Catégorie : Magnifique Society

La Magnifique Society est un festival rémois né en 2017. Lors de sa première édition, il a consacré une large partie de sa programmation aux scènes électro et hip-hop japonaises. Evidemment, Journal du Japon y était.

DE DE MOUSE 2 5

DÉ DÉ MOUSE : la souris déglinguée !

DÉ DÉ MOUSE est un artiste sur lequel la scène EDM japonaise peut compter. Artiste polymorphe, il a touché tant aux musiques électroniques qu’au jazz ou à la musique classique. À l’occasion de la sortie de son 6e album, dream you up, DÉ DÉ MOUSE a été invité par La Magnifique Society dans le cadre de la programmation japonaise du festival

0

[Interview] Dotama – le salaryman du rap japonais

Dotama est actuellement un des rappeurs les plus en vue de la scène hip-hop japonaise. Repérable à des kilomètres grâce à sa coupe au bol, ses lunettes, sa moustache et surtout ses costumes de salaryman toujours impeccables, il s’est imposé au fil des années 2010 comme un freestyler talentueux, trustant de nombreuses fois les phases finales de l’Ultimate MC Battle, rendez-vous incontournable du rap freestyle au Japon. Hyperactif, on le retrouve évidemment sur scène, en solo ou en compagnie du projet Final Frash, mais aussi à la télé, voire au cinéma… Et il sort en ce 21 juin son nouvel album, Shazai Kaiken. Une bonne raison de vous le faire découvrir, en interview !

M.POISSON-Tokyo Space Odd 6

La Magnifique Society : une bulle de Japon en Champagne

Parce que les festivals français laissant la part belle aux artistes japonais sont assez rares, nous n’avons pas boudé notre plaisir et avons envoyé un journaliste à La Magnifique Society, qui avait lieu à Reims du 19 au 21 mai. En ressortent une multitude d’interviews, des photos floues et des tweets excités. Ceci est son histoire.

banner Tokyo Sapce Odd 2

Les scènes rap et électro japonaises à l’honneur de la première édition de La Magnifique Society

Après plus de 10 ans d’activité, le festival de musiques électroniques rémois Elektricity laisse aujourd’hui place à La Magnifique Society, plus éclectique. Ce nouveau festival aura lieu du 16 au 21 mai. Particularité de cette première édition : un espace sera dédié aux musiques japonaises, avec des nombreux artistes ne s’étant encore jamais produits en France.