Little Friends : renouveau ou recyclage ?

Vous vivez en appartement, vos parents ne sont pas d’accord ou bien vous n’avez pas assez de temps libre, Little Friends : Dogs and Cats est là pour résoudre votre envie d’un animal de compagnie. Le studio Imagineer a renoué avec les jeux d’animaux de compagnie virtuels comme l’avaient fait pour la première fois les Tamagotchi en 1996, Nintendogs en 2005 ou son successeur Nintendogs + Cats en 2011. Mais que vaut cette nouvelle licence alors que l’on pensait le concept révolu ? Journal du Japon a fait le test !

Boîte du jeu Little Friends

Premiers pas

Une fois votre jeu lancé pour la première fois, vous avez le choix entre 6 races de chiens différents, le chats n’étant disponibles qu’après avoir atteint le niveau 15 de votre premier chien. Rappelons-le, Nintendogs et Nintendogs + Cats disposaient de plusieurs versions et donc de plusieurs jeux avec différentes races d’animaux dans chacune d’elles. Ce n’est pas le cas ici, le jeu n’est disponible qu’en une seule version, mais n’excluons pas la possibilité qu’Imagineer sorte des versions similaires à l’avenir. Après tout le jeu est encore très récent, sorti le 6 décembre 2018 au Japon et le 27 mai 2019 partout dans le monde, sur Switch uniquement.

Une fois le type de chien choisi, vous choisissez un petit nom à votre compagnon et son sexe puis direction votre maison, encore très vide pour le moment. Très vite vous allez découvrir les jauges de besoin de votre animal. Il va falloir le nourrir, le faire boire, le brosser et le plus important, le rendre heureux. Ces jauges descendent relativement vite, d’autant plus qu’elles baissent même lorsque le jeu est mis en veille. Elles sont aussi liés entre elles : sortir votre chien à l’extérieur lui fera plaisir mais aura aussi pour effet de le salir plus vite. Globalement, plus ces jauges sont remplies, plus il sera facile de faire monter de niveau votre animal et ainsi débloquer de nouveaux éléments et fonctionnalités.

Interface de base de Little Friends

L’indispensable menu « soin »

Donner à boire à ses animaux dans Little FriendsPour prendre soin de votre animal, plusieurs interactions sont disponibles dans le menu « soin ». La première fonctionnalité est drôlement nommé « moment de qualité ». Vous pouvez dans celle-ci caresser votre chien avec soit vos doigts si vous jouez sur l’écran tactile de la Switch ou bien avec vos Joy-Con si vous jouez sur un écran tiers (la fameuse nuance). D’ailleurs le jeu peut se jouer avec les Joy-Con attachés à l’écran à la façon d’une console portable ou détachés avec la console branchée à un écran, les Joy-Con font alors office de manette. Ce détail a son importance, les possibilités sont différentes selon votre façon de jouer !

Avec les niveaux accumulés, vous pouvez ensuite débloquer des tours pour votre chien, comme s’asseoir, tournoyer à gauche ou à droite, donner la patte… ces actions sont intégrées dans le jeu pour la beauté de la forme puisqu’elles ne donnent ni argent, ni expérience pour votre animal. A côté du menu « moment de qualité » sont également disponibles les actions vitales : donner à manger , donner à boire et nettoyer les toilettes. Enfin, dans la deuxième ligne vous avez la possibilité de jouer avec votre chien, votre chat ou d’habiller votre compagnon. Jouer avec son animal lui fera plaisir et remplira sa barre d’humeur mais cela risque de très vite vous barber. Jeter un jouet, attendre qu’il le ramène, le rejeter, ré-attendre qu’il le ramène, le rerejeter… Bref vous avez saisi le concept et sa lassitude inévitable.

La boutique et ses surprises

Les différents habits et accessoires dans Little Friends

Un exemple d’assortiment

Très vite, on réalise que chacune de nos actions nous rapportent quelques piécettes. Celles-ci nous permettent d’acheter des tas de choses : nourriture, jouets, décorations pour votre maison et les très controversés habits pour votre animal. En ce qui concerne la nourriture, plus elle est chère, plus elle rapportera de l’expérience à votre animal. Vous avez le choix entre du poisson, du bœuf, du poulet et un assortiment des trois, le tout disponible en croquette ou en pâté. Votre animal aura une nourriture favorite qu’il vous faudra trouver pour lui faire plaisir et gagner plus de récompenses.

Les jouets quant à eux sont simples : des balles, des os en plastiques, des disques… Enfin, les habits vont du simple collier autour du cou au père Noël sur le dos en passant par des jupes, des casquettes et des lunettes. On ne peut pas retirer au jeu le fait qu’il soit complet sur ce point-là. Il y a même peu de différences entre les habits du jeu et le dressing de n’importe quelle personne.

Les promenades

Les promenades de Little FriendsLe concept est toujours le même que dans ses prédécesseurs, promener son chien, uriner, trouver des récompenses et la boucle est bouclée. Cette fois-ci, il n’y a pas les ordures à éviter, ni les interactions avec les chiens d’autres PNJ (Personnage Non-Joueur). La seule « nouveauté » sont les défis à réaliser qui sonttoujours les mêmes : parcourir 200 mètres, trouver deux trésors et uriner sur cinq panneaux. Que dire de plus à part que nous avons l’occasion de découvrir le monde ouvert qu’est celui de Little Friends, c’est-à-dire un lac, des arbres et deux trois maisons. Nous avons aussi l’occasion de nous rendre compte de la pauvreté des graphismes. La barre du minimum requis a à peine été dépassée.

Les tournois de disques pour chien

Un bon moyen de se faire des piécettes sont les tournois de disques pour chien. Rien de nouveaux jusque là puisque cette fonctionnalité était déjà disponible dans Nintendogs ainsi que dans Nintendogs + Cats.Trois minutes pour marquer le plus de points en jetant un disque que votre chien doit récupérer avant qu’il touche le sol. Encore une fois, soit il vous faudra appuyer sur un simple bouton pour jeter votre disque si vous attachez les Joy-con à la console, soit il vous faudra, à la façon de la Wiimote, simuler un jet de disque avec les Joy-Con détachés. Il y a cinq niveaux de difficulté que vous débloquez au fur et à mesure que vous remportez les tournois : débutant, intermédiaire, pro, semi-pro et maître. Les récompenses sont bien entendu croissantes allant de 3000 piécettes et 5 tickets à 9000 piécettes et 50 tickets. Vous devrez entraîner votre chien hors compétition pour espérer le faire progresser et atteindre la ligue Maître. Pour se faire, vous débloquez des disques de différentes portées dans la boutique, court, moyen, long. Pas de compétitions disponibles pour nos amis félidés malheureusement.

Les compétitions de disques pour chien

Contenu déblocable

Une fois que vous aurez avancé dans le jeu, certaines fonctionnalités vont se débloquer, comme le centre des amis qui permet d’obtenir de nouveaux animaux, et les chats y seront alors disponibles. Ceux-ci n’ont pas grand intérêt puisque vous ne pourrez pas les promener ni faire de compétitions avec (ce qui est plutôt réaliste pour le coup). Il n’y a aussi que trois races de chats différentes : Chat japonais, Scottish Fold et American Shorthair. Vous pourrez amener jusqu’à trois animaux dans votre maison à la fois. Si vous en voulez plus, il faudra céder une place et mettre un de vos animaux dans l’hôtel (10000 piécettes), un peu à la façon de l’ordinateur dans Pokémon pour les connaisseurs. Pour les perfectionnistes, un tableau de succès est disponible avec un total de 100 succès à débloquer. De quoi vous occuper un bon moment.

Le tableau des succès dans Little Friends

Menu des succès

Maintenant que nous avons fait un tour d’horizon du gameplay, on se rend compte qu’il n’innove que très peu par rapport à ses prédécesseurs. On a vite fait le tour du jeu et si on ne porte pas un amour inconditionnel à son animal, on l’oubliera très vite. Les graphismes sont corrects mais ne sont pas poussés, tout comme le gameplay qui ne s’essaye pas à explorer de nouvelles pistes pour faire avancer le genre. Le jeu fera peut-être même de bonnes ventes faute de beaucoup de concurrent dans ce secteur et sur cette console, l’occasion de se remplir un peu les poches pour l’éditeur. En espérant pour le joueur des extensions avec de nouvelles races d’animaux.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *