[Attentes Mangas] Juin, senteur du lilas…

Nous voici au tout début de l’été quasiment et juste avant le fameux salon Japan Expo et sa 20e édition ! Résultat, côté éditeurs, ça ne chôme pas, bien au contraire. Ce mois de juin s’annonce intense à bien des égards : météo, sorties mangas, achats ? Les catalogues éditeurs se remplissent à merveille afin de vous permettre de profiter du grand air pour lire bien tranquillement. Beaucoup de titres au programme, et afin de vous aider on vous propose la sélection de l’équipe ! Quelques nouveautés, deux suites, une fin de série, car oui cela arrive aussi, et un joli petit bonus en prime.

En tout cas, comme d’habitude, il n’y a que l’embarras du choix : entre nouvelles séries (pas loin d’une quarantaine) et suites tant attendues, l’équipe a une nouvelle fois fait sa petite sélection parmi les catalogues éditeurs ! Voici donc ce que l’on peut vous proposer pour ce mois de juin…

Bonnes lectures et découvertes !

Les petits nouveaux

Couverture du tome 1 de Mon coloc d'enfer chez Pika
Voilà un manga que j’attendais avec impatience il s’agit de Mon coloc’ d’enfer (Living-room Matsunaga-san) de Keiko IWASHITA qui arrive chez Pika éditions. Miko est lycéenne. Ses parents devant s’occuper de sa grand-mère malade, elle se retrouve à faire de la colocation dans une grande maison appartenant à son oncle. Non seulement elle n’est pas habituée aux tâches ménagères, mais en plus ses colocataires sont tous des adultes un peu bizarres. Le plus âgé d’entre eux, Matsunaga, fait un peu peur à Miko mais s’avère en réalité être quelqu’un de très prévenant.

Surtout ne vous fiez pas au titre qui n’est pas ce qu’il y a de plus vendeur au monde. C’est un shōjo très frais, avec une bonne ambiance et des personnages très attachants. Miko est loin d’être une héroïne nunuche. C’est un très bon titre qui sort vraiment du lot et qu’il faut découvrir ! (Tatiana)

 

Couverture du tome 1 de BL Métamorphose chez Ki-oonYuki, à 75 ans, est une grand-mère japonaise traditionnelle. Les jours se suivent et se ressemblent depuis la perte de son mari, il y a deux ans de ça. Un jour de grosse chaleur, alors qu’elle se retrouve devant son café favori qui a définitivement fermé ses portes, Yuki se réfugie dans une librairie et, alors qu’elle flâne, décide d’acheter un manga, comme lorsqu’elle était jeune. Sauf que, sans le savoir, elle jette son dévolu sur un BL, une histoire d’amour entre deux garçons. S’éprenant de cette histoire, Yuki en voit son quotidien perturbé alors qu’une relation se développe avec sa libraire. Dans un souhait de briser le fossé générationnel mais aussi les clichés, BL Métamorphose de Kaori TSURUTANI nous fait ici de belles promesses.

Comment la relation entre Yuki et Urara, sa libraire beaucoup plus jeune, va-t-elle évoluer ? Les deux femmes sont-elles si différentes finalement ? Je ne peux que vous conseiller de vous jeter sur l’extrait fourni par Ki-oon dans toutes les bonnes librairies. Sinon, il vous faudra attendre seulement le 6 juin pour la sortie du premier tome, le deuxième étant déjà prévu pour la rentrée. (Camille)

 

Couverture du tome 1 de Blizzard Axel chez Nobi NobiJe dois dire que sur ce titre ma curiosité l’emporte. En vérité, je n’ai jamais lu Seven Deadly Sins, l’autre série à succès de Nakaba SUZUKI. À tord sûrement, mais pour sa nouvelle série je suis d’avantage intéressée. Le sujet déjà, qui va parler de patinage artistique, et la façon de traiter le tout. Depuis Yuri on Ice, un nouvel engouement est en effet apparu autour de ce sport, mais est-ce que cet auteur sera à la hauteur ? Une certaine communauté de fan étant apparue, je pense que nombreux sont ceux qui peut-être tenteront l’aventure de Blizzard Axel, c’est mon cas ! Et qui sait, cela me donnera envie de découvrir l’œuvre de son auteur ?

En tout cas l’histoire semble classique : un collégien bagarreur qui va découvrir par hasard le patinage artistique, comprendre qu’il y aurait un don, celui-là même qu’il quête depuis si longtemps… Afin d’obtenir le respect de sa famille, le voilà parti pour conquérir le toit du monde, y arrivera-t-il ? Ce sera du côté de Nobi Nobi en juin qu’on pourra lire son envol et découvrir un dessin plutôt intéressant avec ! (Charlène)

 

Les suites

Couverture du tome 2 de SHINE chez Nobi NobiSi le manga est un média qui traite vraiment de tous les sujets, cella faisait longtemps qu’un titre sur la mode n’était pas arrivé dans ma pile de manga. De son petit nom Shine, par Kotoba INOYA, aux éditions Pika, il compte l’histoire d’un duo : elle, Chiyuki, à l’avenir tout tracé de mannequin est finalement devenue une adolescente de 1m58 dont le rêve vacille. Lui, Ikuto, est un talentueux styliste en devenir, mais qui n’a pas les moyens de faire des études.

À l’issu d’un premier volume qui posait bien les bases de ces destins impossibles, avec une belle patte graphique d’ailleurs, on ressort séduit par les personnalités des deux personnages phares, de l’équilibre entre leur vie adolescente assez légère et drôle et ces rêves qu’ils ont déjà enfouis alors qu’ils sont à un âge où tout devrait être possible. L’adversité et leur façon d’y faire face sont donc très bien traités mais ils n’en sont qu’au début du chemin, on attend donc avec impatience le second volume et les suivants pour voir comment ils vont construire leur histoire ! (Paul)

 

Couverture du tome 2 de Buchimaru Chaos chez Doki DokiAprès l’excellent Ayanashi chez Glénat qui traitait d’une espèce humaine enfouie sous terre pour échapper à des monstres, voici Buchimaru Chaos, signé Tsutomu OHNO chez Doki Doki, un seinen d’action où les êtres humains doivent cohabiter avec d’étranges créatures : des divinités appelés Esprit Gardiens. Le tout se déroule dans un Japon médiéval – avec des décors, des costumes et des créatures folkloriques d’époques assez bien rendus visuellement – et nos deux héros sont deux ninjas qui ont déserté leurs clans, Byakuya et Buchimaru, et qui se lancent alors dans une chasse aux dieux.

Pour autant on ne peut pas vraiment parler de duo uni dans une quête commune puisque Byakuya est une solitaire obsédée par sa quête et que Buchimaru est lui obsédé par… la belle Byakuya. Trahisons, divinités aussi légendaires qu’égocentriques et clans ninjas composent le premier tome de ce récit qui en comptera 3 à terme et qui s’avère pour le moment assez convainquant de part ses personnages, son univers et sa mise en scène. On attend donc le second tome de pied ferme ! (Paul)

 

Couverture du dernier tome de Sleeping Charon

Toutes les bonnes choses ont une fin

Le tome 3 de Sleeping Charon sort en juin chez Komikku. Celui-ci vient conclure le nouveau manga de Sayaka MOGI, que vous connaissez peut-être déjà pour la série Pupa. C’est donc le bon moment pour vous lancer dans cette histoire envoûtante, pleine de mystère. Le monde qui vous attend est à la fois sombre et coloré, enfantin et macabre, mignon et atroce. Un petit garçon se retrouve dans un manoir où il est accueilli par une jeune fille avec qui il sympathise bien vite. Celui-ci est amnésique, mais son étrange séjour avec Charon va lui permettre de découvrir l’affreuse réalité.

Quoi de mieux qu’un peu d’horreur et de suspens pour se rafraîchir à l’aube de l’été ? Le tout servi avec un dessin à la hauteur du sujet. Pour cela il vous faudra attendre la fin juin pour obtenir le final tant désiré. Le rendez-vous est pris me concernant, et vous ? (Gwendal)

Le bonus du mois

Couverture du 2e Light Novel MHAAprès le premier tome du light novel My Hero Academia – Les dossiers secrets de UA qui nous avait narré la mise en place d’une journée portes ouvertes pas tout à fait comme les autres, et les préparatifs de certains élèves à ce sujet, cette fois on nous propose de découvrir les dessous du camp d’été de la seconde A ! Mais oui souvenez-vous, de ce fameux camp d’été d’entraînement, organisé en pleine forêt par Eraser Head et chapeauté par les Wild Wild Pussicats, avant que cela ne tourne au fiasco avec l’apparition de Super-Vilains. Eh bien, ce second volume propose d’en apprendre d’avantage sur le trajet en car, les révisions d’avant le camp d’été (car oui les moins bons élèves obtenaient des cours de rattrapage lors du séjour), les soirées entre élèves…

Bref, le quotidien survolé lors de la série et dans l’anime, mais ici vous en aurez donc les dessous ! Un autre moyen de voir nos apprentis héros sous un autre jour, plus détendus peut-être. Bref, cela se passe du côté de Ki-oon dès le mois de juin et on est bien curieux. (Charlène)

 


Haiku en entier utilisé dans le titre de l’article : 

Senteur du lilas
un taillis chante la pluie
enfin le printemps
(tiré du blog « Le carnet de bord d’Eschylle« )

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *