Sakamoto Ryôma : le héros des Japonais

Charismatique, fort, intelligent et courageux, Sakamoto RYÔMA est le héros du Japon. Ce samouraï est l’une de ces personnes célébrées chaque année, un de ces personnages qui ont marqué l’histoire du Japon, un de ces sauveurs de la nation nippone.

Ce Samouraï a œuvré pour l’ouverture du Japon au Monde et à son évolution. L’étape la plus importante est la restauration de l’ère Meiji, une époque féodale qui s’achève, ainsi que la fin du dernier shogun. Le Japon célèbre le 150e anniversaire de sa mort en cette année 2016, l’occasion pour Journal du Japon de vous présenter ce monsieur qui n’imaginait pas susciter autant d’admiration au 21e siècle.

sakamoto_ryoma

Sakamoto Ryoma

Ryoma hier…

Né le 3 janvier 1835, le jeune garçon a grandi dans la province de Tosa à Kochi. Sa  famille, brasseur de saké, lui achète un rang de samouraï marchand, le plus bas dans cette branche, peu haut placé dans la société. Ryoma est inscrit à des cours d’escrime suite à quelques violences de ses camarades de classe et se découvre alors un talent d’épéiste. Lors de l’arrivée des Américains en 1853 il s’engage dans le clan Tosa contre le shogun Tokugawa. Sakamoto comprend en effet que les étrangers vont vouloir imposer leur loi sur l’archipel sans que le shogun ne puisse rien y faire. Cependant, ses idées divergent par rapport à celles du clan et le jeune samouraï  choisit de les quitter sans leur permission officielle, une décision qui le rétrograde au statut de rônin (samouraï errant sans maître).

Ryoma en tenue traditionnelle

Ryoma en tenue traditionnelle

Ryoma devient par la suite l’assistant de Katsu Kaichu, un partisan officiel de l’occidentalisation du Japon qu’il avait prévu d’assassiner au départ, mais qui a finalement su se montrer convainquant. Le jeune rônin croit à présent en la liberté des hommes et leur égalité. Il pense que le Japon doit évoluer et mettre en place une technologie de pointe afin de se moderniser comme les États-Unis et éviter, ainsi, la colonisation. Le Japon doit devenir fort et influent et surtout s’ouvrir au monde. Ryoma devient un partisan de l’empereur en souhaitant que celui-ci retrouve les pouvoirs perdus 300 ans plus tôt face au shogun. Le plan des deux hommes est alors mis en place.

Le shogun Tokugawa

Le shogun Tokugawa

 

En 1864, il réussit à réunir et à faire s’entendre deux régions ennemies puissantes : Satsuma et Choshu. Cette réunification permit de créer une flotte de bateaux modernes, qui pouvait tenir tête à la marine du shogun. Sakamoto créa également à Nagasaki une plateforme commerciale importante qui va contribuer à accroitre l’économie du pays et à importer des produits étrangers.

En 1866 l’armée de la province de Choshu met à terre celle du shogun, grâce aux négociations ardues du samouraï avec la province désormais alliée de Tosa. Tokugawa est renversé, il est à ce jour le dernier shogun du Japon et précède ainsi la restauration de Meiji. Cette période va révolutionner la position du Japon dans le monde et permet également l’industrialisation du pays. Malheureusement Ryoma ne connaîtra pas les débuts de cette restauration, car il est assassiné dans une auberge de Kyoto en 1867 à l’âge de 31 ans. Le véritable coupable de ce meurtre n’a jamais été retrouvé.

Ryoma aujourd’hui…

Musée mémorial Sakamoto Ryoma

Musée mémorial Sakamoto Ryoma

Ryoma est devenu un symbole pour les Japonais qui l’adulent. De nombreux hommages lui sont rendus :

– L’aéroport de la préfecture de Kochi a adopté son nom en 2003.

– Un astéroïde a été baptisé Ryoma.

– Plusieurs musées à l’effigie du personnage, notamment dans la préfecture de Kochi (cf photo ci-contre), ont été crées.  Chaque année, des expositions ont lieu à travers le pays pour lui rendre hommage ou raconter son histoire.

Enfin c’est sans compter sur les films ( The Harimaya Bridge), les mangas (Shura no Toki) et les séries télévisées (Jin) qui lui sont consacrés. Certains jeux vidéo font revivre le personnage, comme dans Yakusa Ishin sorti en février 2014 sur PS3.

Un groupe musical ainsi que l’association des lutteurs professionnel japonais, ont repris le nom de Kaientai, la société commerciale que Ryoma avait créé à Nagasaki.

On retrouve beaucoup de produits dérivés comme les boissons, bonbons, pièces de monnaie…  

Ryomaden et le Tourisme Ryoma

L’un des derniers dramas sorti sur le sujet porte le nom de Ryomaden et a connu un beau succès sur l’archipel, ravivant encore un peu plus la flamme du héros. Ce drama raconte la vie et le parcours de Ryoma et le personnage est joué par l’acteur Masaharu FUKUYAMA.

Sortie en 2010 sur la chaîne NHK, ce drama se compose de 48 épisodes diffusés de janvier à novembre 2010. Il a tenu en haleine de nombreux spectateurs, tournant autour des  20 % d’audience à chaque épisode. Cette série a été traduite en Corée, à Taïwan, mais aussi en Thaïlande et à Hong Kong.

L’impact est également grand pour les lieux de tournages, notamment pour la préfecture de Kochi. Les habitants évoque « la fièvre Ryoma » lorsqu’ils voient des hordes de touristes venir en pèlerinage.

Vous aussi vous pouvez vous rendre à Koshi dans le parc Katsurahama pour y découvrir la statue de Ryoma et son musée. Au-delà de la riche exposition permanente, des expostitions temporaires ont lieu. Une librairie permet de feuilleter des ouvrages sur Ryoma pour en savoir un peu plus sur lui.

Le temple Gokoku-jinja à Kyoto : C’est ici que se trouve la tombe de Ryoma. Ce cimetière est connu pour abriter de nombreuses sépultures de samouraïs.

Statue de Ryoma. Crédits: Traveldreamscape

Statue de Ryoma. Crédits: Traveldreamscape

Si on cite volontiers ODA, TOKUGAWA ou MUSASHI lorsque l’on parle de l’Histoire du Japon, peu de personnages ont eu autant d’importance que Ryoma. Sur la scène politique son nom est pris en exemple, les sondages mettent le samouraï au top des personnes historiques les plus importantes au Japon.

Sans son existence, que serait l’archipel aujourd’hui ? Sous la coupe d’une nation étrangère ou peut-être beaucoup moins présente sur la scène économique et politique du monde ? Les hypothèses sont nombreuses, mais Ryoma a bel et bien fait évoluer son pays de façon fulgurante.

Ce héros Japonais n’est pour le moment, pas prés de se faire oublier, même 150 ans après sa disparition.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 19 mars 2017

    […] de la restauration Meiji, une époque riche en personnalités marquantes pour le pays, comme Sakomoto RYÔMA que nous évoquions il y a peu. L’un des événements marquants de cette période de de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *