La Tokyo Skytree : visite d’un emblème de la capitale

Incontestablement la tour la plus haute du Japon, la Tokyo Skytree domine la ville de Tokyo et offre une vue à 360° à couper le souffle de la capitale japonaise. Devenue rapidement un emblème de la ville, la tour Tokyo Skytree s’inscrit comme un lieu capital pour la vie économique et culturelle. Nous allons donc redécouvrir le plus haut observatoire du Japon à travers ses différents étages et ses nombreuses activités qui attire les touristes venus du monde entier.

Tokyo Sky Tree

La plus haute tour du Japon

Initialement nommée « New Tokyo Tower », elle culmine à 634 mètres. Pourquoi cette hauteur ? 634 peut également se prononcer « Musashi» qui n’est autre que l’ancien nom du quartier Sumida où se trouve le monument, au bord de la rivière Kitajukken. Pour vous rendre à ce complexe architectural, il vous suffira d’ailleurs de descendre à la station Oshiage.

tokyo-skytree-map

Plan de Tokyo avec la Tokyo Skytree – ©francejapon.fr

Construite dans un style Néo-futuriste, sa structure est faite d’acier. Elle dispose de 13 ascenseurs et de 32 étages. Concernant l’aspect observatoire vous aurez accès, après de nombreuses minutes voire plusieurs heures d’attentes, à 3 différents. La terrasse aérienne (155 mètres d’altitude) est le dernier observatoire ouvert au public, suite à la baisse du nombre de visites, et il permet une vue panoramique en plein air. Deux autres plateformes sont également accessibles afin d’admirer la capitale japonaise d’encore plus haut. Appelés « Tembo Deck » et « Tembo Galleria », ces lieux vous permettront respectivement une vue à 350 mètres et 450 mètres. À ces étages, il vous sera possible prendre un café en admirant l’évolution du paysage à travers les changements de luminosité. Au « Tembo Deck » vous retrouverez également un restaurant nommé « Musashi Sky restaurant», tiens, tiens… Si les conditions le permettent, vous pourrez apercevoir le mont Fuji au loin. La vue de Tokyo de nuit est aussi intéressante que celle de jour.

Pour avoir accès à ces différents observatoires, les prix vont de 18€ à 26€ selon les étages où vous souhaitez vous rendre. Nous vous invitons à consulter les tarifs qui sont susceptibles d’évoluer sur le site officiel. Avant de redescendre, n’oubliez pas de faire un tour à la boutique de souvenirs où vous trouverez des miniatures de la tour, des gâteaux souvenirs, des cartes postales et même un manga basé sur la Tokyo Skytree.

 

La raison d’exister de la Tokyo Skytree

Le potentiel touristique de la Tokyo Skytree est indéniable. Mais pour quelles raisons a-t-elle vraiment été construite ? Il faut savoir que la Tokyo Skytree a été financée par le groupe Tobu, le groupe audiovisuel NHK et différentes chaînes de TV japonaises privées. Le groupe Tobu possède une ligne de transports qui s’arrête à la Tokyo Skytree justement. Ce groupe est également présent dans l’immobilier ainsi que dans les centres commerciaux. Ils ont vu avec le projet de la Tokyo Skytree une énorme opportunité commerciale. Mais seul, ce projet n’aurait pas été possible puisque les coûts de constructions s’élèvent à 65 milliards de yens, soit près de 550 millions d’euros (il faut rajouter également un milliard d’euros pour le développement du quartier autour de la Skytree). C’est là qu’interviennent le groupe NHK et les différentes chaines de TV.

En effet NHK est également à l’origine de la construction de la Tokyo Tower afin d’émettre des signaux de radio et de télévision jusqu’à 150km autour de Tokyo. La construction de très hauts immeubles à sa proximité gênait les émissions des signaux TV et radio. De même, la croissance exponentielle du réseau de télévision obligeait la construction d’un édifice permettant de diffuser sur une surface plus grande et sans obstacles à ces émissions. Le projet de la plus haute tour du Japon est né.

Les étapes de sa construction

Photographies de la Tokyo Tower prises les 13/10/2009, 14/04/2010, 17/08/2010, 01/12/2010 et 16/05/2012 qui montrent la progression du chantier. La tour de 634m est ouverte au public le 22/05/2012. AFP PHOTO / JIJI PRESS JAPAN OUT

On peut en déduire qu’au-delà de l’enjeu touristique, la vente de billets pour les différents observatoires ainsi que la création d’un centre commercial, la location de bureaux etc … était également un enjeu économique afin de rentabiliser ce lourd investissement qu’est cette tour de diffusion de télévision et radio.

 

Un complexe architectural mais surtout commercial

Si la hauteur de la tour vous donne le vertige, ne vous inquiétez pas, vous trouverez largement de quoi faire sur les premiers étages : une véritable ville s’étend au pied de la tour. Afin d’attirer les nombreux touristes mais également les locaux, un centre commercial est disponible et s’étend sur les 5 premiers niveaux. Vous y verrez tout ce qu’on trouve dans ce genre d’endroit : vêtements, restaurants, boutiques de souvenirs et même un Pokémon Center. Pour les fans des productions du Studio Ghibli, on peut noter également la présence d’un Donguri (commerce dédié uniquement aux produits dérivés de l’univers du Studio Ghibli).

Sur la période hivernale, une patinoire « Tokyo Sky Tree Town Ice Skating Park » est également ouverte tous les jours. Vous pourrez enfin faire un tour à l’aquarium ou au planétarium le reste de l’année.

Plan de la Skytree et de son complexe

Plan de la Skytree et de son complexe

Nous vous conseillons de profiter des magasins du centre commercial au cours de l’après-midi afin de ramener des souvenirs typiques du Japon, surtout si vous n’avez pas le temps de vous rendre dans des villes plus « traditionnelles » que Tokyo. Vous savez lire le japonais ? Prenez un livre pour occuper le temps d’attente et commencez à faire la queue pour l’observatoire avant la fin de l’après-midi afin, une fois monté, de pouvoir admirer l’horizon et avoir une chance d’apercevoir le Mont Fuji. Prenez une consommation, asseyez-vous face à la vitre et appréciez l’évolution du paysage au fur et à mesure des changements de luminosité. Passer d’une vue de couché de soleil à une vue nocturne de Tokyo vous permettra de profiter de l’ensemble des possibilités qu’offre l’observatoire.

Tokyo Skytree, vue de nuit

Tokyo Skytree, vue de nuit

Avant de redescendre, si vous êtes fan de mangas, passez à la boutique de souvenirs et prenez celui sur la Tokyo Skytree. A l’intérieur plusieurs petites histoires vous permettront d’aller plus loin que la simple visite de l’observatoire et d’en apprendre bien plus, notamment sur sa construction.

S’il vous faut choisir avec d’autres observatoires à Tokyo, comme Roppongi Hills, notamment, nous vous conseillons de faire la Tokyo Skytree. Malgré son aspect plus touristique, vous pourrez voir beaucoup plus loin, beaucoup plus de choses. Vous pourrez même, avec une bonne paire de jumelles, repérer de loin les prochaines visites de votre séjour !

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *