Final Fantasy VIII Remastered : Plus beau, plus rapide, plus facile !

À sa sortie (le 27 octobre 1999 en Europe), Final Fantasy VIII était déjà controversé. Boudé par les fans, notamment son scénario et son mode de combat tous deux jugés trop complexes, c’est pourtant un énorme succès commercial.

En ne voyant aucune annonce concernant sa possible sortie sur les consoles nouvelles générations alors que Final Fantasy VII, IX, X et X-2 ou encore le XII-Zodiac Age avaient, eux, eu le droit à leur comeback sur PS4, XBox, PC et Switch (n’hésitez pas à lire notre article à ce sujet), nous pensions que Square Enix le laisserait à nouveau sur la touche.

Et pourtant, entre deux vidéos de Final Fantasy VII remake, Square Enix dévoile une vidéo lors de l’E3 : nous voilà donc, 20 ans après sa sortie originale, avec notre Final Fantasy VIII Remastered.

Journal du Japon continue donc sa (re)visite des versions remasterisées de Final Fantasy qui ne cessent de pleuvoir cette année !

Plus beau ?

Final Fantasy VIII a marqué les esprits car il est le premier jeu de la saga à utiliser des personnages qui ne sont pas déformés dans leur proportions (Super Deformed). Final Fantasy VIII Remastered a donc mis le doigt sur cette révolution et offre à ses fans une remodélisation complète de ses personnages, tous autant qu’ils sont. Squall, Linoa, ou même Ifrit et Shiva sont beaucoup plus lisses, moins polygonales (même si la censure est passée par là) et moins bouffies que dans la version originale.

La G-Force Ondine a subit la censure…

Les cinématiques n’ont pas perdu de leur superbes et nous donnent toujours autant, voir même plus, de frissons puisque ce sont les personnages avec leurs nouveaux graphismes que l’ont retrouve dans les décors d’origine… Malheureusement, oui, les décors, eux, n’ont pas bougés. Ces derniers sont toujours très statiques, légèrement disproportionnés et, même si on pourra apprécier leur côté « aquarelles peintes », cela jure un peu avec nos personnages mis au gout du jour.

On grondera un peu, aussi, sur les larges bandes noires de chaque côté de l’écran 4/3 qui minimisent l’expérience de jeu sur les grands formats.

Les décors jurent un peu avec la refonte complète des personnages Capture-écran réalisée par JDJ sur PS4 ©2019 SQUARE ENIX

De nouvelles fonctionnalités non négligeables

Qui dit « remastered » dit forcément « nouveautés ». Et les graphismes ne sont pas la seule nouveauté que vous pouvez trouver dans Final Fantasy VIII Remastered.

Une chose assez impressionnante dans Final Fantasy VIII, et agaçante finalement, est son incroyable lenteur. Il est compréhensible qu’en plus de devoir retenir énormément de mécaniques de jeu concernant le mode de combat, les joueurs soient tenté de lâcher la manette en voyant à quel point les combats, les déplacements ou même les blancs entre les dialogues rendent le jeu très lent !

Toutes les nouvelles fonctionnalités résumés par les contrôles Capture-écran réalisée par JDJ sur PS4 ©1999, 2019 SQUARE ENIX

On peut donc saluer l’initiative de Square Enix d’avoir ajouter un simple appuie sur la gâchette analogique gauche pour accélérer en x3 le jeu. Surtout que les musiques restent inchangées quand à leur rythme et les cinématiques, elles, ne sont pas concernées par cette option.

Même s’il est plus que pratique d’accélérer le jeu lors des combats ou des dialogues entre les personnages, l’on ne peut que vous conseiller de retirer cette fonctionnalité dès que vous devez piloter votre personnage: les déplacements en x3 deviennent très vite incontrôlables.

Ensuite, tout comme dans les nouvelles versions des autres jeux Final Fantasy, une pression sur l’analogique droit permet de garder le Limit Break à son maximum durant les combats et empêche ainsi de prendre des dégâts ou, si vous voulez vraiment rester concentrer sur le scénario du jeu et rien d’autre, pressez L3 et R3 (sur Playstation 4) afin de supprimer les rencontres aléatoires.

De petites icônes rouges apparaissent dans la bande gauche de l’écran pour vous rappeler quelles fonctionnalités vous avez activé Capture-écran réalisée par JDJ sur PS4 ©1999, 2019 SQUARE ENIX

De ce nouveau FF VIII on retient donc de nouvelles modélisations, impressionnantes lorsque l’on voit les comparatifs : les visages des personnages étaient presque des Picasso il y a 20 ans ! S’y ajoutent aussi des fonctionnalités intéressantes pour profiter au maximum du jeu (et qui sont plus nombreuses sur PC). Les musiques sont toujours aussi mémorables et n’ont pas prit une ride (même si nous n’aurions pas dit non à une réorchestration). Enfin, les cinématiques sont d’autant plus à couper le souffle qu’elles profitent elles aussi de la refonte. 

Les principaux défauts techniques de l’époque étant gommés ou amoindris, même si des bémols demeurent, nous vous conseillons de découvrir ou redécouvrir Final Fantasy VIII avec cette nouvelle version remasterisée. Et, si ce test ne vous a pas encore convaincu, une petite vidéo comparative enfoncera peut être le clou ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *