[Japanime] Automne 2017 : Une pluie de nouvelles séries

L’automne est arrivée avec sa pluie et sa tombée des feuilles. Cette période vous déprime ? Rassurez-vous, voici de nouvelles séries animées ! Comme chaque saison nous vous invitons à découvrir ces séries. Viennent ensuite les tendances automnales. Rappelons que vous pouvez cliquer sur le titre des séries afin d’en découvrir une bande-annonce. Pour ne pas changer les habitudes, en guise de conclusion, vous retrouverez les attentes de l’équipe !

Nous espérons que vous trouverez de quoi vous divertir pour les trois mois à venir. Bonne lecture !

Les séries qui tombent de l’arbre de l’animation

Pourquoi changer une formule qui marche, à savoir les adaptations de mangas ? Comment ne pas nous réjouir quand on sait que la plupart sont tirées de titres publiés en France que l’on va voir s’animer sous nos yeux ? Commençons par l’univers atypique et peu connu de L’Ère des Cristaux qui va voir ses personnages prendre vie en 3D CGI via le studio Orange. Dans un registre plus classique mais tout aussi imaginatif, Les Enfants de la Baleine qui va être animé par J.C. Staff. Ces deux mangas sont disponibles dans nos contrées aux éditions Glénat. Les amateurs d’action fantastique auront le droit à Black Clover (Kazé) par Pierrot et à UQ Holder! (Pika) chez J.C. Staff. Toujours de l’action, mais mélangée à de la science-fiction du côté Ki-oon avec Last Hero Inuyashiki grâce à Mappa. Terminons ce tour des nouveautés connues en France chez Komikku avec l’événement The Ancient Magus Bride qui après trois OAD va avoir le droit à sa série animée d’une vingtaine d’épisodes par Wit Studio.

Ces mangas sont disponibles en France, et ce n’est pas la première fois qu’ils sont adaptés, à l’image de la nouvelle saison de Gintama qui compte bel et bien adapter l’histoire de son format original publié chez Kana jusqu’à la fin via le studio Bandai Namco Pictures. Chez le même éditeur, nous retrouverons une seconde saison de March Comes in Like a Lion, toujours animé chez par Shaft. Du côté de chez Delcourt/Tonkam, c’est Food Wars : Troisième Service que l’on doit à J.C. Staff. Notons enfin la présence de Blood Blockade Battlefront & Beyond par Bones, dont le manga est publié chez Kazé. Trois comédies sont connues en France via une première série animée. Il s’agit de Himôto! Umaru-chan R (Dogakobo), Hozuki no Reitetsu 2 (Studio Deen) et Osomatsu-san 2 (Pierrot).

Passons désormais aux mangas qui vont être adaptés pour la première fois et qu’on ne connaît pas encore dans notre langue. Il s’agit en majorité d’oeuvres humoristiques qui se mélangent à la tranche de vie ou à la romance, voir les deux dans certains cas. Les amateurs de ces genres pourront ainsi découvrir Blend S (A-1 Pictures), Boku no Kanojo ga Majime Sugiru Shojo Bitch na Ken (Diomedea), Netojû no Susume (Signal.MD) ou encore Osake wa Fûfu ni Natte Kara (Creators in Pack). Dans des genres proches mais avec des thématiques différentes, vous retrouvez les tranches de vie surnaturelle Konohana Kitan de Lerche et d’aventure post-apocalyptique Shôjo Shûmatsu Ryokô du côté de White Fox.

En ce qui concerne les nouvelles productions originales, elles ont pour point commun la tranche de vie, à commencer par Anime-Gataris de Wao World. Ajoutons-y des motos et Silver Link nous propose Two Car. De son côté, Pine Jam y ajoute de la romance avec Just Because!. Là-aussi, des suites sont au programme avec l’humour musical de Classicaloid 2 (Sunrise), les idols de Wake Up, Girls! Shin Shō (Millepensee) ainsi qu’avec les magical girls de Yûki Yûna wa Yûsha de Aru: Yûsha no Shô (Gokumi).

Pour cet automne, seulement deux adaptations de light novel sont présentes. Il s’agit de la tranche de vie humoristique Imôto Sae Ireba Ii de Silver Link mais aussi de l’attendu Kino no Tabi: The Beautiful World – The Animated Series qui est de nouveau adapté 14 ans plus tard grâce au studio Lerche. En ce qui concerne les romans le nombre est identique avec le titre d’action Jūni Taisen (Graphinica) écrit par le populaire Nisioisin, auteur de Monogatari Series. Les amateurs de survival game seront ravis de découvrir la version animée de King’s Game par Seven.

Terminons ce tour d’horizon des nouveautés avec les séries adaptées de jeux vidéo ou tirées de franchises multimédias. Du côté de l’action surnaturelle, il y a Dies Irae du studio A.C.G.T. Les fans d’otome games auront le droit à Code:Realize – Sôsei no Himegimi (MSC) et Sengoku Night Blood (Typhoon Graphics). Dans le même registre, mais avec des idols, il y a Dynamic Chord (Pierrot), TsukiPro the Animation (PRA) et The IDOLM@STER SideM (A-1 Pictures) qui pour la première fois passe du côté des hommes. Les habitués de cette franchise retrouveront tout de même leurs idols préférés dans le format court The iDOLM@STER Cinderella Girls Gekijô 2 (Gathering). L’autre grande franchise de la thématique musicale qui est présente cet automne est Love Live avec Love Live! Sunshine!! 2 de Sunrise.

Les différentes tendances automnale

Pour cette période automnale, une quarantaine de séries sont prévues. Par rapport à l’automne 2016, cela fait environ 20 nouveautés de moins. Plus de la moitié d’entre elles sont des adaptations de mangas. Les éditeurs concernés sont Shûeisha (6), Kōdansha (4), Shōgakukan (2), Akita Shoten (1), ASCII Media Works (1), Gentōsha (1), Hakusensha (1), Hôbunsha (1), Kadokawa (1), Mag Garden (1), Media Factory (1), Shinchōsha (1) et Suiseisha (1). En plus de ça, nous aurons le droit à 8 œuvres originales, 5 adaptations de jeux vidéo, 3 franchises multimédias, 2 romans et 2 light novels. Un peu plus de la moitié des titres présents n’ont pas connu d’adaptation par le passé.

   

Toujours pas de changement dans les genres présents puisque nous retrouvons notre quatuor habituel qui est composé de la tranche de vie, la comédie, l’action / aventure et des univers fantastiques. Notons toutefois la présence de plusieurs séries musicales, alors qu’elles sont habituellement moins nombreuses et l’absence totale du sport.

Terminons cette rapide analyse des tendances saisonnières avec les studios les plus prolifiques avec en tête de liste J.C. Staff et Pierrot avec leurs trois productions. De leurs côtés, A-1 Pictures, Lerche, Mappa, Seven, Silver Link et Sunrise en produisent deux séries chacun.

 

Les attentes de la rédaction

The Ancient Magus Bride - CrunchyrollColine : The Ancient Magus Bride, c’est un manga édité chez Komikku dont on attend l’adaptation avec (im)patience, d’autant plus après le teasing de fou que nous a fait l’éditeur sur les réseaux sociaux lors de la diffusion au Japon ! Certains ont d’ailleurs peut-être eu la chance d’assister à l’avant-première à Paris lors du vendredi 22 septembre dernier. Et puis récemment nous avions déjà eu un aperçu grâce à un OAV découpé en 3 parties, sorties entre septembre 2016 et 2017 et disponible chez Crunchyroll. Le flash-back de Chisé à propos d’un livre nous y faisait comprendre que l’expérience qu’elle vit avec Elias n’est pas sa première avec le monde surnaturel, et c’est plutôt bien intégré dans l’histoire principale !

Graphiquement, le manga est très joli, poétique, et mélange le style japonais avec le contexte britannique. En animé, cela promet donc de très jolies choses, d’autant que nous pourront profiter des couleurs à chaque instant ! En espérant que cela rende hommage aux couvertures extrêmement jolies, colorées et printanières de la série. Quant au scénario, on croise les doigts pour qu’il respecte l’intrigue principale et ses personnages. On a hâte de découvrir l’arc du chien et sa rencontre avec son familier, ou encore de voir comment seront animés les sortilèges et la magie !

Bref vous l’aurez compris : vivement début octobre, pour retrouver Chisé, Elias et tous les autres personnages attachants que le manga met en scène ! Et en attendant, on peut déjà les retrouver avec le tome 7 qui sort cette semaine.

[arve url=”https://www.youtube.com/watch?v=yufqwX8AwDg” align=”center” maxwidth=”640″ /]

Les Enfants de la Baleine - NetflixCharlène : Cela fait maintenant un an et demi que la série Les Enfants de la Baleine parait en France chez Glénat. Un titre qui a tenu toutes ses promesses dès les deux premiers volumes tant par son dessin, sa narration que son histoire ! Un monde où tout n’est que sable ou semble l’être, et où un bateau étrange vogue avec en son sein de jeunes gens manipulant un don étonnant : le saimia. Une sorte de pouvoir aidant à se défendre, à créer, à consolider… en contrepartie d’une courte vie. Jusqu’au jour où une jeune étrangère arrive sur ce fameux navire. Tout est remis en question et chamboulé : quel est le but de ce voyage ? Sont-ils aussi seuls qu’ils le pensent ? Qu’y a-t-il à savoir sur le saimia que l’on ignore ?…

Nous étions nombreux à nous demander également si un anime verrait le jour ? Et c’est enfin le cas ! Dès le mois d’octobre, le studio J.C. STAFF connu pour Flying Witch ou encore Food Wars nous fera découvrir sa version de la série ! Un chara-design plutôt soigné pour une série à venir qui, sur le papier, l’est aussi énormément. Un challenge de taille dont on espère que le compositeur, Hiroaki TSUTSUMI (Orange, Blue Spring Ride…) arrivera à magnifier la poésie qui s’en dégage. Rendez-vous prochainement chez NETFLIX pour le savoir !

[arve url=”https://www.youtube.com/watch?v=jCzcjyh3fyU” align=”center” maxwidth=”640″ /]

Just BecauseLéonard : Cet automne, j’attends avec beaucoup de curiosité la série Just Because!. Première série originale du très jeune studio Pine Jams (qui a récemment produit l’amusante romcom Gamers !), je m’y intéresse tout d’abord pour son character design confié à Kiseki Himura. Vous le connaissez peut-être davantage sous le pseudonyme de @Strangestone sur Twitter, lui qui réalise depuis plus d’un an la série d’illustrations Tawawa on Monday. Pour l’histoire, on part sur quelque chose d’assez classique, ce qui peut rappeler un peu l’excellent Tsuki ga Kirei diffusé au printemps dernier. Un titre curieux qui peut cacher une bonne surprise.

Autre curiosité de style tranche de vie cette saison avec le mignon Blend S. On tient là une nouvelle adaptation d’un 4-koma des magazines Manga Time Kirara (Is the Order is a Rabbit?, New Game !) réalisée cette fois par A-1 Pictures. Le cadre n’est pas sans rappeler l’hilarante série Working. Mais avec une bonne dose de moe en plus. Une série qui devrait être excellente pour se reposer l’esprit.

Enfin, comment ne pas parler du retour tant attendu des frères Osomatsu, eux qui nous avaient tant fait rire en 2015 ? Deux ans après, ils reviennent donc avec leur ambiance déjantée et leurs caractères bien trempés. Et ce pour notre plus grand plaisir !

[arve url=”https://www.youtube.com/watch?v=J_puHV4xmlo” align=”center” maxwidth=”640″ /]

Inuyashiki - Amazon PrimeDorothée : Attention, l’adaptation de Last Hero Inuyashiki arrive cet automne ! Hiroya OKU, l’auteur du manga, est connu pour la qualité de son dessin réaliste et très soigné. Son univers de science-fiction met l’accent sur le coté sombre de la société japonaise, notamment dans sa série la plus célèbre, Gantz. Avec cette adaptation par le studio MAPPA, j’espère que ce réalisme sera encore présent malgré les conditions de fabrication d’un anime au Japon. L’horaire de diffusion japonaise, après minuit, laisse au moins à penser que l’œuvre ne sera pas (trop ?) censurée.

En tout cas, la présence de Hiroshi SEKO au scénario est rassurante. Son travail sur Terror in Resonance, l’Attaque des Titans et Ajin est de bonne augure. Avec Naoyuki ONDA (chara-design) et Keiichi SATO (réalisation), cela fait deux personnes clés du staff de l’anime ayant déjà travaillé sur des adaptations des œuvres de Hiroya OKU, respectivement Gantz et Gantz:O. Bref, sur le papier, Inuyashiki pourrait se révéler l’anime de l’automne, après avoir été un manga reconnu par le Festival d’Angoulême et les Japan Expo Awards.

Le studio MAPPA transformera-t-il l’essai ? D’autant plus que le manga s’est terminé ce moi-ci au Japon, un atout non négligeable pour une adaptation réussie et fidèle.

[arve url=”https://www.youtube.com/watch?v=noTZ9Yw569g” align=”center” maxwidth=”640″ /]

Kekkai Sensen & BeyondPaul : Au delà de sa bande annonce très tentante, Blood Blockade Battlefront & Beyond n’est pas mon attente de la saison pour rien. Il s’agit d’une adaptation signée par les studios Bones d’un manga de Yasuhiro NIGHTOW (Trigun, Gungrave)… Un joli combo. Même si les studios Madhouse ont fait leurs preuves par le passé sur les deux autres manga de NIGHTOW, le travail de Bones sur les itérations précédentes de BBB ont été à la hauteur.

Ah, d’ailleurs pour ceux qui ne connaissent pas la saga : il y a quelques années, une faille qui relie la Terre et un autre monde s’est ouverte à New York. Résultat : humains et monstres sont enfermés dans la ville par une bulle impénétrable. Même si le mélange est des plus explosifs, la cohabitation finit par se faire mais quelqu’un menace aujourd’hui de percer la bulle ! Pour éviter que la folie furieuse ne se répandent dans le monde entier, la composition d’un groupe formé d’êtres surhumains est décidée…

Pour ce nouvel opus, on garde l’excellent travail du maître chara-designer Toshihiro KAWAMOTO (FMA, Cowboy Bebop, Wolf’s Rain, n’en jetez plus la coupe est pleine !!), tout comme le compositeur. Les seules questions viennent donc du nouveau duo : KAMO au scénario et TAKAYANAGI à la réalisation, un tandem qui s’est formé sur Dagashi Kashi, une comédie tranche de vie et gastronomie qui n’a rien à voir. Seront-ils à la hauteur ?

[arve url=”https://www.youtube.com/watch?v=aXznlDNTKp0″ align=”center” maxwidth=”640″ /]

Hozuki no Reitetsu 2 - CrunchyrollFabien : Comme souvent, l’automne arrive avec beaucoup de séries attendues. Pour ma part, il y en a plusieurs avec en tête de liste Les Enfants de la Baleine, Kino’s Journey, March Comes in Like a Lion 2 et The Ancient Magus Bride. Mais celle que j’attends le plus, c’est Hozuki no Reitetsu 2. Près de quatre ans après ses dernières aventures, l’assistant du roi des enfers Hozuki est de retour dans une suite qui promet d’être tout aussi drôle ! Nous devrions y retrouver tous les personnages déjantés déjà connus, et peut-être de nouvelles têtes. Il n’y a pas vraiment de doute sur sa qualité vu qu’il s’agit d’une adaptation de manga, mais quelques changements pourraient se ressentir vu que son équipe de production est différente. Et le premier gros chamboulement concerne le studio. Au revoir Wit Studio, bienvenue à Studio Deen ! Pour la réalisation, il s’agit désormais de Kazuki YONEDA, surtout connu pour son travail sur Yona, Princesse de l’Aube, tandis qu’au chara-design, c’est un nouveau, Jirô OMATSURI. Mais nous retrouvons toutefois le même scénariste, Midori GOTÔ. La série sera diffusée dès le 7 octobre.

J’attends aussi avec curiosité Garo: Vanishing Line de Mappa, nouvelle version animée de la saga tokatsu. Après un Honô no Kokuin de qualité en 2014 par des débutants, et le mauvais Guren no Tsuki de 2015 misant tout sur le design de Masakazu KATSURA (Zetman), ça passe ou ça casse. Cette fois, nous avons affaire à une équipe peu expérimentée et à un réalisateur coréen. Pour apporter un style différent ? Possible car cette fois-ci, l’histoire se déroule dans le futur. Réussite ou déception ? Début de réponse le 6 octobre.

[arve url=”https://www.youtube.com/watch?v=BRyE9BCD8J8″ align=”center” maxwidth=”640″ /]

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Legui dit :

    Bonjour,

    J’aimerais savoir comment s’appelle le manga représenté en 3e, sur la 1ère image de cette page ? Merci pour tout.

  2. Chat dit :

    L’image numéro 4 ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *