Kingdom Hearts : Melody of Memory, souvenirs souvenirs !

Kingdom Hearts est une licence que l’on ne présente plus. Nous vous en avons parlé en début d’année dernière avec la sortie du troisième volet, épisode tant attendu (13 ans d’attente!) par les fans de la série ! Maintenant que nous avons pu mettre la main sur ce qui semble être la fin du première arc de la saga des Kingdom Hearts, et alors que les fans attendaient un Theatrhythm Kingdom Hearts, Square Enix décide de faire le plein de souvenirs avec l’épisode Kingdom Hearts : Melody of Memory, un jeu de rythme se rapprochant davantage de Persona Dancing que d’un Theatrhytm.




Simple & Clean

Dans cet épisode rythmique, le Mode Tour des mondes (mode Histoire) vous laisse dans la peau d’un trio, le premier étant Sora, Donald et Dingo (à vous de débloquer les autres comme par exemple, Roxas, Axel et Xion) pour revoir les histoires de chaque jeu de la saga Kingdom Hearts, au travers des souvenirs de Kairi qui raconte chaque épisode. À la façon des autres KH, vous allez devoir visiter chaque univers à l’aide du vaisseau Gummy sauf qu’il faudra cette fois-ci avoir le rythme dans la peau ! Chaque chanson que vous allez compléter contient trois objectifs et ceux-ci doivent être réaliser en niveau facile, standard ou expert. Comme dans tout jeu de rythme qui se respecte, ces niveaux de difficulté consistent à avoir de plus en plus de notes à atteindre pour coller au mieux au rythme. Vous avez également un degré de réussite : « échoué », « bien », « excellent » ou un « excellent » qui s’affiche en multicolore. Cela permet, à la fin du morceau, de vous donner une note, ainsi que le nombre d’essais et la date de réussite; le but étant de ne pas manquer trop de notes pour ne pas vider votre barre de vie, les notes étant les Sans-cœurs se trouvant sur votre chemin.

Kingdom Hearts : Melody of Memory

Nos trois héros, prêts pour l’aventure !

Lorsque vous vous essayez à une chanson, vous allez faire face à quatre types de notes:

  • Les notes basiques, sur lesquelles il vous faudra appuyer sur un seul bouton, au bon moment, pour gagner de l’expérience.
  • Les notes d’équipe, qui nécessiteront l’aide d’un ou deux personnages pour être validées, et donc d’une ou deux touches supplémentaires.
  • Les notes maintenues sont des notes vertes qui se trouvent toujours en hauteur. Il vous faudra donc d’abord sauter pour les atteindre puis maintenir cette touche pour voir votre personnage flotter et les valider dans leur totalité. Ces notes-là comptent dans votre combos même si elles n’ont pas de degré de réussite. En manquer une cassera donc votre chaîne.
  • Les notes de réaction qui déclencheront des capacités spéciales.

Bien que Melody of Memory tente de toucher les cordes sensibles du souvenirs plutôt que celles de l’originalité, nous trouvons deux bonnes surprises dans ce titre flashback.

La première sont les combats de Boss. Avant une cinématique importante, par exemple en passant d’un jeu de la saga à un autre, vous trouverez des niveaux de Boss qui ajouteront des subtilités concernant les notes: vous devrez également vous servir des sticks à diriger dans un sens identiques ou opposés pour valider la note en question. Quelques moments cinématiques pendant le combat vous laisse vérifier que vous avez bien éviter les coups de votre ennemi et, au lieu de vous présenter la grille de note depuis le dos de vos personnages et de façon linéaire, vous vous retrouvez en vue de côté avec vos personnages qui tournent autour du Boss, comme cela est le cas dans les jeu Kingdom Hearts.

L’autre très bon point de Melody of Memory est le Mode Duel, qui vous permet de jouer en ligne contre d’autres joueurs ou contre l’IA. Dans les deux cas, vous choisissez un adversaire, en fonction de son niveau ou en fonction de la récompense qu’il pourra vous laisser, et le jeu se déroule de la même manière qu’en mode Histoire à un détail près qui fait toute la différence: la jauge de Ruse que vous avez déjà pu retrouver dans son grand frère Theatrhythm. Plus vous réussissez de notes, plus vous remplissez une jauge de ruse qui va envoyer aléatoirement des «blâmes» à votre adversaire. Cela peut-être des cibles ou notes inexistantes, la disparition des ennemis (ce qui rend le timing plus difficile) ou l’envoie de ces derniers vers la caméra, à la manière du jet de boue dans Mario Kart.
Bien que dommage qu’il n’existe pas un mode local, c’est un bon moyen de se divertir avec d’autres joueurs.

Un indispensable ?

À côté d’un Persona Dancing ou d’un Theatrhythm Final Fantasy, Melody of Memory est beaucoup plus accessible et, comparé à un Rhythm Paradise, beaucoup moins original. On regrettera de ne pas pouvoir choisir les voix japonaises ou, comme c’était le cas pour les deux premiers épisodes de la saga sur PS2, retrouver les voix françaises des personnages. Pour notre version, ça sera donc de l’anglais sous-titré en français, comme c’était le cas pour KHIII.
Autre point noir, nous nous retrouvons avec les graphismes de Kingdom Hearts 1.5 HD en jeu, alors que certaines cinématiques sont celles de Kingdom Hearts III, ce qui dénote et peut décevoir. Après, il est évident que nous n’avons pas besoin de graphismes poussés pour apprécier les compositions de Yoko SHIMOMURA et les orchestrations de Kaoru WADA, qui font de la bande originale de Kingdom Hearts un petit bijou. Pouvoir retrouver vraiment toutes les musiques de chaque jeu ravira évidemment les fans de la saga. Musiques d’ambiances, de combat, thème principal, etc… Elles y sont toutes !

En dehors du mode Histoire, vous trouverez dans le menu une Galerie, avec un système de cartes (une galerie d’images) que vous allez pouvoir collectionner en terminant des mondes ou en les matérialisant à l’aide de l’atelier des Mogs et des différents matériaux que vous allez trouver dans les niveaux. La Galerie comprend également les chansons que vous allez pouvoir écouter en mode Jukebox ou les cinématiques que vous pourrez apprécier comme devant un film.
Côté modes jouables, vous aurez aussi un mode Coop, qui se joue avec deux manettes en local uniquement; les Morceaux au choix, qui vous permettra de rejouer les niveaux débloqués dans le mode Histoire et ainsi d’améliorer votre score. Mais également, vous trouverez d’autres morceaux que vous aurez fabriqués de la même manière que les cartes précédemment citées.

Nous apprécierons également les différents trio jouables que l’on pourra débloquer au fil de l’aventure mais aussi l’aide aléatoire des personnages de Disney comme Aladdin, la Bête ou Mulan lorsque l’on joue les morceaux de leur monde.

Il est également indispensable d’avoir joué à tous les jeux de la saga pour apprécier un petit bonus scénaristique : une histoire en plus concernant Kairi et se passant après l’extension KH3 Re:Mind. Nous ne pouvons vous en dire plus…





Si comme nous vous avez attendu Kingdom Hearts III pendant 13 ans, vous ne pouvez pas être un insensible face à la nostalgie et aux souvenirs que va vous apporter de jouer à Kingdom Hearts : Melody of Memory. Revenir sur tant d’années d’histoire, c’est un sacré retour en arrière et, mine de rien, pouvoir avoir un résumé de la série complète est intéressant !

Les personnages ne sont certes pas au niveau graphique du troisième volet et les voix disponibles uniquement en anglais, mais retrouver Sora, Dingo, Donald, les fabuleux Simple and Clean et Hikari, ou encore Destati, et trouver un peu de résistance quant à la difficulté de certains objectifs sont des sensations qui vont plaire aux fans de la saga. Peut-être même, si vous n’avez pas encore mis les mains sur Kingdom Hearts III pouvez-vous vous lancer dans ce Melody of Memory avant et ainsi être prêt pour cette nouvelle aventure !

Captures d’écran réalisées par Camille pour JDJ ©2020 Square Enix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *