Carnets de voyage : Okayama, la ville jardin

Coincée entre Kyoto, Osaka et Hiroshima, Okayama est une ville oubliée par les touristes étrangers. Pourtant, elle possède une atmosphère relaxante et s’avère être un excellent endroit pour y passer la journée, avant de descendre vers la ville de la bombe nucléaire.

Journal du Japon vous emmène à la découverte de cette destination à la verdure luxuriante.

Okayama

Pourquoi choisir Okayama ?

Okayama est sur la ligne du Shinkensen qui part de Kyoto et se rend à Hiroshima. Les voyageurs étrangers s’arrêtent peu à cet arrêt, par méconnaissance.

Okayama est la ville mère de la préfecture du Chugoku. On la surnomme le pays du soleil à cause de son nombre de jours élevés d’ensoleillement (plus de 2000 heures de soleil par an, un record pour le Japon, pays plutôt pluvieux). La spécialité de la ville se découvre avec les papilles : la pêche. Les Japonais la qualifient comme étant la meilleure du Japon. Le touriste peut en manger à petit prix, mais aussi découvrir les produits innombrables à base de ce fruit si doux.
Pour se déplacer dans la ville, on utilise son réseau de tramway, mais de la gare le visiteur a accès facilement aux deux principaux sites touristiques en quinze minutes. Le vélo est un moyen de locomotion permettant de se déplacer plus rapidement, la ville étant plate. Des stations de locations sont disponibles à la gare et un peu partout dans la ville.

La légende de Momotaro 

Okayama est la ville de Momotaro, le célèbre petit garçon né dans une pêche et dont voici l’histoire :

https://www.youtube.com/watch?v=u98lUNuFEGg

De nombreux livres, animés et films ont été publiés au Japon sur cette histoire très populaire. Elle a même été utilisée à des fins de propagande dans un anime, comme on vous l’expliquait il y a peu, ici, 

Que voir ?

Le jardin Korakuen 

Situé en face du château, il est l’un des trois plus beaux jardins du Japon. Il faut s’y rendre au printemps ou en automne, c’est lors de ces deux périodes qu’il est le plus beau. Le jardin se visite en 1h30 environ, on peut y voir toutes sortes de fleurs, d’arbustes, de plantes, mais aussi des cerisiers et des érables. L’architecture de ce jardin a été conçue autour de plans d’eau, recréant le jardin typique japonais. Une plantation de thé produit un breuvage que l’on peut déguster dans l’une des maisons du jardin. On trouve également un théâtre Noh, accueillant régulièrement des représentations.
Tout au long du parcours, le visiteur a un œil sur le château, planté sur une colline.
À la nuit tombée, les lumières enchantent les lieux.

Le jardin offre de nombreuses couleurs au printemps. Crédits: Aroundjapan.net

 

Le château d’Okayama 
Entièrement refait, ce château reste tout de même intéressant et impressionnant par son architecture. Tout au long de ses étages, on retrouve une jolie collection d’objets datant de différentes époques.
Le visiteur peut même se faire prendre en photo avec des déguisements.
La vue sur le jardin Korakuen reste le point d’orgue de cette visite.

Le château d'Okyama . Source : okayama-japan.jp

Le château d’Okyama . Source : okayama-japan.jp

L’île d’Inujima
Véritable île musée, elle regorge d’œuvres d’art en tout genres. Le parcours artistique comprend des parties extérieures, mais aussi intérieures avec un musée crée dans une ancienne fonderie. Cette visite est étonnante et insolite.

Que faire ?

De la poterie dans le château 
Vêtu d’un kimono, il est possible de s’exercer à l’art de la poterie de Bizen dans l’enceinte du château d’Okayama.
Bizen est un village très connu pour sa poterie dans le monde entier. Le visiteur peut découvrir le savoir faire des potiers et repartir avec sa création.

Du vélo sur la piste cyclable de Kibi 
Ancienne route historique, Kibi est devenue une piste célèbre parmi les cyclistes. Il est possible de louer un vélo à Okayama pour parcourir un tronçon de ce parcours. De nombreux sites sont à voir et permettent de faire des arrêts reposants.

La piste traverse aussi de nombreuses rizières. Crédits: journographie

Faire son shopping 

Très connu parmi les touristes au Japon, la chaîne Don Quijote est un incontournable pour trouver les objets les plus étonnants du Japon. Peu cher, on trouve de tout. Le magasin d’Okayama a la particularité de proposer de nombreuses spécialités culinaires à base de pêche. Idéal pour ramener des souvenirs.

Aux alentours d’Okayama…

La particularité de cette ville est qu’elle regorge de sites à voir dans ses alentours :

Kurashiki

Des balades en barques sont organisées dans cette vieille ville qui est restée dans son jus. Avec ses murs blancs typiques elle enchante les visiteurs. Il est possible de dormir dans un logement traditionnel japonais.

Le plateau Hiruzen 
Manger des glaces de la ferme à Hiruzen est une expérience rafraîchissante ! La ferme Hiruzen Jersey Island, propose des visites de son exploitation et de son élevage de vache. Un restaurant permet de manger de la viande bovine tendre, mais aussi de goûter à tous les produits laitiers produits sur place.

Les glaces produites à la ferme sont les gourmandises les plus consommées. Crédits: accidentlyatethewholething

Yubara onsen 
Cette source chaude est située en pleine nature et accolée à un barrage. Ouverte 24h/24 elle se situe dans le lit de la rivière : un cadre parfait pour apprécier la chaleur de l’eau.

Crédits: olympus digital camera

Vous l’aurez compris : ajoutez Okayama à votre liste de votre voyage et profitez de cette destination gorgée de soleil !

Plus d’informations sur le site officiel de la ville, ici.

CONCOURS : Amateurs de visual novel et de 2nd degré : le jeu Punch Line tu dois gagner !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *