Fête de la musique : votre playlist pour l’été

L’été arrive, nous voilà déconfinés et en train de penser à la suite, à des vacances peut-être. Mais nous sommes encore loin de retrouver nos habitudes et retourner à des concerts. Pour se remonter le moral, l’équipe de Journal du Japon vous propose donc des playlists à écouter chez vous. Peut-être découvrirez-vous des titres, des artistes ; peut-être serez-vous nostalgique en écoutant d’autres morceaux. Bonne écoute à tous avec nous l’espérons de la bonne musique pour vous déhancher en attendant de transpirer à nouveau dans la fosse !

SÉLECTION DE ÉMILIE

1 – MIYAVI – Live to die another day

Miyavi est un artiste japonais incontournable… enfin selon moi… et quasi le reste du monde. Live to die another day est un vrai shot d’adrénaline, une véritable incitation à la danse et aux playback endiablés. La musique vous prend et ne vous lâche plus jusqu’à la dernière note. Le développement de la mélodie qui débute par un cri et en même temps ses cassures ; tout, vraiment tout est bon. C’est mon morceau booster d’énergie.

 

2 – radwimps – Grand Escape (feat. Toko Miura)

Bande originale de Les enfants du temps, c’est LA musique feel good par excellence, si légère qu’elle égaye l’humeur directement et la place au beau fixe. J’adore ces petits sons comme les gouttes d’une pluie d’été rafraîchissante avant que le rythme ne s’accélère et que la pluie ne redouble. C’est léger, on se dandine, parfait pour une petite marche bondissante sous un soleil doux.

3 – Ikue Asazaki – Obokuri-Eeumi

Bien que jouée une seule fois dans un épisode de la série animée Samourai Champloo, cette chanson a tout de suite su me toucher : la voix, les plages de piano… Bam, droit au cœur !  Chanson traditionnelle par une chanteuse tradi, elle tombe bien pour se délaisser de la fatigue, des idées prises de tête ou de la mauvaise humeur. On s’allonge, on écoute et on se laisse porter par cette voix si spécifique et cet air aussi clair que mélancolique. C’est un aller direct pour le Japon historique.

4 – NoGht – Ruins

Avant, je n’écoutais jamais de morceau instrumental sous prétexte que ça me saoulait. C’était avant NoGht de Ruins. Depuis, de l’eau et des années ont coulé sous les ponts et j’y suis entrée par l’entremise d’artistes de rock progressif ou de trip hop. Découvert par hasard, ce morceau me permet de me retrouver, d’être en phase avec moi-même, un peu comme une méditation. Ce côté léger et répété du rythme qui procure un côté obsessionnel au morceau, aussi obscur que clair, m’apaise, me relaxe, me fait me poser. C’est mon morceau introspection ou trip total.

5 – AJICO (feat UA) – Fukamidori

C’est rock avec de bonnes basses qui tirent vers le blues, j’adore. Chanson sensuelle, physique pour moi, elle colle à la peau et la voix de UA amplifie ce sentiment d’évasion que la guitare insuffle tout au long du morceau. Je ferme les yeux, je bouge et je trace sur une route imaginaire. 

 

SÉLECTION DE MÉLANIE 

1 – Aimyon – Ai o tsutaetaida toka

Démarrons la journée avec un morceau groovy, une mélodie qui reste dans la tête. Bref, parfait pour commencer l’été de bonne humeur et plein d’énergie ! Aimyon veut transmettre de l’amour, et elle y réussit très bien !

2- Hoshino Gen – Koi

Midi approche. Il fait chaud, on investit la terrasse. On reste dans les airs entraînants avec Hoshino Gen. Une belle chanson d’amour qui vous donnera sans doute envie de faire quelques pas de danse en attendant le repas.

3 – OGRE YOU ASSHOLE – Balance

Posons-nous pour digérer un peu avec Ogre you asshole et leur morceau Balance. Le clip est aussi drôle que le groupe. L’air va vous bercer pendant que vous écoutez les conversations autour de vous, dans un beau hamac… il peut aussi rester dans la tête : vous êtes prévenus !

4 – Yogee New Wave – HOW DO YOU FEEL?

La sieste est terminée. Hélas, vous vous êtes endormi et c’est déjà l’heure de l’apéro. On vous demande si ça va puis on met un chouette morceau de Yogee New Wave, très chill et groovy, pendant que l’on vous sert un verre et que le soleil se couche doucement.

5 – Roth Bart Baron  – Aluminium

Puis le dîner se termine. Il faut rentrer et quoi de mieux qu’une balade pour clore une si douce journée ? Aluminium est une chanson de fin de soirée, quand le soleil s’est couché, et que la torpeur de la nuit nous rend un peu mélancolique face à une nuit pleine et veloutée.

 

SÉLECTION DE CAMILLE

1 – YKZ – Detonator

Groupe en activité de 1996 à 2003, les YKZ étaient surnommés les Rage Against the Machine japonais et on comprend pourquoi : un rappeur sur fond de guitare bien hard rock (et de basse très funky). Si la voix du chanteur vous dit quelque chose, c’est parce que Tatsuzo OGAWA l’a prêté au rappeur, Chiba, dans l’adapation du manga Beck. 100% groovy !

2 – Dragon Ash – Walk With Dreams

On continue avec le rapcore (NDLR: mélange de raprock avec d’autres instruments) mais un peu plus en douceur cette fois. Encore des vieux de la vieille puisque les Dragon Ash sont en activité depuis 1996, sauf qu’on les entend encore aujourd’hui. On espère leur retour en 2020 et, en attendant, on écoute Walk With Dreams dont le MV est sorti en février.

3 – DISH// – I Can Hear

Petit groupe discret en 2012 à son arrivée sur le marché de la Jmusic, c’est avec I Can Hear qui devient le 25e générique de fin de Naruto Shippuden que le groupe DISH// commence à faire parler de lui. Il faut avouer que l’air est plutôt entraînant et le refrain très dansant. Sortez vos combinaisons orange et dansez !

4 – Taemin – Under My Skin

Une fois n’est pas coutume de vous présenter un artiste coréen qui chante en japonais. Taemin fait parti du groupe SHINee et a débuté sa carrière solo japonaise en 2018 avec son album éponyme. Under My Skin est une chanson tout en douceur qui reflète très bien les chorégraphies lancinantes dont il a le secret, en plus de mettre sa voix en valeur. Une belle chanson pour cet été.  

 5 – Mrs Green Apple – Cheers

Ce qui est appréciable chez Mrs Green Apple, c’est la voix d’Omori MOTOKI, chanteur et guitariste, qui se brise dans les aigus aux moments où on s’y attend le moins et qui donne énormément de fraîcheur à toutes leurs chansons. Quoi de mieux que de se dire « Cheers! » maintenant que les terrasses de vos bars et restaurants préférés ont réouvert ?!

 

SÉLECTION DE OLIVIER

1 – BOOM BOOM SATELITE – Shut up and explode

Le nom du groupe donne le ton de leurs chansons : ça tape fort ! Entre rock et electronica (The Prodigy, Daft Punk), tout leur album Exposed est à cette image, parfois spatial, souvent explosif. Le très bon Shut up and explode fût l’opening du malheureusement méconnu Xam’d Lost Memories, mais beaucoup d’autres chansons de cet album sont toutes aussi bonnes comme Intergalactic, Six Forty Five, Upside Down, What Goes Round Comes Around,  ou Morning After. Bon presque toutes les chansons de l’album… Quand on aime, on ne compte pas. Du son de teuf qui envoie, avec beaucoup de basses de préférence.

2 – Maximum the Hormone – F

Restons sur de la musique qui bouge avant de passer au calme. Le groupe connu pour les opening et ending de Death Note a composé cette chanson sur Freezer (oui, oui, le méchant iconique de Dragon Ball) comme un hommage au tyran intergalactique. C’est en ayant vent de la chanson qu’Akira Toriyama pensa au plot de Ressurection of F, et proposa que la chanson soit utilisée pour le film. La boucle était bouclée. A noter que le groupe fait également un clin d’œil à Makafushigi Adventure dans la chanson. 

3 – Night Hawks – Don’t Go Away (Fuma no Kojiro OST)

Quand en pense Masami Kurumada, c’est tout de suite Saint Seiya et ses musiques mythiques qui viennent à l’esprit. Mais ça serait oublier Fuma no Kojiro et son OST tout aussi qualitative. Plusieurs opening et ending sont interprétés par le groupe Nighthawks (On my way et Good bye Marry) et tous débordent de la même énergie, bourrée à la testostérone, Yeah ! Mais s’il ne fallait en retenir que deux, ça serait Don’t go away et Shout


4 – Blu-swingSunset

Place maintenant à plus de douceur. Se définissant eux-mêmes comme un groupe aux confluences de Jazz, Electro, Hip Hop et Rock, le premier album de Blu-swing Revision marque la scène des clubs japonais en 2008. Ce mix des genres prend des airs de City Pop moderne, doucement chanté par l’interprète-compositrice Yu-ri.

5 – Kanho Yakushiji – Heart Sutra

Découvert lors des démonstrations de wagashi de Junichi Mitsubori au salon du Chocolat, Heart Sutra est, comme son nom l’indique, un sutra chanté par le moine Kaho Yakushiji, et mis en musique. En résulte une chanson ininterrompue, aux allures de berceuse apaisante.

 

SÉLECTION DE MARINE

1 – Nishikido Ryo – NOMAD

Single issu du premier album solo de l’ancien membres des NEWS et Kanjani8 (des idols de la Johnny’s Entertainment), on retrouve avec plaisir la voix si unique de Nishikido Ryo et sa guitare. Un morceau pop rock efficace qui se laisse écouter encore et encore, et donne envie de découvrir l’album entier.

2 – YUI – Again

Un morceau indémodable de la chanteuse qui a mis en pause sa carrière solo pour intégrer le groupe FLOWER FLOWER dont elle est la chanteuse principale ,depuis quelques années maintenant. Souvent découvert par le biais de l’anime Fullmetal Alchemist Brotherhood, ce n’est qu’un mince aperçu de l’univers incroyable de YUI.

3 – ONE OK ROCK – Stand Out Fit In

Gros coup de cœur pour ce morceau, qui évoque l’oppression de devoir entrer dans le moule et de devenir ce que les autres veulent que nous soyons. Un message de tolérance et d’ouverture d’esprit très bien retranscrit dans le clip, simple et efficace. Un rythme entraînant et qui marque l’esprit, on se surprend à fredonner très naturellement le refrain. 

4 – Yonezu Kenshi – LEMON

Un air mélancolique et qui reste ancré dans l’esprit, une belle balade simple et efficace, avec la belle voix de Yonezu Kenshi que l’on n’a plus besoin de présenter. Lemon est une chanson d’un amour amer, de souvenirs douloureux, pleine d’émotions contradictoires, qui s’écoute sans modération.

5 – SEKAI NO OWARI – Love Song

L’univers de SekaOwa, que soit au niveau musical, instrumental, ou visuel, est totalement atypique et nous fait entrer dans un monde totalement décalé. Parfois poétique, parfois tranchant, parfois mélancolique, parfois loufoque. Love Song tente de rappeler aux jeunes qui dénigrent les adultes, qu’ils ont été jeunes aussi, comme eux. La musique est vraiment catchy, la mélodie prenante, et la voix particulière de Fukase transporte dans un autre univers, celui de Sekai no Owari.

Playlist de Tatiana « Tanja » CHEDEBOIS

1 – SIM – BASEBALL BAT

Le 5e album de SiM, Thank God, There are Hundreds of Ways to Kill Enemies, vient tout juste de sortir au Japon, et il est bourré de hit comme BASEBALLBAT. Lorsque SiM est en tournée ils le font souvent avec des potes en première partie – ce qui est relativement rare au Japon qui ont rarement une première partie. Bref, dans ce clip ils ont rameuté pas mal de leurs camarades et ils se sont amusés. Si ça vous chante vous pouvez essayer de retrouver chacun d’entre eux… Fun garanti !

2 – millennium parade – Fly with me

millennium parade c’est le projet solo de Daiki Tsuneta, le chanteur et guitariste de King gnu. Le dernier album cartonne dans les charts japonais depuis le début de l’année et pendant ce temps Daiki s’amuse avec une musique pop electro. Fly with me a été utilisé comme générique de début pour la série Netflix de Ghost in the shell. Et même si vous n’avez pas aimé la série, je vous recommande chaudement d’écouter la musique de millennium parade.

3 – Yuma Uchida – Over

Yuma Uchida est un doubleur qui a le vent en poupe depuis quelques années. Il a été la voix d’Ash dans Banana Fish, Kyo dans la nouvelle version de Fruits basket ou encore Uenoyama dans Given. Mais c’est pour la série animée Ahiru no sora qu’il a fait un des génériques de fin. Over est une chanson pleine d’énergie, il chante juste -ce qui n’est pas toujours le cas chez les seiyū- et on retrouve l’ambiance punchy de l’anime.

4 – (K)NoW_NAME – Welcome to chaos

L’un de mes plus gros coup de cœur anime de 2020 a été l’étonnant Dorohedoro sur Netflix. La bande son y est pour beaucoup. Les nombreux génériques interprétés par (K)NoW_NAME sont pour beaucoup dans l’attractivité de l’anime. Une bonne réalisation, un bon scénar et une bonne bande son : un combo parfait pour un anime et un univers pourtant totalement underground. Les chansons sont disponibles sur youtube et sur les plarteformes de streaming légales.

5 – chelmico – Limit

Le duo rap chelmico composé de Rachel et Mamiko créé en 2014 commence petit à petit à peser dans le game. Un talent certain pour les mélodies impossibles à oublier, elles se forgent une réputation dans le milieu. Le duo joue à merveille avec les sons électro, un flow agréable et des clips pop acidulés. Easy Breezy, le générique de Keep Your Hands Off Eizouken! est un bon début, mais j’ai eu envie de vous faire profiter de Limit une collaboration avec la chaîne de JOYFIT (fitness).

Bonne fête de la musique à tous et sortez couverts !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *