Melt-Banana, Uplift Spice : un mois de mai DESTROY !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Français sont gâtés en ce mois de mai : d’un côté les vieux de la vieille Melt-Banana, et de l’autre les talentueux Uplift Spice. Alors arrêtez tout ce que vous êtes en train de faire, sortez votre blouson de cuir et vos boots destroy, et accrochez-vous à votre siège, car vos oreilles vont vivre quelques minutes bien rock ‘n roll !

 

En haut : Melt-Banana. En bas : Uplift Spice

Melt-Banana : quand la folie rencontre le génie

Duo de choc qui distille sa psychose musicale depuis une vingtaine d’années, Melt-Banana fait partie de ces groupes mythiques encore trop méconnus dans nos contrées. Originaires de Tokyo, Yasuko Onuki (chant) dite Yako, et Ichirou Agata (guitare) passent pourtant une bonne partie de leur temps à écumer les scènes du monde entier, pour le grand plaisir des amateurs du genre « musique de tarés ».

Tout commence en 1993, lorsque le groupe se fait repérer par le grand Kazuyuki K. Null, leader du groupe Zeni Geva et plus largement pionnier de la musique expérimentale japonaise. L’homme, qui décèle chez eux un réel talent, décide de les soutenir, jusqu’à les mettre en contact avec le grand Steve Albini. Produisant leur premier album Speak Squeak Creak (1994), le gourou de la musique rock indépendant (qui a notamment travaillé avec Nirvana, les Pixies ou PJ Harvey) les propulse sur la scène underground américaine, leur ouvrant les portes du monde avant-gardiste. Croiseront alors leur route tout un tas de génies dont la liste fait frémir d’excitation, de Mike Patton à John Zorn en passant par Buzz Osbourne. Évidemment, au fil des années, ils tourneront avec tous leurs groupes : SHELLAC, Mr. Bungle, Fantômas … autant de grands noms qui donnent le tournis.

Bien qu’ayant de fortes attaches avec la scène bruitiste et expérimentale (dont les Japonais boredoms et Incapacitants sont les fers de lance), Melt-Banana n’hésite pas à mélanger les genres : noise, punk, hardcore, grindcore, musique électronique … un vrai melting-pot dirigé d’une main de maître par l’homme orchestre Agata et la voix stridente mais non moins fascinante de Yako. Après plusieurs compositions aussi étonnantes que détonantes, le groupe s’éloigne au fur et à mesure de la déstructure habituelle pour incorporer des tonalités plus pop et électroniques, tournant marqué avec les albums Teeny Shiny (2000) et Cell-Scape (2003). Ce n’est véritablement qu’avec l’album Bambi’s Dilemma, sorti en 2007, que Yako et Agata soulignent leur désir d’une musique plus mélodique qui conserverait la sauvagerie de leurs débuts.

Aujourd’hui, sept ans après leur dernier opus, Melt-Banana nous reviennent avec Fetch, l’album de la maturité. Décrit comme étant le plus accessible du groupe à ce jour, il incarne le meilleur de leur musique : la folie et le génie. Le duo fascine toujours autant, et ses prestations live dans l’hexagone seront à n’en pas douter, un fascinant appel à l’aliénation musicale.

UPLIFT SPICE : le punk mélodique épicé

Est-il encore nécessaire de présenter UPLIFT SPICE ? Groupe d’emo-punk aux accents hardcore originaire de Kyoto, UPLIFT SPICE voit le jour en 2005 sous la houlette de Chiori (chant), U-Key (guitare) et Atsushi (ancien bassiste). Alors qu’ils rêvent de se voir un jour en haut de l’affiche, ils décident de tout plaquer pour « monter à la capitale », trouver un batteur et former un vrai groupe. Tobita (batterie) intègre ainsi la bande. Après plusieurs mini-albums, les quatre comparses signent en 2008 leur premier opus, UPLIFT SPICE, qui contiendra leur premier succès, Kanojo.

Le quatuor enchaîne tournées et albums, et c’est à partir de leur troisième effort en 2010 que Chiori et sa bande parviennent aux oreilles des Français : la chaîne Nolife a un gros coup de cœur, et décide de passer Omega Rythm, qui deviendra ni plus ni moins l’hymne du groupe.

L’année porte définitivement bonheur à UPLIFT SPICE puisqu’ils entament une tournée au Japon en première partie de Saosin et The Used, deux de leurs références. Malgré le départ d’Atsushi (remplacé en 2011 par Kenji, le frère de Tobita), le rêve se concrétise, et c’est en 2011 que la tornade épicée débarque en France.

De retour au Japon, le groupe poursuit sa course folle avec une nouvelle tournée en compagnie de noms de la nouvelle scène rock/punk-hardcore japonaise : Scars Borough, coldrain ou SiM. L’occasion de confirmer leur succès grandissant.

Rythmes frénétiques dignes d’un bon groupe de punk, guitare cinglante, autant de points qui rendent la musique d’UPLIFT SPICE intéressante. Mais c’est sans nul doute la voix nasillarde (voire stridente) de Chiori qui la rend exceptionnelle. Le genre de voix qui pourrait être insupportable dans un groupe de pop, mais qui prend tout son sens dans une formation rock. Le tout est enrobé de textes à plusieurs lectures, où Chiori se plaît à glisser du vocabulaire (japonais) un peu désuet.

Avec ØØØ, dernier album en date du groupe (2013), UPLIFT SPICE atteint un nouveau palier : leurs influences diverses et variées semblent beaucoup mieux digérées, et ce sont des titres plus matures qui sont offerts au public. Des tonalités métal bien plus prononcées se font entendre ça et là, mais sans tomber dans l’exagération : cela reste définitivement du UPLIFT SPICE.
Leur dernier single en date, U & I, témoigne de son côté de l’influence emocore du groupe. Preuve s’il en est qu’il reste encore beaucoup de choses à découvrir chez ce groupe aux multiples facettes.

Comme le proverbe le dit : « en mai, fais ce qu’il te plaît ». Faites-vous donc plaisir en allant voir non pas un seul, mais ces deux groupes mythiques ! Sensations garanties !

Melt-Banana tourneront du 13 au 18 mai dans diverses villes françaises, les places sont disponibles sur tous les réseaux de vente de billets (sauf pour la date de Pantin, uniquement disponible à l’entrée de la salle).

UPLIFT SPICE seront en concert le 18 mai à Paris, et le 31 mai à Annecy. Vous pouvez vous procurer les places dans les réseaux habituels (FNAC …).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *