste, un dialogue tenu à bâton rompu. La puissance et la maîtrise des membres du groupe étaient vraiment impressionnante.

    Sans doute, l’un des meilleurs concert que j’ai vu depuis un moment.

    Merci de me rappeler ce bon souvenir grâce à cet article et ses photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *