Dear Loving, une explosion d’ondes positives

Cette année, c’est le groupe Dear Loving qui inaugure la JE Live house. Ce groupe formé en 1993 est composé de quatre garçons dont MASA au chant, YUKI à la guitare, et KURO à la basse. C’est donc après 20 ans de carrière qu’ils décident enfin de venir partager leur énergie positive avec le public français. 

Dear LovingDear Loving, premier concert du JE Live House ! - Photo Chung-Hee Jee

Les portes ouvrent à 14h et le public se rue pour être placé devant. Après quelques chutes et bousculades, il trouve sa place pour assister au mieux au concert. Le nombre moyen de personnes présentes annonce une ambiance intimiste.
Le show commence alors et le groupe ouvre avec la chanson phare « Sono namida niwa imi ga aru »:http://www.youtube.com/embed/DiFV9hTZv5k.
Les premières notes sont de suite reconnues par le public, dont les claquements de mains accompagnent les artistes. Les lumières s’allument et s’éteignent à ce même rythme et rendent le moment encore plus convivial, puisque les quatre japonais peuvent voir le public et leur faire savoir par des clins d’œil, des salutations, sans oublier de jouer avec les photographes !
Ils semblent tout aussi heureux que leur public d’être présents. Le chanteur MASA s’applique ensuite à nous apprendre une chorégraphie à exécuter en fonction des mots qu’il prononce. La complicité est au rendez-vous, l’ambiance est de plus en plus chaleureuse et tout le monde s’amuse.
Après cela, le groupe se présente. Présentation lors de laquelle KURO (Basse) est surnommé Sangoku (Dragon Ball) en raison de ses cheveux blonds coiffés en brosse. Lors de la chanson suivante, MASA s’approche jusque devant la scène, au plus proche du public, comme pour les émouvoir de la même façon que leurs musiques nous touchent. 

Masa - Photo Chung-Hee Jee

Le chanteur annonce « LOVE ME » et la salle entière suit vocalement le groupe dans le refrain. Les talentueux musiciens se présentent une dernière fois avant la chanson qui clôturera le live. KURO mime un kamehameha, d’abord vers le groupe, puis vers le public. YUKI, lui, joue un air de Kill Bill qu’il termine lui-même par un kamehameha. MASA quand à lui demande que l’on crie son nom. Ce qui sera fait.
L’ambiance est bon enfant, et sans s’en rendre compte, il est déjà l’heure de jouer la dernière chanson. Le temps est passé tellement vite. Nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer, le rythme du concert était parfait, le groupe n’a pas perdu de sa vitalité durant toute la performance, rien ne s’est essoufflé : ni l’ambiance, ni la musique.
Ce fut un showcase excellent, grâce au groupe bien sûr, mais aussi au public ou encore aux techniciens. Ces derniers ont su manier aussi bien le son que la lumière, pour accentuer le sentiment de douce osmose qu’il y avait entre le public et le groupe.
Une ambiance positive, à l’image du concept du groupe : « positif + pop + rock = posipock ».

Dear Loving Dear- Photo Chung-Hee Jee

Setlist :
And a special thanks to KURO for the setlist !

Sono namida niwa imi ga aru
Kokoya zo 〜 !!
Rabbit Jump!
CLIMBER
LOVE ME
Shirangana!!

Retrouvez toutes nos photos du concert

Photo Chung-Hee Jee © journaldujapon.com – Tous droits réservés.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *