DÉ DÉ MOUSE : la souris déglinguée !

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Boustiflor-kun dit :

    Merci pour cette interview. J’aime beaucoup la musique de DE DE MOUSE, même si j’ai une petite préférence pour ce qu’il faisait à ses débuts (son album Sunset Girls reste pour moi le meilleur). En tout cas, il a vraiment l’air d’être quelqu’un de très sympathique et agréable.

    À noter que toco toco lui a consacré une émission : https://www.youtube.com/watch?v=7L8mBmh34kc

    • Salut Boustiflor,

      Ravi que l’interview t’ait plu ! DÉ DÉ MOUSE est effectivement une personne très sympathique, aussi détendu en interview que sur scène (ou même dans sa vie quotidienne, si tu suis sa présence sur les différents réseaux sociaux). Une des choses intéressantes avec son travail, c’est qu’il ne se cantonne pas à un style spécifique. Il y en a pour tous les goûts. Son dernier album, peut-être plus pop, tranche effectivement avec ses travaux précédents (j’aime beaucoup Farewall Holiday! pour ma part). Mais ça participe également au charme de sa musique.

      • Boustiflor-kun dit :

        À mon grand dam, je dois bien avouer que je ne m’intéresse que très (trop) peu à ce qui se passe sur les réseaux sociaux ^_^’

        Je suis totalement d’accord concernant le fait qu’il se renouvelle sans cesse, et c’est justement ça qui le rend passionnant.

        Ce que j’aime particulièrement dans sa musique, c’est sa richesse, sa profondeur (je ne maitrise absolument pas le vocabulaire musical, du coup j’espère ne pas être trop obscur ou me planter dans les mots que j’emploie) ; il y a souvent une grande différence quand on écoute une musique juste avec des haut-parleurs puis ensuite avec un casque, mais ce fossé est encore plus saisissant dans le cas de DE DE MOUSE, on a l’impression d’être passé à côté d’une grande partie du morceau.

        Paradoxalement (et après j’arrête de raconter ma vie), mon titre préféré de lui est le remake de Light Night Dance par Shinichi OSAWA : https://www.youtube.com/watch?v=-difHrtCEPY

        Merci encore pour l’interview et d’avoir pris le temps de répondre !

  1. 14 juillet 2017

    […] This is the English translation of an interview originally published in French on Journal du Japon. […]

  2. 20 août 2017

    […] Takeshi YOKEMURA: Oui, nous sommes venus une première fois en 2009, à Nîmes. Nous étions venus avec d’autres artistes, dont DÉ DÉ MOUSE. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *