Japan Expo 2017 : le bilan de la 18e édition

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Angélique Lenoble dit :

    Mon moment marquant pour cette Japan expo : ma rencontre avec Irono sensei, l’auteure de Grim Reaper. Rencontre en petit comité organisée par les éditions Kana. Sauf que… j’ai perdu ma voix pendant Japan expo, du coup, c’est mon amie qui s’est chargée de transmettre mes questions, parce que moi, on ne m’entendait quasiment plus.
    Mais c’était vraiment sympa, pouvoir rencontrer une mangaka et lui poser des questions, et pas seulement deux minutes le temps d’une petite signature, j’aimerai bien pouvoir faire des rencontres comme cela plus souvent !

    Merci pour ce compte-rendu à chaud de cette édition de Japan expo.

  2. Guilbi28 dit :

    Sur les 18 salons Japan Expo, j’en ai fait 16. Alors j’ai côtoyé du bon, très bon mais aussi du mauvais. Salon mature aujourd’hui, il devient de plus en plus difficile de se renouveler et de nous émerveiller. J’ai vieilli et suis plus exigeant, je pense énormément de temps sur le stand Wabi Sabi,et la scène Sakura. J’ai beaucoup aimé les combats de samouraïs. Mais le plus drôle a été la danse de awa odori sur le stand tsunagari. Un très bon moment. Ce qui me plaît c’est que chacun peut avoir sa Japan expo, culturel, manags, japanim, jeux vidéos, spectateurs ou participants, il y en a pour tout le monde. Et comme il est dit, je trouve très intéressant de rencontrer des amateurs passionnés qui partagent le même intérêt que moi. Je ne le manquerai à aucun prix. A Japan Expo 2018

  3. makichan dit :

    En tant que fan de 2.5D productions, la présence des acteurs de la comédie musicale Touken Ranbu et de ceux de la pièce de théâtre Yowamushi Pedal ont fait mes 4 jours. En plus de la présence des auteurs de Yuri on Ice dont j’ai réussi à obtenir la dédicace grâce à un bug informatique le dernier jour. J’aurais adoré voir les conférences sur l’histoire de l’anime mais elles tombaient mal. D’ailleurs, la scène Anime 100 n’avait pas le meilleur emplacement à côté des stands de jeux vidéos, rendant certaines conférences difficiles à suivre.
    De plus, j’ai trouvé les changements sur le point dédicace mauvais alors que ca tournait mieux l’année dernière. Aussi, le blocage des gens au niveau de la gare était mal amené. Même si au final, on se retrouvait moins serré dans les wagons, l’absence d’informations en amont rendait l’attente très longue surtout quand on est tous amassé au soleil… De manière générale, j’ai eu l’impression que la Japan Expo a tenté de modifier pas mal de choses maladroitement, et que ca n’a pas eu d’effets forcément très positifs…
    Sinon, je suis assez d’accord avec votre bilan!
    NB: Je tiens à vous remercier sincèrement pour avoir écrit “Pièce de théâtre” au lieu de “Comédie musicale” en parlant de Yowamushi Pedal, car même la Japan Expo a fait sa communication en disant comédie musicale. J’attends votre interview avec impatience.

  4. Laurence dit :

    Ma rencontré avec l’animatrice du stand de Yuzu de Kito nous avons échangé des idées de recettes avec le Yuzu.
    Mais aussi le documentaire “we are x” en présence de Yoshiki

  1. 13 septembre 2017

    […] avoir participé au bilan de l’équipe de JdJ à lire ici, voici maintenant mon propre récap’! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *